Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 novembre 2014 2 04 /11 /novembre /2014 10:39

Les achats d'obligations souveraines du Quantitative Easing sont accusés par certains d'augmenter la dette publique. Ce n'est pas exact puisque les acquisitions se font sur le marché secondaire. Il est vrai en revanche que libérer le marché secondaire, peut inciter les états à réaliser au delà du raisonnable des émissions d'obligations nouvelles à des taux très bas.

Dans les faits, les opérations de monétisation de la dette augmentent le bilan de la banque centrale et accroissent la masse monétaire avec de la monnaie créée à partir de rien. Quand le Quantitative Easing augmente la masse monétaire globale de 50 %, les dettes, et l'ensemble des biens, des services et des revenus du pays concerné, s'en trouvent dévalorisés de 33.33 % si leur quantité globale ne grossit pas. Il y a bien dans ce cas, une fois et demi plus d'argent en circulation pour les payer ou les couvrir.

Si de nouvelles dettes sont créées dans la limite d'un bon contrôle budgétaire, le Quantitative Easing les dévalorise dans le même temps en monnaie constante puisque la masse monétaire a pris plus l'ampleur que le volume de dettes générées.

La quantité de biens, de services et de revenus grossit également moins vite que la masse monétaire dans l'économie actuelle. Les prix faciaux pour les biens, les services et les revenus sont donc sensés augmenter en proportion de la masse monétaire. Si cela ne se réalise pas immédiatement, c'est tout simplement parce qu'il existe des trappes à liquidités et que la cinétique monétaire réduite dans un environnement récessif et pré-déflationniste freine la circulation de la monnaie.

En revanche, à moyen terme, lorsque la cinétique monétaire augmente, le dévalorisation de la dette en valeur réelle se développe. Dévaloriser la monnaie en valeur constante par l'achat de dettes en créant de la monnaie permet donc, tôt ou tard, à la dette de diminuer en monnaie constante. Cela n'a de sens que si les états émetteurs n'en profitent pas pour émettre plus de dettes qu'ils ne produisent de richesses. C'est tout l'enjeu des pressions faites par l’Allemagne auprès de ses partenaires sur le contrôle des budgets et les réformes de structure.

La clé de la réussite de la monétisation dans le contexte d'un budget équilibré est de l'appliquer en quantité suffisante pour augmenter la cinétique monétaire et faire ainsi monter le prix des actifs, induire un cercle vertueux, montée des prix et des revenus, augmentation des recettes fiscales et amélioration des possibilités de maîtrise des équilibres budgétaires en monnaie courante. C'est à cette seule condition qu'elle peut faciliter le désendettement des états et acteurs privés en monnaie courante.

Pour cela, il faut toutefois un choc inflationniste significatif pour que la valeur courante des biens et des services augmente d'au moins deux pour cent par an (plus en réalité), cible actuelle des banques centrales. D’où les volumes considérables engagés dans les différents programmes d'expansion monétaire pour cultiver une inflation sans laquelle les dettes vont se renchérir et devenir irrécouvrables, occasionnant une crise systémique majeure bien plus grave que la crise de 1929 si l'on tient compte des leviers en jeu. Cela explique la politique ultra expansionniste de la BOJ qui, engluée dans la déflation depuis 30 ans pour avoir commencé 15 ans trop tard et de façon très insuffisante le traitement non conventionnel de sa bulle immobilière, ne cédera plus sur la cible d’inflation au Japon. La BOJ ne se fixe, aujourd'hui, plus de limite pour rétablir un environnement inflationniste adapté. Elle a pour moi parfaitement raison.

Le risque bien identifié de cette politique est de voir l'inflation enfler et devenir incontrôlable. Cette incertitude justifie pleinement la détention d'or physique. C'est ce débat sur les risques d'inflation de sortie de crise qui prévaut aujourd'hui à la FED et conditionne le calendrier de la prochaine hausse des taux. C'est aussi devenu la crainte des allemands en Europe.

La précision du pilotage monétaire de la FED est toutefois impressionnante si l'on s'en tient aux statistiques économiques : croissance du GDP à 3.5 %, taux de chômage à 5.8 %, NFP à 214 k et une inflation qui se normalise sans excès pour l'instant.

Bien sur, on peut contester les chiffres, prédire le pire pour le futur, mais force est de constater que l'Europe qui a tardé à mettre en place une monétisation significative est en bien plus mauvaise posture que l’Amérique. Quand on voit l'évolution récente et très favorable des méthodes non conventionnelles de Ben Bernanke sur l’économie des USA, on comprend qu'on ne doit pas, non plus, en utilisant des discours simplistes, prendre les banquiers centraux pour des imbéciles, et qu'il faut plutôt écouter Krugman que ressasser Hayek.

Le Quantitative Easing n'augmente pas l'endettement des états

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Christophe Bataille
commenter cet article

commentaires

Nathalie 04/11/2015 23:45

Je tiens à vous féliciter pour le travail de fond ainsi que pour l’effort de synthèse qui soutient vos blogs. Un outil de travail fort appréciable et très généreux.

Cédric 20/04/2015 14:57

Beaucoup de choses se disent sur le QE, nombre d'entre elles sont d'ailleurs fausses. Et bien voilà un bel article pour remettre les choses dans l'ordre !

Adam 04/04/2015 10:34

Beaucoup de fausses idées circulent sur le QE, cet article met les pendules à l'heure ! =)

Boursoforex 27/02/2015 11:31

Merci pour ce cours plus que complet ! Très utile !

guillaume 27/01/2015 18:09

Article complet et intéressant comme toujours, content de voir que d'autres pensent comme moi.

Jean Christophe Bataille 27/01/2015 18:24

Bonjour, l'adresse du blog à changé : http://futures-trading.fr

Mickael 09/01/2015 18:48

Voilà un très bon cours d'économie =) Complet, détaillé et juste, merci pour ces précisions !

Jean Christophe Bataille 09/01/2015 19:25

Bonjour, l'adresse du blog à changé : http://futures-trading.fr

Jean Christophe Bataille 12/11/2014 20:49

Bonsoir à tous,

Peu présent aujourd'hui. j'ai ce soir procédé à l'approche de 1.24 à des prises de bénéfices sur les positions hautes de EUR USD et basses de USD JPY pour diminuer mon exposition et j'ai mis en break even les positions proches des prix. Les incertitudes sur le PIB US me conduisent à ne pas prendre de risques. Par ailleurs, la tendance à la hausse du dollar a perdu de sa force. Il convient de se préparer à une consolidation en base mensuelle. J'en reparlerai dans mon prochain article.

Jean Christophe Bataille 12/11/2014 22:50

Le voila justement. Nouvel article !

payback 12/11/2014 14:30

je continue à me faire de la pub JC (et indirectement à toi). Dis moi quand même si ça te dérange.
Toujours premier au Saxo challenge avec 160% et 2420% sur l'année sur mon compte trading réel.
https://www.tradingfloor.com/posts/saxo-trade-challenge-top-spot-consolidates-as-peloton-advances-2438951

Merci Bruno 12/11/2014 15:22

http://economie2011.wordpress.com/2014/11/11/citation-de-colbert-et-mazarin-qui-na-pas-pris-une-seule-ride/

Fourchette 12/11/2014 01:36

Vers un Nouvel Ordre Mondial - Discours de Poutine au Club Valdaï (24 Oct. 2014)
http://youtu.be/KSPAZVl45Zc

payback 12/11/2014 12:21

il fallait lire baisse USDJPY bien sur

payback 12/11/2014 12:18

explication baisse du JPY? j'ai repris des short Dax.

payback 12/11/2014 12:17

Agence France-Presse ‏@AFP 1 minil y a 1 minute

#BREAKING NATO says Russian military equipment entering eastern Ukraine

payback 12/11/2014 09:25

j'ai pris un peu de short Dax ce matin.

payback 12/11/2014 09:22

bonjour surfeuse, le JPY est-il encore une devise refuge? on va le voir avec la reprise des bombardements en ukraine.

surfeuse 12/11/2014 08:52

bpnjpur,

pour info

"Japon : des élections anticipées et un statu quo sur la TVA ? 12/11/2014 08:36


© Reuters
Au Japon, les "Abenomics" pourraient bientôt passer dans une nouvelle phase. Ce matin, la presse nippone bruissait ainsi de rumeurs sur la tenue d'élections législatives anticipées, dès le mois de décembre, qui pourraient préfigurer de nouvelles mesures favorables aux marchés financiers.
Fort de sa popularité actuelle, le Premier ministre Shinzo Abe, au pouvoir depuis deux ans, pourrait susciter de nouvelles élections avant la fin de l'année afin de consolider sa légitimité et se donner une législature complète (4 ans) pour mener à bien les réformes entre entreprises depuis deux ans.
La hausse de la TVA pourrait attendre 2017 afin de soutenir la croissance
M. Abe se préparerait en outre à reporter la nouvelle hausse de la TVA prévue courant 2015 et à prendre certaines décisions impopulaires, comme le redémarrage des centrales nucléaires japonaises, à l'arrêt depuis la catastrophe de Fukushima en mars 2011.
Le passage de la TVA de 8% à 10% pourrait ainsi être reporté jusqu'en avril 2017, affirme le quotidien 'Sankei'. Les marchés craignent qu'un nouveau tour de vis dès l'an prochain (après le passage de 5% à 8% le 1er avril 2014) ne tue dans l'oeuf la reprise économique japonaise, entamée cette année sous l'effet de la politique monétaire ultra-accommodante de la Banque du Japon (BoJ).
Au deuxième trimestre, le PIB japonais a fortement chuté de 1,8%, à la suite de l'entrée en vigueur du nouveau taux de TVA, et les économistes s'attendent à ce que la reprise soit très modérée au 3ème trimestre, faute de reprise de la consommation. Les chiffres du PIB sont attendus lundi prochain et les récents développements au Japon donnent à penser qu'ils seront inférieurs aux attentes.
Une amplification des mesures de soutien de la BoJ
Ainsi, dès le 31 octobre dernier, la Banque du Japon a annoncé un accroissement surprise de ses rachats d'actifs sur les marchés afin de soutenir davantage l'économie. La BoJ a nettement relevé son objectif d'expansion de sa base monétaire à 80.000 milliards de yens (environ 725 Mds$) d'obligations d'Etat contre 60.000 à 70.000 MdsY précédemment visés.
Quelques jours plus tard, le 3 novembre, le ministre de l'Economie Akira Amari a annoncé que le gouvernement prendrait de nouvelles mesures de relance si le PIB attendu le 17 novembre s'avérait plus faible que prévu... Quant au Premier ministre Shinzo Abe, il a indiqué qu'il prendrait une décision définitive au sujet de la prochaine hausse de la TVA après avoir pris connaissance du taux de croissance du 3ème trimestre.
Le 7 novembre, le consensus des analystes tablait sur une expansion de 0,5% du PIB au 3ème trimestre par rapport au 2ème, ce qui correspondrait à une hausse annualisée de 2,1% (après un plongeon de 7,1% annualisé au T2).
Depuis l'entrée en fonction de M. Abe en décembre 2012, le Japon a entamé une politique énergique de lutte contre la déflation, qui s'est traduit par un net affaiblissement du yen. La BoJ est ainsi parvenue à susciter un plongeon de 10% de la devise nippone depuis le début 2014 et de 45% en deux ans, à la grande satisfaction des industries exportatrices de l'archipel.
Mais jusqu'à présent, la faiblesse de la consommation intérieure et les trop modestes hausses des investissements et des salaires, laissent penser que l'objectif de la BoJ de retrouver un taux d'inflation de 2% d'ici à 2015 ne sera pas atteint sans réformes supplémentaires..."

Jean Christophe Bataille 11/11/2014 17:47

Moi aussi de retour et je viens de shorter copieusement EUR USD au dessus de 1.2450. J'attends une chute autour de 115.30 pour charger en USD JPY.

Jean Christophe Bataille 11/11/2014 21:37

Mais le dollar consolide pratiquement sur toutes les paires. Il y a un mouvement technique.

Jean Christophe Bataille 11/11/2014 21:19

Ça joue, c'est sur. On a même une guerre interne entre Merckel plutôt pro monétisation et les monétaristes allemands.

Ursus35 11/11/2014 20:52

Peut être ça :
http://leblogalupus.com/2014/11/06/mister-market-and-doctor-conjoncture-du-jeudi-6-novembre-2014-en-pleine-guerre-monetaire-les-allemands-lient-les-mains-de-draghi-par-bruno-bertez/

Jean Christophe Bataille 11/11/2014 19:46

J'ai pas mal shorté aujourd'hui le long de la remontée, mais j'ai une énorme avance, donc je ne suis pas d'une prudence exemplaire. Pour moi c'est technique. Bank holidays aux US mais le Forex est ouvert pour tout le monde. Si qq un a d'autre infos moi rien.

Alex 11/11/2014 19:12

Bonjour JC,

Je ne vois pas ce qui fait monter l'euro. Est ce une anticipation sur la fin de la semaine ou simplement un rebond technique ? Du coup, a quelle valeur penses tu qu'il est bon de shorter ?

surfeuse 11/11/2014 18:53

invalidation 1,2406 cloture ut30

surfeuse 11/11/2014 18:52

bonsoir,

je ne sais pas , a priori , jusqu'où la conso de l'eurus peut aller ....
mais en ut30:
possibilite d'aller sup 1,25 , via une decomposition haussiere ...qui pourrait se propager à l'utJ

dc et pour moi , pas de renfort short

Jean Christophe Bataille 11/11/2014 18:05

Le Arnsburg est un peu loin de Paris pour moi.

Jean Christophe Bataille 11/11/2014 18:02

Marx c'est pas vraiment un nom qui m'inspire.

payback 11/11/2014 18:00

salut JC, le Arnsburg bien meilleur que Marx, si tu veux te déplacer dans l'Est :-)

payback 11/11/2014 15:27

retour sur les écrans après une petite pause de 24h.
@jérome, Delamarche a fait perdre beaucoup d'argent à son fond. Personnellement je juge les gens à leur résultats. Delamarche est bon pour faire de l'audience. C'est le bouffon de BFM. mais ne suivez surtout pas ses conseils pour votre patrimoine!

payback 11/11/2014 17:57

delamarche fait du business et il a fait perdre les gogos qui le suivent depuis 5 ans sur son fond ou en shortant les indices. Il n'y a pas de Vérité en économie

jerome 11/11/2014 17:37

tout à fait d'accord je n'ai jamais dit que Delamarche était un bon trader. Il ferait mieux de changer de métier d'ailleurs. C'est toute la schizophrénie de Delamarche face à ses contradictions. Comment voulez vous être un bon investisseurs lorsque vous refusez le principe de la bourse, ou que vous le critiquez!!! En revanche il dit la VERITE! C'est tout. La vérité sur la situation, sur le système financier, sur la folie de ce monde actuel finalement et ce qui nous attend. c'est un excellent analyste qui se révelera visionnaire je pense.

Jean Christophe Bataille 11/11/2014 10:59

Pendant qu'on discute inflation déflation, j'ai pris 11 positions sur EUR USD entre 1.2415 et 1.2410. Les bulls se battent mais progressivement le cross tombe sous 1.24

César B. 11/11/2014 14:19

Je ne comprendrai jamais rien à un système qui prétend fonctionner en se passant d'une base commune intangible et surtout dirigé par des escrocs en général, mais tant pis. Ca me saoule. Et je n'ai pas fini "L'économie pour les nuls" (pas sûr que je le finirai un jour).

Jérôme 11/11/2014 14:17

C est le choix entre la peste et le choléra.. Destruction de toute activité, chômage de masse, baisse des salaires, ou hyperinflation et destructions des monnaies... Et donc ruine totale des peuples... Finalement on est tous d'accord, le résultat sera le même quelque soit les options choisies... Mais plus on gagne du temps plus la destruction sera importante..

jerome 11/11/2014 13:51

La déflation est plus terrible que l'inflation parce qu'elle entraine une recession et une dépression qui peut détruire toute activité dans le pays ou dans une zone de pays... Récession, dépression, il n'y a plus de boulot, plus d'argent, faillites en cascades, licenciemenst, plus aucune croissance, plus d'activité, plus aucune consommation, endetement record, crach boursier etc etc etc... Bref le cauchemar. Mais attentions l'hyperinflation c'est le même cauchemar.. Weimar, l'argentine etc.... Apocalyspe aussi....

jerome 11/11/2014 13:46

:)

César Birotteau 11/11/2014 13:19

La question de la déflation, je ne comprends pas. En 29, l'origine de la pauvreté de ceux qui y sont tombé, c'est aussi la spéculation et l'achat d'actions sur marges. Lors du crash tous ces gens se sont retrouvé sur la paille. La baisse des prix à la consommation auraient plutôt dû les aider que l'inverse. En quoi la déflation était-elle plus terrible qu'une inflation ?

Jean Christophe Bataille 11/11/2014 12:37

C'est ce que je fais. Et quand je passe devant mon PC je te réponds :-)

jerome 11/11/2014 11:45

Mais jean christophe c'est le 11 nov aujourd hui!! Tu devrais te reposer un peu et lézarder à la maison :) ahah

Jean Christophe Bataille 11/11/2014 11:10

USD JPY défie d'ailleurs les loi de la pesanteur grâce à des stats japan très mauvaises. Comme beaucoup de traders, je pensais à une consolidation technique plus forte car les prix avaient dessiné un avalement baissier en H4. Mais la tendance est très forte. Le dollar est malgré tout complétement suracheté en ce moment, la mécanique des prix a ses lois et on ne peut pas les défier éternellement.

Jean Christophe Bataille 11/11/2014 11:02

Japon je n'ai eu que deux positions mais je n'ai pas envie de courir après les prix; J'ai des buy limits autour de 115.33 et j'attends. De plus je me suis déjà gavé de cette paire depuis l'annonce du QQQE

Jean Christophe Bataille 11/11/2014 08:40

Bonjour à tous

USD JPY a profité de notre sommeil pour fait un beau rally. C'est le problème des paires du pacifique. On n'est jamais la quand les stats tombent. On pourrait avoir plus de levier mais en l'absence d'infos au bon moment, le risque est grand de se prendre une conso létale. On laisse porter tout ce qu'on a déjà et on verra à quel moment on renforce.

jerome 11/11/2014 11:40

Mais enfin jean christophe tu te rends compte de la quantité de monnaie injectée ces dernières années ??? Tu veux comparé ca avec les années 70??? Non là j'avoue que je ne comprend pas. C'est de la mauvaise foi.... Ils jouent tout simplement aux apprentis sorciers, personne ne sait ce qui va se passer, c'est sans précédents, c'est nouveaux, c'est quelque chose qui n'ajamais été fait auparavant. Et c'est dangeureux!!!! Bien sûr que la déflation crée des conflits et de la misère mais l'hyperinflation à la Weimar aussi....

Jean Christophe Bataille 11/11/2014 10:58

J'étais très jeune dans les années 70 mais je ne me souviens pas qu'on ait souffert de l’inflation à 14 %. En revanche, l'histoire nous a appris qu'une vraie déflation avec crise systémique crée de la misère et des conflits. J'avoue que je ne comprends même pas qu'on soutienne cette option. La théorie fondatrice de ce blog est que quoiqu'il arrive on injectera de la monnaie pour faire de l'inflation (peu ou beaucoup) jusqu'à ce que les dettes soient diluées.

Jérôme 11/11/2014 10:18

:) excellent. Sauf qu une perfusion n à aucun effet délétère sur un malade alors qu en économie on sait qu introduire toujours plus de masse monétaire dans le système revient à déprécier la monnaie, et créer une somme considérable de monnaie supplémentaire finira par de l hyperinflation, des monnaie sans valeur et un énorme krach boursier avec un effondrement du système financier mondial. Rien que ça... Mais bon Jene te convaincrai pas alors comme je le disais let and see.. On verra quelle option eut été la meilleur.. Accepter une récession plus tôt ou tout faire pour la retarder...

Jean Christophe Bataille 11/11/2014 09:41

Ce qui me gene sur USD JPY c'est le RSI en surachat et les divergences baissière. Les fondamentaux sont très mauvais pour le yen mais le marché peut pas monter sans arret sans digérer sa hausse.

Jean Christophe Bataille 11/11/2014 08:56

La force relative de USD JPY est très importante, la paire va poursuivre sa hausse inexorablement. On se demande même si le yen ne va pas valoir zéro un de ces jours ...

Jean Christophe Bataille 11/11/2014 08:54

Oui il est possible de encore prendre des lignes dans la hausse du dollar

Franck 11/11/2014 08:44

"décolle" ;)

Franck 11/11/2014 08:44

ça décole !

Scrathe 11/11/2014 07:10

J'aurais mieux fait de me taire.

Escalade militaire en Ukraine. Heureusement qu'on a la ligne Maginot ... .

Déjà 7h00, je vais sonner le clairon et réveiller JC, je l'entends ronfler d'ici :-D

Jean Christophe Bataille 11/11/2014 08:30

Déjà deux litres de perfusion pour soigner ce malade pour lui éviter de mourir non mais franchement combien de temps va durer cette mascarade... C est tellement sidérant, hallucinant, délirant... On vie dans dans un monde dingue, c est évident que ça ne va pas tenir et qu on se dirige vers une maladie sans précédent.:-)

Jérôme 11/11/2014 01:04

200 milliard de dollars déversé tous les trimestres sur les marchés pour éviter le krach non mais franchement combien de temps va durer cette mascarade... C est tellement sidérant, hallucinant, délirant... On vie dans dans un monde dingue, c est évident que ça ne va pas tenir et qu on se dirige vers un cataclysme sans précédent.

Cruche 11/11/2014 00:48

Pr Antal Fekete invité du Keiser Report (EP 668) Sous-titré français
http://youtu.be/_G8FZNVN6oU

Eric 10/11/2014 23:42

Bulle actionnariale historique aux Etats-Unis : une folie qui va mal tourner :
http://alternatives-economiques.fr/blogs/gadrey/2014/11/10/bulle-actionnariale-historique-aux-etats-unis-une-folie-qui-va-mal-tourner/
Qu'en pensez-vous ? Est-ce crédible ?

Jean Christophe Bataille 10/11/2014 23:52

J'investis en bourse depuis trente ans. J'ai connu beaucoup de krachs. Il y en aura surement un nouveau à un moment ou à un autre. Ca fait partie de la vie des investisseurs. Je ne fais que dire que la proportion d'actions dans le patrimoine doit être faible actuellement. Mais attention aux interprétations rapides. Quand la bourse monte sous l'effet d'un QE, elle a en réalité monté beaucoup moins en monnaie constante. C'est un des effets de l’inflation monétaire.

Jean Christophe Bataille 10/11/2014 22:49

La consolidation pourrait ne pas être terminée. On vérouille toutes nos positions en Stop break even. Je garde comme objectif possible 1.26 pour EUR USD. Objectif beaucoup plus difficile à préciser pour USD JPY : 113.25 ?...

Jérôme 10/11/2014 22:19

Je ne crois pas du tout que Delamarche souhaite la fin du monde... Il a une vision et il s y tient et l avenir lui donnera raison... Il se contente d analyser c est tout. Et il n est pas le seul.. Même dessertine vient de dire que ça mal se terminer. La bourse ne tient qu à un fil et ce fil c est le dollars qui le soutient. Et le dollars est une monnaie de singe qui ne perdure que par la confiance qu on lui accorde et par la manipulation des cours de l or. Aujourd'hui hui avéré ça ne fait plus l ombre d un doute.

Jérôme 11/11/2014 00:16

Oui oui nous sommes bien d accord. A la chronique agora ce sont des analystes pas des économistes. Et sans la BCE les taux ce seraient envolés. Et la France est en faillite. Et les QE vont conduire à une inflation galopante. Et les pays détruisent leur monnaies. Et le système monétaire sera refondé et probablement assis sur les DTS. C est incroyable qu avec tout ça tu puisses encore encensé les QE... La où nos avis divergent et c est ce que Delamarche affirme c est qu on ne fera pas l économie d une récession... C est comme ça nos actions de nos dernières années devront se payées et il faudra passer à la caisse. De nos 40 dernières années... Et ce que je veux dire c est que certes le QE a pour l instant éviter l effondrement, il l a reporté, il a permit d éviter une récession mais simplement à court terme et les conséquences seront pire que ce qu il a permise d éviter pour l instant... Bien sûr sans QE le monde serait dans une crise sans précédent mais avec QE le monde sera dans une crise sans précédent pire que la crise sans précédent d un monde avec QE !! ;)

Jean Christophe Bataille 10/11/2014 23:45

Franchement, dire que les gens de la chronique Agora sont des économistes, c'est aller très loin ... Ce sont des vendeurs de trucs très chers qui sont sensées protéger de catastrophes qui ne sont toujours pas arrivées. Je fais une exception pour Walper qui est plutot sensée. Elle dit des choses exactes comme : la France est en quasi faillite : oui. Sans l'action récente de Mario draghi et sans l'euro, nos taux auraient augmentés et on ne pourrait plus financer notre dette. Le QE peut conduire à l'infaltion galopante : oui aussi. On ne sait pas vraiment ou on va. Ce qu'on sait c'est que sans QE le monde serait dans une crise sans précédent. Mon avis est qu'on va effectivement vers une crise monétaire car tous les pays tuent leur monnaie. L'avenir des monnaies c'est un yuan qui finira par avoir un leadership incontesté et les monnaies en général finiront par être assises sur les DTS pour éviter les excès de ces 40 dernières années. En tout cas il faut l'espérer.

jerome 10/11/2014 23:22

Bon tu as raison, les économistes sont plutôt pro QE :) Alain Cota peut-être??
Non je pensais plus à des analystes financiers... Genre ceux de la chronique agora par exemple... En tout cas on peut dire que pour l'instant les QE du Japon risque d'avoir une incidence facheuse sur leur devise... Mais bon tu vas me dire que la situation la bas n'a rien à voir avec les QE :) Et tu auras en partie raison car il y a tellement de facteurs qui rentre en compte...

Jean Christophe Bataille 10/11/2014 23:01

http://futures.over-blog.com/article-la-deflation-n-est-pas-la-solution-38998419.html

Jean Christophe Bataille 10/11/2014 22:59

Des économistes sérieux qui disent qu'il ne fallait pas faire de QE, je n'en connais pas.
http://futures.over-blog.com/article-de-43969256.html

jerome 10/11/2014 22:54

Oui sauf que ce que disent des milliers de gens sur l'internet francais depuis 2008 aujourd'hui un certain nombre d'économistes sérieux, d'analystes, de journalistes, de commentateurs, et même de partis politiques commencent aussi à le dire!!! Et là c'est plus le même chose.... Les choses sont rès complexes ca c'est sûr mais je suis convaincu que ceux qui pensent que les QE sont les remèdes à la crises se trompent... Mais bon c'est mon avis... comme je le disais on verra ce que l'avenir en dira....

Jean Christophe Bataille 10/11/2014 22:44

Jérome, tu répètes ce que disent des milliers de gens sur l'internet français depuis 2008. Les choses sont à mon avis plus complexes. Ne confond pas l'utilisation excessive du levier développé dans la sphère financière depuis 40 ans et les remèdes à la crise qu'elle à générée. Si je peux me permettre réfère toi à un certain nombre d'articles de ce blog de 2009 et 2010 qui expliquent pas mal de choses.

jerome 10/11/2014 22:34

Ecoutez les interventions récentes sur l'or de peter Schift, Fakete, Harvey Organ, Chris Powel etc...Avec un or non manipulé le dollar serait aujourd hui en bien mauvaise posture...Sans le pouvoir de l armée américaine qui maintient cet avantage incroyable des echanges internationaux en dollar cette monnaie serait en grande difficultés etc etc etc. Attention aussi à la situation géopolitique avec la chine et la Russie qui pourrait signer la fin de cette hégémonie. Tout cela n'enlève rien à ton mérite jean christophe, tu fais des miracles dans tes prévisions boursières et dans tes investissements mais le système est un véritable chateau de carte. On verra ce que l'avenir nous dira mais souvenez vous, lorsque le crach se produira il ne faudra pas dire oui c'était prévu, ca ne pouvait pas finir autrement..

Jean Christophe Bataille 10/11/2014 22:31

OK, OK ...

Jérôme 10/11/2014 21:52

Foutaise..... C est delamarche qui a raison... Et ce depuis le debut... C est peut être un très mauvais Trader puisque il ne gagne pas d argent sur les marchés mais lorsque le grand crack des actions se produira alors vous direz tous mais oui bien sûr on le savais.... C était previsible... Tous ces QE ont fait gonfler la bulle qui ne pouvait qu exploser en vol un jour ou l'autre..... Et lorsque l'inflation sera incontrôlable et que l hyperinflation détruira les monnaies vous direz tous mais oui évidemment on le savait c était prévisible... La FED a tout essayé, elle a retardé l effondrement mais tout cet argent crée ne pouvait que débouché sur une inflation incontrôlée.... En attendant bravo, à court et moyen terme vous faites un boulot incroyable en faisant fructifier les placements judicieux mais ne vous y trompez pas la bulle explosera, les banquiers centraux seront responsables et l inflation détruira les monnaies....

Jean Christophe Bataille 10/11/2014 22:04

Je crois au contraire que les techniques non conventionnelles sont à même d'éviter ce que Delamarche souhaite comme tous les déflationnistes : la fin du monde. Je ne suis pas sectaire, ni catastrophiste, Il ne faut pas oublier que les américains ont fait jusqu'à 19 % d’inflation en 47 pour diluer les dettes de la guerre. Ca n'a ruiné personne contrairement à la déflation de 29 et ca n'a tué personne contrairement à la guerre de 40-45.

Tartarin 10/11/2014 20:43

http://www.express.be/business/fr/economy/le-parlement-russe-va-se-prononcer-sur-une-loi-interdisant-la-circulation-des-dollars-americains-en-russie/209060.htm

Jean Christophe Bataille 10/11/2014 16:12

Après nettoyage sans gain ni perte, il me reste 4 positions bien placées et en Stop BE. Pas de risque ! Doji en M30

Jean Christophe Bataille 10/11/2014 20:14

Positions basses sorties en break even. La routine ...

Jean Christophe Bataille 10/11/2014 17:44

Finalement je continue à charger dans la tendance. Aucune raison de ne pas en profiter.

Jean Christophe Bataille 10/11/2014 16:24

En Dow theory, il faut que les cours dépassent leurs anciens plus haut pour considérer que la conso est finie.

Jean Christophe Bataille 10/11/2014 16:21

Je suis la force de la tendance en prenant et en sécurisant des positions mais je persiste à dire que le dollar est suracheté. il faudrait une consolidation plus forte.

Jean Christophe Bataille 10/11/2014 16:19

124.4 : résistance.

payback 10/11/2014 15:58

qué passa. quelqu'un a vu une info?

payback 10/11/2014 16:08

je ne vois que le spread des bonds qui augmentent

Franck 10/11/2014 16:01

Bravo Payback !

pour les infos, aucune, mais si toi tu sais pas, je risque pas de savoir :)

payback 10/11/2014 15:24

https://www.tradingfloor.com/posts/saxo-trade-challenge-payback-posts-record-breaking-20457-return-2405174?utm_medium=tf4-feed&utm_source=extract&utm_source=twitterfeed&utm_medium=twitter

Jean Christophe Bataille 10/11/2014 15:16

ECB Announces Covered Bond Purchases at 14:30 GMT

payback 10/11/2014 16:24

FED LABOR MARKET CONDITIONS INDEX +4.0 IN OCT VS +4.0 SEPT

Franck 10/11/2014 16:06

ce qui signifie ?:)
Pour tes positions, c'est bien joué. J'aimerais bien avoir tes réflexes !!!

Jean Christophe Bataille 10/11/2014 15:58

Je l'ai dit plus haut. ECB says banks deposited EU 42.0 Billion with it overnight while borrowing EU 4.0 Million at marginal rate.
Je viens de charger 6 positions depuis le début entre JPY et EUR Les plus éloignées sont déjà en break even. Il faut avoir du reflexe en trading ! :-)

payback 10/11/2014 15:48

pourquoi le dollar monte?

Franck 10/11/2014 13:59

c'est trop calme les lundis

j'aimerais bien que USD/JPY finisse par sortir de son range ;-)

payback 10/11/2014 14:49

Swiss gold referendum latest poll: 47% against; 38% in favour; 15% abstain
ça risque de faire pschit comme comme dirait l'autre et comme le référendum écossais.

Franck 10/11/2014 14:47

Si je rentre, ça va se retourner, je voudrais pas vous faire perdre vos positions :))

Jean Christophe Bataille 10/11/2014 14:45

J'en ai pris 2 sur EUR et 1 sur JPY. mais j'ai le doigt sur le bouton sortie.

Jean Christophe Bataille 10/11/2014 14:44

Tu as raison. Il faut laisser ca aux fous furieux.

Franck 10/11/2014 14:37

on sent que c'est encore haut, ça ne part pas franchement et ça hésite beaucoup.
Je ne fais rien du coup

Jean Christophe Bataille 10/11/2014 14:31

C'est pour jouer parce que je nous trouve encore haut sur le dollar pour renforcer. Prêt a sortir sur ces positions.

payback 10/11/2014 14:29

dangereux de ne faire que du trading. c'est très addictif :-). vaut mieux rater des opportunités et faire autre chose à côté.

Jean Christophe Bataille 10/11/2014 14:28

Ok je reprends des deux avec stop BE derrière chaque positions

Franck 10/11/2014 14:18

le problème des activités "à côté" est qu'il faut arriver à jongler entre elles et être dispo au moment où ça bouge. Pas toujours évident !

bon on casse par le haut ce range USD/JPY ?:)

payback 10/11/2014 14:13

oui pas toujours excitant les marchés. mieux vaut avoir d'autres activités à côté.

Jean Christophe Bataille 10/11/2014 13:34

Belle analyse sur reuters :
http://uk.reuters.com/article/2014/11/09/uk-ecb-qe-idUKKCN0IT0KX20141109

Un point particulièrement intéressant :

So far, Washington seems more concerned about the euro zone slipping into deflation and has urged the ECB to take more aggressive steps to revive the economy. That may change if a too strong euro devaluation hampers its own recovery.

payback 10/11/2014 14:09

l'or repartira en 2015. les sociétés bien gérées on sans doute hedgé mais certaines mines vont fermer et à un moment la demande dépassera l'offre. JC on compte sur toi pour trouver le point d'entrée!
http://www.bloomberg.com/news/2014-11-05/plunging-gold-price-has-mining-companies-selling-at-loss.html?hootPostID=28d0311420cc0c4c2536c7952da0803c

payback 10/11/2014 13:51

souhaitons juste pour l'Europe que le QE de draghi n'arrive pas trop tard. Il profitera peut-être des nouvelles règles de vote de la BCE pour passer le QE; à partir de 2015, la Buba ne votera que 10 fois sur 12. ça arrangera tout le monde si le QE passe le jour ou l'Allemagne ne vote pas. je crois que c'est un mars ou avril?

Jean Christophe Bataille 10/11/2014 09:46

EUR USD bute sur 1.2470. En revanche le biais reste baissier en M30 sur USD JPY. Je reste d'une prudence extrême dans cette conso car même si on repart rapidement à la hausse une nouvelle conso risque de se manifester. Les traders sont saturés de dollars. J'achète du dollar à la hausse mais je le revends en break even lorsqu'il rechute. Il faut que le marché s'assainisse un peu. Il y a eu récemment une belle divergence baissière du RSI en H4 sur USD JPY qui m'a poussé à sécuriser totalement mes positions. Il faudrait que le RSI repasse nettement sous 70 pour retrouver un peu de sécurité. Je garde cependant toutes mes conviction baissières sur EUR et JPY contre USD.

payback 10/11/2014 13:37

ou c'est peut-être cette photo qui a fait baisser le yen!
http://blogs.wsj.com/chinarealtime/2014/11/10/watch-xi-jinpings-ice-cold-handshake-with-japans-shinzo-abe/?mod=e2tw&mg=blogs-wsj&url=http%253A%252F%252Fblogs.wsj.com%252Fchinarealtime%252F2014%252F11%252F10%252Fwatch-xi-jinpings-ice-cold-handshake-with-japans-shinzo-abe%253Fmod%253De2tw

payback 10/11/2014 13:30

oui pas trouvé d'autres raisons pour USDJPY. je ne renforce pas non plus. j'approche déjà les 30% de drawback ce qui risque de m'éliminer sur le concours Saxo malgré mes +150%. un peu débile cette règle des 30%, mais bon le prix de 5000US aurait pas beaucoup changé mon compte broker :-)

Jean Christophe Bataille 10/11/2014 13:26

Je suis arrivé à prendre deux positions longues EUR CHF très bien placée ce matin

Jean Christophe Bataille 10/11/2014 13:18

Payback je suis sur que tu as raison. C'est la note de GS qui a fait sortir le cours de USD JPY de son canal descendant.

Jean Christophe Bataille 10/11/2014 13:16

Il y a une grosse résistance et si elle n'est pas franchie ca reste bear. De plus on est déjà plein de positions USD JPY prises bien plus bas pour faire fructifier le trade jusqu'à 120. Pourquoi prendre des risque pour faire monter le levier alors qu'on a pas beaucoup consolidé. L'avidité comme la peur sont mauvaises conseillères.

payback 10/11/2014 13:14

avec des commentaires comme ça de GS, pas sur que ça consolide beaucoup.

payback 10/11/2014 13:14

http://www.professeurforex.com/2014/11/avis-de-banque-usd-trois-facteurs-derriere-notre-forte-conviction-haussiere-goldman-sachs/

Jean Christophe Bataille 10/11/2014 13:13

On ira à 120 c'est sur. Mais il ne faut pas prendre de risque dans la conso.

Jean Christophe Bataille 10/11/2014 13:11

USD JPY sort de son canal descendant. Hausse possible mais tu prends tes risques. Plus sur si la paire monte au dessus de 114.25

payback 10/11/2014 13:11

http://www.professeurforex.com/2014/11/avis-de-banque-usdjpy-et-maintenant-goldman-sachs/?utm_source=feedburner&utm_medium=twitter&utm_campaign=Feed%3A+professeurforex%2FEdkv+%28Tous+les+articles+PFX%29

Jean Christophe Bataille 10/11/2014 12:18

A 113.15 ce serait déjà plus logique.

Jean Christophe Bataille 10/11/2014 12:17

Je trouve pas ca trop tot je trouve que c'est risqué

Franck 10/11/2014 11:45

j'étais plus sur une renforcement de USD/JPY, tu penses que c'est encore trop tôt ?

Jean Christophe Bataille 10/11/2014 11:39

USD JPY est à surveiller mais EUR USD consolide encore. Je ne renforce pas.

Franck 10/11/2014 11:34

oui, mais ça à l'air de bloqué sur les 114.12

J'aimerais bien ça reparte vraiment à la hausse ;) J'hésite à recharger, JC m'a un peu dissuadé :))

payback 10/11/2014 11:30

sortie de biseau en M30 pour USDJPY.

payback 10/11/2014 11:14

j'ai pris un peu de short eurnok ce matin après les chiffres CPI pour accompagner une baisse plus forte.

payback 10/11/2014 11:12

ça donne envie de recharger progressivement

Jean Christophe Bataille 10/11/2014 10:57

Elle peut toutefois être arrêtée par de nombreuses résistances avant des niveaux mais le cross a besoin de respirer. En l'absence de stats fortes cette semaine, peu de choses pourraient pousser le cross vers le bas. Et si c'était le cas, il remonterait ensuite pour latéraliser.

Jean Christophe Bataille 10/11/2014 10:52

La conso sur EUR USD pourrait reprendre depuis le point le plus bas 250 pips (objectif le plus probable) soit 1.26 et au maximum 390 pips soit 1.2730 d'après mes projections sur graphe. Si vous avez restructuré vos positions ce matin vous pouvez les absorber sans aucun problème.

Jean Christophe Bataille 10/11/2014 09:47

RSI en hebdo je précise.

Jean Christophe Bataille 10/11/2014 08:13

Bonjour,

J'ai toiletté et sécurisé mes positions ce matin. Stop break even partout et pas de position en perte. Le levier a baissé de 28 % mais le trade est safe à 100 %. Le range USD JPY a été franchi à la baisse ce qui est un signe de poursuite de la consolidation.La volatilité augmente, il faut l'absorber sans prendre aucun risque. La marge est à 14 %

Jean Christophe Bataille 10/11/2014 10:01

Tu fais allusion à l'article de Vincent Ganne. Je ne le trouve pas logique. Je ne vois pas comment le fait de rapatrier l'or physique que possède la suisse oblige la suisse à acheter de l'or supplémentaire.

Jean Christophe Bataille 10/11/2014 09:50

Le fait de rapatrier son or, n'oblige pas la BNS à acheter de l'or supplémentaire en CHF (elle le fait déjà de toute façon)

Jean Christophe Bataille 10/11/2014 09:38

Elle achète beaucoup d'autres choses que du gold entre autres SEK et AUD. Le maintien d'un niveau de parité avec EUR est essentiel. J'étais à Zurich il y a quelques mois. Tu payes ton café près de 5 euros dans le moindre bistrot.
L'attaque a lieu dès que EUR CHF s'approche de 1.20. La BNS répond pas des inactions temporaires qui créent des flash trades à la baisse et font sauter les stop des spécualteurs. Il ne faut pas etre trop près. Historiquement, les meches ne sont jmais descendues au dessous 1.1980 mais sait-on jamais.

payback 10/11/2014 09:30

si la BNS doit acheter du gold quand elle élargit son bilan elle va quand même être limitée. Tu ne crois pas à une attaque massive comme Soros contre la livre?

Jean Christophe Bataille 10/11/2014 09:28

L'EUR CHF est en train de se rapprocher de 1.20. Je n'en parle pas mais je viens d'en acheter pour jouer l'action de sauvegarde du CHF par la BNS. Stop autour de 119,80. c'est du jeu et je ne suis pas le seul à jouer ...
La BNS peut élargir son bilan à l'infini si elle le souhaite. De plus elle recycle ses EUR dans SEK et AUD. Mon sentiment est que USD CHF est une paire à acheter car la suisse va etre obligée de suivre la BCE si elle veut pas souffrir de trop fortes distorsions monétaires. Une bonne partie de son marché est en Europe et contrairement aux US elle n'a pas un gros marché captif national. J'ai un objectif à 1.30 en 2017. J'attends pour ca que USD repasse à la hausse et surtout au dessus de la parité qui est une grosse résistance pour la paire.

payback 10/11/2014 09:13

Bonjour JC, tu as un avis sur l'influence de la votation suisse de fin Novembre? Si le oui l'emporte, ça pourrait précipiter la chute de l'Euro, la BNS étant incapable de continuer à acheter du Gold et de l'Euro?

Jean Christophe Bataille 10/11/2014 00:04

Ouverture en gap baissier sur le dollar ce soir. Mes objectifs EUR USD sont désormais nettement sous 1.20. Les divergences de politique monétaire vont profondément pénaliser l'EUR. Le dollar devrait rester le meilleur refuge pour encore 1 ou 2 ans. La consolidation actuelle devrait atteindre son plus haut en moins d'une semaine. Le cross devrait ensuite trouver de nouveaux plus bas. Il faut s'attendre à une volatilité bien plus forte que celle que nous avions en début de tendance baissière avec des remontées importantes du cross. Le levier doit être maitrisé et les positions placées le plus haut possible dans les consolidations. La technique d'entrée sur break out devrait être plus dangereuse. Les positions doivent désormais être prises en fin de consolidation. Pour le JPY, le chemin à courir est également important mais il est actuellement suracheté. Sa tendance reste à la conso horizontale ce soir. Pour que ses niveaux de range soient conservés, le cross ne doit passer sous 114.27 sur plus de un chandelier.

Jean Christophe Bataille 10/11/2014 23:26

Baissier

Franck 10/11/2014 08:28

"gap baissier" ?? pas haussier plutôt ?

Scrathe 09/11/2014 20:53

Pourquoi les gens acceptent-ils encore de participer à ce simulacre d'un système économique et monétaire soi-disant valable alors qu'il suffit aux Etats de produire à partir de rien l'argent des taxes qu'ils prélèvent. A moins d'inscrire l'esclavage à grande échelle à l'Unesco, je ne vois pas pourquoi ça perdurerait.

C'est la fin des accords de Bretton Wood appliqué à tous : "nous imprimons tout l'argent dont nous avons besoin et vous travaillez pour nous payer tout ce que nous nous achetons, pour votre bien, bien entendu...". Ce système a dépassé ses limites. Non seulement les Etats prétendent monétiser à tout va mais en plus ils augmentent les taxes, en suivant l'inflation réelle n'est-ce pas.

Le système keyneisien est parfait pour nous faire prendre des vessies pour des lanternes ; les autorités qui ont négocié les accords de Bretton Wood le savaient déjà parfaitement bien. Ca allait jusqu'à effacer les lignes donnant un rôle à l'or dans les couloirs juste avant les signatures. C'est allé jusque là. Quelques lignes qui ont décidé du destin du monde : "Vous pouvez signer les yeux fermés, tout est pour le mieux".

Quand on étudie la crise de 29, on s'aperçoit que les banquiers et les initiés étaient à peine moins malhonnêtes qu'ils ne le sont actuellement, et que la déréglementation les soutenait dans leur peine pour faire les poches des gens tout aussi efficacement qu'aujourd'hui.

C'est le système monétaire qui est malhonnête : il repose sur du vent, et j'espère que les Suisses auront gain de cause. Le premier pays à revenir au standard-or créera une réaction en chaîne et il n'y a aucune raison pour que cela ne se produise pas. Si ce n'est pas la Suisse, ce sera un autre pays.

Jean Christophe Bataille 10/11/2014 22:48

L'économie est sous perfusion. Si l'avis de certains est d’arrêter la perfusion pour faire mourir le malade, ce n'est pas le mien. je répète ce que je dis souvent et ce que pense beaucoup d'économistes. Il vaut mieux tuer la monnaie que l'économie.

Scrathe 10/11/2014 22:36

Jovanovic confond aussi je crois. Y voir clair n'est pas facile. Voir également ceci : http://www.express.be/business/fr/economy/tant-que-les-banques-centrales-continueront-dinjecter-200-milliards-de-dollars-par-trimestre-dans-le-systeme-la-bulle-boursire-neclatera-pas/208719.htm

Scrathe 10/11/2014 20:45

Plumer les gens ne va plus marcher, c'est tout. J'en suis certain. Les mêmes vont encore faire les malins et ça va mal finir.

Jean Christophe Bataille 10/11/2014 08:48

Revenir au standard or est impossible du fait de la taille développement mondial et des masses monétaires en circulation. Deux possibilités : soit un étalon panier de monnaie sur le modèle des droit de tirage spéciaux du FMI, soit un modèle algorithmique sur le modèle du bitcoin.

Jean Christophe Bataille 09/11/2014 21:47

La relance par le budget de Keynes n'a rien à voir avec la monétisation. C'est une erreur courante. La monétisation actuelle n'a pas d'autre but que d'éviter une crise systémique majeure.
Que la perte de l'étalon or ait amené des distorsions est indubitable mais nous ne parlons pas du tout de la même chose.

billl 09/11/2014 18:59

http://philippehua.com/2014/11/07/sauvez-lor-suisse-un-message-de-peter-schiff-pour-la-suisse-video/

amen

Jean Christophe Bataille 09/11/2014 18:25

Je vais laisser les traders de Futures conduire les trades engagés sans donner systématiquement mes positions. Le but n'est pas de copier systématiquement un trader mais d'apprendre à trader correctement. Quelques conseils néanmoins :
- le dollar commence à être suracheté et a besoin de respirer bien que les fondamentaux soient baissiers.
- Difficile de dire si la consolidation en cours va être forte ou pas, donc adaptez vos positions ce soir pour pouvoir l'encaisser sans exploser.
- pas de panique non plus, il suffit de sortir des gains et des pertes pour diminuer le nombre de positions et faire baisser votre levier s'il est trop fort et si vos positions sont trop près des prix.
- L'important c'est de ne pas exploser en vol alors que le potentiel de baisse de EUR et de JPY reste fort.

Scrathe 09/11/2014 12:22

Moi ce que je vois c'est que le pouvoir d'achat d'un même capital a été divisé par trois en dix ans avec l'euro (et ne parlons pas ce qu'a fait le dollar en cent ans ...), que les gens rament au quotidien, et que ce ne serait jamais arrivé sous un standard-or appliqué correctement. C'est du vol organisé, rien d'autre. Là, maintenant, c'est le keynesianisme élaboré du dosage pour tenir le coup alors que ça gronde dans les chaumières. J'ai cette doctrine mafieuse en horreur qui consiste à appauvrir tout le monde pour enrichir tout le monde. C'est ce qu'elle fait depuis ses débuts. Ton truc de l'inflation, qui est un impôt supplémentaire, pour désendetter les états ne marchera de toute façon pas parce que là les gens commencent à s'énerver. On est déjà très au-delà de ce que les Etats sont en droit de leur demander de supporter.

Jean Christophe Bataille 09/11/2014 18:13

D'après ce que tu dis il y a eu beaucoup d'inflation, ce qui n'est pas faux et les indices ne sont pas représentatifs de ce qu'il se passe vraiment. Bizarrement c'est d'une déflation dont on se plaint. Il est vrai que l’inflation a ralenti suffisamment pour ne plus diluer la dette. Maintenant,on va pas refaire le passé l'étalon etc ... On espère un système monétaire basé sur les DTS mais pour l'instant, il n'y a un choix entre la faillite des états et des banques avec une économie au niveau zéro et la chute des revenu obligataires des rentiers.Le peuple et les banques centrales ont vite choisi en 2008. Elles ne vont pas changer d'avis maintenant. Pour les épargnants avertis, il suffit de ne pas posséder d'obligations souveraines et de placer son argent intelligemment.

Franck 09/11/2014 11:02

Merci pour ce cours sur le quantitative easing !

Sa mise en place en UE risque d'être assez longue et les négociations avec l'Allemagne vont être féroces.

TOUBI 16/07/2016 22:50

MAIS OU EST DONC PASSE LE RENDEMENT DU QUANTITATIVE EASING (QE) ?
Tous les citoyens du monde le savent. Quand vous achetez des titres (actions ou obligations) vous vous attendez naturellement à recevoir un revenu généré par ces titres. Les actions produisent des dividendes tandis que les obligations produisent des intérêts.
Vous vous demandez certainement à quoi servent ces rappels élémentaires mais soyez juste un peu patients et vous atterrirez bientôt au bon aéroport et sur la bonne piste.
Si l’on vous proposait à vous en particulier d’acquérir des actions et des obligations tout en renonçant aux dividendes et aux intérêts produits par ces actions et ces obligations, vous tomberiez à juste titre dans une colère incandescente. C’est évident que seul un malade mental acquerrait des titres tout en oubliant de récupérer les dividendes et les intérêts générés par ces titres. Et vous savez qu’en général, les actionnaires par exemple sont très exigeants en matière de dividendes et exigent généralement des rendements à deux chiffres sur leurs actions. Il est également évident pour vous que si vous détenez des titres, vous réclamez un rendement pour la durée pendant laquelle vous détenez ces titres.
Ensuite tous les citoyens du monde savent que la Banque Centrale appartient à…l’Etat. Il est vrai que l’actionnariat détaillé de la FED par exemple n’est toujours pas visible sur son site web (You know, it is because of a lot of democracy, good governance and transparency). Donc si la Banque Centrale gagne de l’argent, cet argent revient de droit à l’Etat et si elle en perd, cette perte revient de droit à l’Etat.
Les rappels élémentaires ci-dessus terminés, commençons maintenant à chercher la piste d’atterrissage et soyez courageux car de fortes turbulences vous attendent à l’atterrissage.
Dans une conspiration du silence bien huilée aucun de nos « économistes » mondiaux n’a fait cas de l’iniquité que vous allez découvrir à présent.
De 2008 à 2014, la FED aux Etats-Unis a pratiqué massivement du Quantitative Easing (QE) pour dit-on relancer la machine économique Américaine. Ce QE a consisté en un rachat massif par la FED des actions d’entreprises privées, des obligations d’Etat, des obligations d’entreprises. Montant de l’opération ? Tenez-vous calme ; 6 700 milliards USD en six ans !
Donc en six, le montant des actions, obligations d’Etat, obligations privées rachetées par la FED est de 6 700 milliards USD. La FED a racheté tous ces titres auprès des banques commerciales, des compagnies d’assurances et des fonds d’investissements.
Petit détail technique et rassurez-vous, c’est le seul.
Quand la FED rachète ces titres auprès des banques commerciales elle crée de toute pièce une monnaie dont les Américains ne verront jamais la couleur car elle circule uniquement entre les mains des banques commerciales. C’est la monnaie centrale. Donc pour ce type de rachat qui n’a rien coûté à la FED (puisque même l’employé de base de la banque centrale sait qu’on clique simplement en deux minutes sur le clavier d’un ordinateur pour créer la monnaie centrale) il n’ ya eu aucune injection de monnaie nouvelle dans l’économie Américaine.
Quand par contre la FED rachète ces titres auprès des banques compagnies d’assurances et des fonds d’investissement, la FED crée de toute pièce de la monnaie qui entre effectivement dans l’économie Américaine. Mais ici encore la FED n’a rien dépensé du tout. Elle a créé de toute pièce la monnaie nouvelle qui se retrouve dans les comptes que détiennent les fonds d’investissement et les compagnies d’assurances auprès des banques commerciales.
Commençons la phase d’atterrissage et entrons en zone de fortes turbulences.
La Fed n’a donc rien dépensé du tout. Son employé de base a cliqué sur le clavier d’un ordinateur pour créer à la fois la monnaie centrale remise aux banques et la monnaie remise aux compagnies d’assurances et aux fonds d’investissement. En contrepartie de cette création qui, vous l’avez compris n’a fait couler aucune sueur du front de la FED, la FED est devenue propriétaire de 6 700 milliards USD d’actions et d’obligations qui normalement rapportent des dividendes et des intérêts à la FED !
Vous commencez déjà à comprendre les turbulences de l’atterrissage.
Si on admet que la FED touchée par une forte distraction (normalement en économie néolibérale, les actionnaires exigent un rendement à deux chiffres sur leurs actions) s’est contentée d’un rendement annuel moyen de seulement 1% sur ces 6 700 milliards USD de titres, cela veut dire que depuis 2008 la FED engrange chaque année des revenus importants et croissants qui en plein régime se chiffrent à 67 milliards USD par an. Et ces revenus sont générés par ses titres qui ne lui ont d’ailleurs rien coûté !
Réjouissons-nous car comme la FED appartient en principe à l’Etat Américain ( but we are not sure because you know the shareholding is not published even on the FED’s web site) et comme la FED engrange des revenus gratuits depuis 2008 sur ses titres, il est évident que la FED doit naturellement avoir versé ce revenu à un endetté chronique en déficit permanent qui s’appelle…l’Etat Américain. Donc en toute logique, ce revenu du QE a probablement permis une baisse annuelle de la dette publique monstrueuse des Etats-Unis à raison de 67 milliards USD par an en plein régime.
Is not this very rejoicing?
Maintenant votre colère peut librement brûler car détrompez-vous rapidement, ce revenu n’a point été reversé dans les comptes publics des Etats-Unis. Cela se serait rapidement vu les comptes publics Américains. Shocking as we say in Colorado.
Où est donc passé le revenu du QE pratiqué en six ans par la FED ?
End of story.
Mais l’histoire ne s’arrête point aux Etats-Unis.
Les grandes Banques Centrales du monde ( FED, BCE, Banque du Japon, Banque d’Angleterre principalement) ont depuis 2007 ( début de la crise qui se poursuit toujours) injecté près de 13 000 milliards USD dans les économies concernées via Quantitative Easing (QE). En admettant toujours un rendement global moyen de seulement 1% par an, c’est un revenu annuel moyen substantiel et croissant que ces Banques Centrales ont engrangé depuis 2007. Et en plein régime ce revenu substantiel était de près de 130 milliards USD par an.
Que les citoyens du Japon, de la Grande Bretagne et des pays qui sont (encore) dans la zone Euro vérifient si les Banques Centrales ont versé les revenus du QE dans les comptes publics des pays lourdement endettés que sont le Japon, la Grande Bretagne et les pays qui sont ( encore) dans l’UE. Je n’ai pas fait cette vérification mais est-ce trop vous demander que de vous confier ce petit exercice pour le weekend ?
Shalom à tous les peuples de la terre.
Rev. Apôtre Joseph TOUBI
josetoubi@gmail.com
josetoubi@hotmail.fr
2016-07-16

Jean Christophe Bataille

  • : Futures
  • Futures
  • : Prévisions économiques, financières et boursières. Investissement et trading. Futures, c'est tous les mois la rubrique Forecast, un prévisionnel économique et boursier pour les investisseurs désireux de gérer au mieux leur patrimoine.
  • Contact

Futures

Prévisions économiques, financières et boursières.
Investissement et trading.
Futures, c'est la rubrique Forecast investissement, un prévisionnel économique et boursier pour les investisseurs désireux de gérer au mieux leur patrimoine.
Futures, c'est aussi la rubrique File trading, un billet de trading sur différents sous jacents.
Futures, c'est également la rubrique File SICAV et FCP, une analyse des différents supports de placement collectif.
Futures, c'est régulièrement la publication d'articles de fond sur l'économie, la finance, l'investissement et la bourse.
Futures, c'est  bien sûr un lieu d'échange où les commentaires sont ouvert à tous, débutants ou confirmés, permettant  d'optimiser les idées de trading et de placements.
Futures, c'est enfin une série de modules de formation au trading, au forex et aux CFDs.
 

Recherche

Visiteurs

 

  visiteurs sur Overblog

  visiteurs actuellement sur ce blog