Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 septembre 2011 5 02 /09 /septembre /2011 10:25

Par Jean Christophe Bataille


Devant l'incertitude actuelle des investisseurs, un retour à l'analyse chartiste permet d'apporter un élément supplémentaire à la réflexion.

Observons le Graphe du CAC 40 en UT days (le graphe visualise 3 mois d'évolution de l'indice) :


 

CAC-20911.jpg

 

Depuis le retour de la tendance baissière, le CAC 40  à buté sur les bornes d'un rectangle de consolidation bien dessiné avec 4 points de retournement entre 2980 et 3260.

Le retour vers 2980 est probable sur les données de l'orientation du stochastique en période de range régulier. Voir article formation analyse technique :

http://futures.over-blog.com/article-formation-cfd-et-forex-n-8-le-stochastique-46906207.html

Le contexte économique va, lui aussi, plutôt dans ce sens.

La théorie chartiste nous dit que tout franchissement durable vers le haut ou vers le bas créerait une accélération des cours vers le haut ou vers le bas avec un objectif égal à deux fois le range de consolidation, soit 560 points, soit CAC 2420 pour la baisse et 3820 pour la hausse :

http://futures.over-blog.com/article-formation-cfd-et-forex-n-13-le-rectangle-de-consolidation-48119627.html

Le CAC 40 peut également rester dans son range de façon prolongée.

L'évolution de l'indice pour l'automne va dépendre essentiellement du news flow et des statistiques économiques américaines. Un simple ralentissement de l'économie ferait remonter rapidement le CAC vers 3820, l'anticipation d'une récession le conduirait vers 2420 points. L'aggravation de l'insolvabilité des PIGs pourrait également précipiter l'indice vers ce niveau. 

L'observation de ces franchissements peut nous conduire à utiliser des produits dérivés baissiers ou haussiers dans le cadre de swings prolongés en mobilisant la partie spéculative de nos avoirs. Elle permettra aussi dans le cadre de notre politique d'investissement d'optimiser nos opérations d'accumulation à la baisse ou de revente à la hausse avec des objectifs plus précis.

A titre personnel, je reste très pragmatique mais baissier. Je me prépare à investir à nouveau du cash dans les actions car l'hypothèse du retour vers 2980 est hautement probable et le franchissement en direction de 2420 est de plus en plus plausible.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Christophe Bataille - dans Forecast investissement
commenter cet article

commentaires

Jean Christophe Bataille 07/09/2011 18:55



Nouvelle file trading !



Marc 07/09/2011 18:50



J'ai été obligé d'éteindre l'ordi car j'avais  une pub dont je n'arrivais pas à me débarrasser qui disait : "La voix a une mission pour toi, si tu veux la connaître, décroche vite" et
c'était la voix de Secret Story.....


Ils nous font c...ier... avec leur pub sur internet !


 


Au moins sur Futures il n'y a pas de pub !!!


A++



Marc 07/09/2011 18:40



Il y a le pendant de Vallourec en Italie avec Tenaris.


 


On peut ajouter Rubis petite valeur solide et dans une certaine mesur Maurel et Pro qui est en plus opéable, comme Vallourec d'ailleurs.


 


A++



Marc 07/09/2011 18:37



Hausse de 3,60% du CAC avec les volumes les plus faibles de ces 5 derniers jours.


 


Pas confiance du tout...


 


Bonne soirée à toutes et à tous.


Marc



Durden 07/09/2011 18:19



Merci JC



Jean Christophe Bataille 07/09/2011 18:11



Durden : PP européennes :


 


BOURBON 


CGG VERITAS  


ENTREPOSE CONTRACT...


FUGRO


GEVO  


HEURTEY PETROCHEM  


SBM OFFSHORE  


TECHNIP  


VALLOUREC 


Les PP et P Monde que tu vas trouver dans les fonds commodities :


 


Edmond de Rothschild Commosphere


Carmignac commodities


LCL minergior


J'ai aussi une grosse ligne de AXA WF Framlington Junior Energy A EUR LU0266019321


et AUCUN tracker.


En 2009, l'érosion était telle que les gens qui ont pris des trackers n'ont pas du tout performé à hauteur des PP.


 


Il y a aussi le système de la cuve de 100000 litres au milieu de la propriété ou encore mieux tu loues un tanker ;-) ...



Jean Christophe Bataille 07/09/2011 17:44



Action francaises dont renfort parapétrolières et rachat de Veolia. J'ai aussi acheté des FCP agri, petrole et émergents. La décision d'obama devrait faire remonter les cours ensommet de range
pour le CAC. et en haut de drapeau pour le SP 500. Ensuite nous verrons.


Après un short sur le gold depuis 1900, je viens d'initier un trade long sur le Gold index à 1807. Stop sous l'overlap de début aout.



Durden 07/09/2011 17:07



Quel est le meilleur moyen pour investir sur le pétrole ? Je cherche un ETF idéalement pas sur la commodity comme USO et de préférence en euros... Il y aussi les trackers OIH ou XLE mais ceux ci
sont en dollars. Quand au tracker OIL sur Lyxor ETF DJ Stoxx 600 Oil & Gas, ses performances sont relativement faibles...



Jean Christophe Bataille 07/09/2011 16:55



Quelques achats pour moi pour fêter le Q2 et demi d'obama.



Stanley 07/09/2011 15:47



Crise de rire.



Nonzinzin 07/09/2011 15:04



Bonjour BA


 


L'argent de s allemands va arriver. Quelqu'un sait -il comment acheter des obligations grecques à 1 an et 5 ans ? La plus-value devrait être extraordinaire d'ici quelques semaines...



Jean Christophe Bataille 07/09/2011 14:38



Stéphane,


Si l'économie ralentit et que les US ne créent pas trop de dollars, les pression inflationnistes chez les émergents pourrraient diminiuer et les taux aussi. Donc les obli émergnentes
deviendraient interessantes.



BA 07/09/2011 14:33



Mercredi 7 septembre 2011 :


 


Grèce : taux des obligations à un an : 93,322 %. Record historique battu.


 


http://www.bloomberg.com/apps/quote?ticker=GGGB1YR:IND


 


Grèce : taux des obligations à 2 ans : 53,490 %. Record historique battu.


 


http://www.bloomberg.com/apps/quote?ticker=GGGB2YR:IND


 


Grèce : taux des obligations à 10 ans : 19,853 %. Record historique battu.


 


http://www.bloomberg.com/apps/quote?ticker=GGGB10YR:IND



ddl 07/09/2011 14:00



http://www.xerfi.fr/etudes/Xerfi-Previsis-septembre-2011.pdf


Pas encore lu, on verra ce soir s'ils sont en phase avec JCB.


 



stephane 07/09/2011 13:57



bjr,voilà,j'ai un portif qui  est trop basé sur le silver et le gold j'aimerai le diversifier avec des obligations mais je n'y connais rien,j'ai repérai le traker SEML (oblig pays emmergent
en devise locale mais ils augmentent leur taux donc je pense que c'est pas bon pour le rendement)comment faire?


merci pour votre réponse



Stanley 07/09/2011 13:52



Côté Portugal, j'ai demandé à un ami portugais qui revient de là-bas et travaille plus ou moins dans le secteur. Un appart' de 100m² en bord de mer: dans les 200 mille, peut-être moins s'il est
en mauvais état. Mais les affaires sont à trouver auprès des banques qui revendent des biens saisis. Sinon, c'est à peu près comme ici.



BA 07/09/2011 13:30



Mercredi 7 septembre 2011 :


 


Eric Zemmour compare l'aide à la Grèce aux emprunts russes.


 


Dans les deux cas, les contribuables français paient des dizaines de milliards ... et ils ne revoient jamais ces dizaines de milliards.


 


L'aide à la Grèce finira comme les emprunts russes : les contribuables français l'auront dans le ...


 


http://www.dailymotion.com/video/xkx42l_eric-zemmour-l-aide-a-la-grece_news#from=embediframe



Durden 07/09/2011 11:48



Un rallie pour recapturer la MM200 aurait du sens



Jean Christophe Bataille 07/09/2011 11:29



Merci stanley pour le tweet précoce.


On pourrait avoir un rally haussier. Il faut éviter de shorter les marchés.



BA 07/09/2011 11:25





Mercredi 7 septembre 2011 :





Crise de la dette : la justice allemande valide les aides à l'euro.





La plus haute instance judiciaire allemande a jugé à cet égard que le gouvernement "avait
l'obligation d'obtenir le feu vert préalable" de la commission budgétaire du Bundestag, la chambre basse du parlement, avant de prendre un quelconque engagement.





Pas question par ailleurs pour Berlin de ratifier des accords prévoyant une "communauté de dettes
(...), surtout si elle est liée à des conséquences difficilement prévisibles", ont prévenu les juges suprêmes, ce qui peut donner des arguments aux adversaires des obligations européennes communes
ou "eurobonds".





http://www.boursorama.com/infos/actualites/detail_actu_marches.phtml?num=7c6991258e29eab8c386806b32d20fa3


 



Stanley 07/09/2011 11:21



http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2011/09/07/04016-20110907ARTFIG00354-les-etats-unis-debloqueraient-300-milliards-pour-l-emploi.php



BA 07/09/2011 10:25



Mercredi 7 septembre 2011 :


 


La Cour constitutionnelle allemande a jugé légales mercredi les aides promises par l'Allemagne pour lutter contre la crise de la zone euro, mais sommé le gouvernement d'impliquer davantage le
parlement.


 


Les députés allemands devront donner leur feu vert à toute aide "de grande importance" consentie par l'Allemagne, première contributrice de tous les plans de secours européens, selon le texte de
ce jugement très attendu.


 


(Dépêche AFP)



Daniela 07/09/2011 09:51



Ok RAS cela devait venir du site d'hébergement transitoire. Avec le site images-host pas de problème.


 


Un autre graphique :






Daniela 07/09/2011 09:34







Jean Christophe Bataille 07/09/2011 08:16



Bonjour à tous,


 


Nouveau rebond sur 2950 hier. Le CAC future est à 3035 ce matin. Dur de dire s'il reste dans le range ou prend son impulsion baissière. La bonne stat US hier a stoppé la descente. Les stats de
jeudi sur l'emploi vont etre importantes pour évaluer le sens du marché. En l'absence d'événement économique majeur en europe, le CAC aura désormais du mal a baisser sans les US qui pour
l'instant restent relativement épargnés. 



Stanley 07/09/2011 00:38



Très belle photo là-haut.

« La banque nationale (Suisse) fera prévaloir ce cours plancher avec toute la détermination requise et est prête à acheter des devises en quantité illimitée » Comment sinon en imprimant
du franc suisse ? Ce ne serait pas inflationniste par hasard ?


Besoin de vacances.



BA 07/09/2011 00:06



Aux Etats-Unis, l'Etat fédéral est en faillite. En Grèce aussi, l'Etat est en faillite. Mais alors, les investisseurs internationaux ne vont pas investir ni aux Etats-Unis, ni en Grèce ?


 


Et si ! Les investisseurs internationaux continuent à acheter des obligations d'Etat des Etats-Unis. Les taux des obligations d'Etat des Etats-Unis continuent à baisser.


 


http://www.les-crises.fr/financement-dette-americaine/


 


Mardi 6 septembre 2011 :


 


Etats-Unis : taux des obligations à un an : 0,110 %.


 


Etats-Unis : taux des obligations à 2 ans : 0,196 %.


 


Etats-Unis : taux des obligations à 10 ans : 1,984 %.


 


Et pour la Grèce ?


 


Grèce : taux des obligations à un an : 88,485 %. Record historique battu.


 


http://www.bloomberg.com/apps/quote?ticker=GGGB1YR:IND


 


Grèce : taux des obligations à 2 ans : 52,314 %. Record historique battu.


 


Grèce : taux des obligations à 10 ans : 19,815 %. Record historique battu.


 


Moralité :


 


"Selon que vous serez les Etats-Unis ou la Grèce, 


les jugements des investisseurs internationaux vous rendront blanc ou noir."



Jean Christophe Bataille 06/09/2011 23:48



Ca marfche aussi avec la masse monétaire :


 






Jean Christophe Bataille 06/09/2011 23:46



Ca a l'air de marcher. Il suffit de cliquer sur le petit arbre.



Jean Christophe Bataille 06/09/2011 23:46







ddl 06/09/2011 23:10



Bonsoir,


un peu hors-sujet, je livre qq donnees sur la masse monetaire, glannees sur le net


M3 aux USA (estimation)


http://nowandfutures.com/key_stats.html#m3b


et en zone euro:


http://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:Euro_Money_Supply.jpg


Verdict : la planche a billet ne tourne pas tant que ca, l'endettement des etats compense a peine le desendettement du prive.


 



Daniela 06/09/2011 22:41



Oui la valeur de 2980/3000 est déterminante. Ce soir le FCE clôture au-dessus de 3000 points. La remarque sur la différenciation US/Europe est pertinente, j'ai lu que tu l'avais faite plusieurs
fois Jean-Christophe. La grèce est un épouvantail fort utile de l'autre côté de l'atlantique. A tout prendre je préfère la situation en France qu'aux USA...


 


J'ai reçu le livre de Antoine Brunet sur l'impérialisme économique de la Chine. Une bonne lecture m'attend :-)


 


Daniela


 


PS : est-il encore possible de poster des images ? Je n'y parviens plus.


 



Jean Christophe Bataille 06/09/2011 22:10



Concernant le CAC je ne valderai le mouvement baissier que lorsque le support 2980 serait rejoint par la CAC mais ne sera pas franchi. La on pourra dire que 2980 est un overlap et qu'il devient
résistance. L'impulsion à la baisse pourrait alors être forte. La encore ce sont les stat US et la Grèce qui va décider du mouvement.



Jean Christophe Bataille 06/09/2011 22:08



Le SP500 a reintégré son drapeau ascendant. La sortie vers le bas n'est pas pour aujourd'hui. Mais les choses vont continuer au gré de statistiques, il n'est pas certain que celle ci restent
aussi bonnes aue celles de cet après midi.



Jean Christophe Bataille 06/09/2011 22:02



Marc ca fait 6 mois que les media américains parlent de la faillite de l'europe sans mentionner vraiment les problèmes US. Résultat, les anglosaxons ont vendu l'europe dont le potentiel de baisse
est désormais limité et on gardé les US. Si la croissance américaine fléchit vraiment, ils vont vendre les US et faire baisser le 10 ans à 1.5%. C'est lorsque les marchés actions vont anticiper
une nouvelle reprise inflationniste que les obligations vont commencer à plonger.



Sceptique 06/09/2011 21:52



@ BA


Le suspens devait durer. L'inquiétude est assez forte maintenant pour que les contribuables con-tribuent au renflouement des banques, lequel était probablement prévu dès le début.


Il y a 2 ans, cela aurait été le scandale des pertes colossales, dues au "travail" de banquiers imprudents ou trop gourmands, mais assumées par nous tous.


Aujourd'hui, c'est la cause nationale de NOTRE sauvetage, qui coûtera finalement moins cher que les éternels cadeaux aux grecs. La vie est belle, n'est-elle pas ?



Marc 06/09/2011 20:31



Et les marchés américains qui ne dévissent toujours pas franchement...



Stanley 06/09/2011 20:24



Un renégat, lol: Une grande dépression déflationniste menace l'économie US‏



Stanley 06/09/2011 19:47



Férié hier à Toronto, c'est leur 1er mai. Mais fermé aujourd'hui, pas trop compris pourquoi.



Stanley 06/09/2011 19:45



En surlignant, ça marche BA, t'inquiète. Midinette, va



BA 06/09/2011 19:41



Désolé ! C'est illisible !



Stanley 06/09/2011 19:39



C'est vrai qu'on est dans le flou artistique le plus total



BA 06/09/2011 19:37



Mardi 6 septembre 2011 :


 


Grèce : taux des obligations à un an : 88,485 %. Record historique battu.


 


http://www.bloomberg.com/apps/quote?ticker=GGGB1YR:IND


 


Grèce : taux des obligations à 2 ans : 52,314 %. Record historique battu.


 


Grèce : taux des obligations à 10 ans : 19,815 %. Record historique battu.


 



Mathieu Bruckmüller :
Comment expliquez-vous la déroute des banques en Bourse ?



 



Sébastien Korchia, gérant actions chez Meeschaert :
La semaine dernière, une mission d’évaluation composée du FMI, de l’Union Européenne et de la BCE qui s’était rendue en Grèce pour superviser la mise en place de leur plan d’austérité a claqué la
porte. Le marché se dit que le FMI pourrait arrêter de renflouer la Grèce. Pour preuve, le taux d’intérêt des obligations grecques à un an a atteint hier les 80%. A deux ans, il est à 49%.
De tels chiffres suggèrent que les investisseurs parient sur un défaut quasi-certain du pays. Si cela se produit, c’est la fin de la partie. La Grèce sera en faillite et les obligations grecques
ne vaudront plus rien. En conséquence, les banques européennes qui détiennent en partie de la dette grecque (dont la Société Générale, BNP Paribas et BPCE) subiront des pertes conséquentes. Elles
devront donc être recapitalisées jusqu’à 200 milliards d’euros si l’on en croit le FMI. Seul hic: faire une augmentation massive de capital en période de chute des marchés boursiers n’est pas
très opportun, surtout si toutes les banques se livrent de concert à cet exercice.



 



Mathieu Bruckmüller :
Quelle est la solution pour enrayer cette spirale à la baisse ?



 



Sébastien Korchia : La décision est politique. La question qui se pose est : ne faut-il pas laisser sortir la Grèce de l’euro pour qu’elle puisse procéder à une dévaluation massive afin de
s’en sortir ? Pour le marché, la solution serait que les sommes consacrées au sauvetage de la Grèce  soient désormais dédiées à la recapitalisation des banques européennes. Bref, laisser la
Grèce faire faillite et créer un plan de sauvetage pour les institutions financières. C’est la seule solution pour arrêter l’hémorragie. Car au final, une chute en dominos des banques serait
beaucoup plus grave que la faillite de la Grèce.



 


http://www.20minutes.fr/economie/782068-sebastien-korchia-laisser-grece-faire-faillite-creer-plan-sauvetage-banques



BA 06/09/2011 19:35



Mardi 6
septembre 2011 :


Grèce : taux
des obligations à un an : 88,485 %. Record historique battu.


 


http://www.bloomberg.com/apps/quote?ticker=GGGB1YR:IND


 


Grèce : taux
des obligations à 2 ans : 52,314 %. Record historique battu.


 


Grèce : taux
des obligations à 10 ans : 19,815 %. Record historique battu.


 


Mathieu
Bruckmüller : Comment
expliquez-vous la déroute des banques en Bourse ?


 



Sébastien Korchia, gérant actions chez Meeschaert : La semaine dernière, une mission
d’évaluation composée du FMI, de l’Union Européenne et de la BCE qui s’était rendue en Grèce pour superviser la mise en place de leur plan
d’austérité a claqué la porte. Le marché se dit que le FMI pourrait arrêter de renflouer la Grèce. Pour preuve, le taux d’intérêt des obligations grecques à un
an a atteint hier les 80%. A deux ans, il est à 49%. De tels chiffres suggèrent que les investisseurs parient sur un défaut quasi-certain du pays. Si cela se produit, c’est la fin de la partie.
La Grèce sera en faillite et les obligations grecques ne vaudront plus rien. En conséquence, les banques européennes qui détiennent en partie de la dette grecque (dont la Société Générale, BNP
Paribas et BPCE) subiront des pertes conséquentes. Elles devront donc être recapitalisées jusqu’à 200 milliards d’euros si l’on en croit le FMI. Seul hic: faire une augmentation massive de
capital en période de chute des marchés boursiers n’est pas très opportun, surtout si toutes les banques se livrent de concert à cet exercice.



 


Mathieu
Bruckmüller : Quelle est la
solution pour enrayer cette spirale à la baisse ?


 


Sébastien Korchia : La
décision est politique. La question qui se pose est : ne faut-il pas laisser sortir la Grèce de l’euro pour qu’elle puisse procéder à une dévaluation massive afin de s’en sortir ? Pour le marché,
la solution serait que les sommes consacrées au sauvetage de la Grèce  soient désormais dédiées à la recapitalisation des banques européennes. Bref, laisser la Grèce faire faillite et créer
un plan de sauvetage pour les institutions financières. C’est la seule solution pour arrêter l’hémorragie. Car au final, une chute en dominos des banques serait beaucoup plus grave que la
faillite de la Grèce.


 


http://www.20minutes.fr/economie/782068-sebastien-korchia-laisser-grece-faire-faillite-creer-plan-sauvetage-banques



stephane 06/09/2011 19:02



merci de me répondre jean christophe,mais je n'arrive pas à copier le lien.


Le big problème c'est que mon portif est trop basé sur l'argent et le gold,les actions représentent 15% en spécul pour l'instant lvc ou bx4 ou voir meme traker sans levier+20-30%liquide
euro,j'aimerai m'orienter sur les obligations à hauteur de 30%,mais est ce le moment?


l'occident est en faillite,je pense plus m'orienter sur les emmergents (hausse des devises,mais augmentation des taux c'est compliqué comment faire)je compte investir progressivement sur le
traker SEML,encore merci pour votre réponse.



Jean Christophe Bataille 06/09/2011 17:56



J'en rajoute un peu :


https://www.boursorama.com/opcvm/detail-actualite-opcvm.phtml?num=8c7dcbd327be31b0c4b09596c1d9d448



Marc 06/09/2011 17:37



En réponse à Pascal_H "pays de m...."


Nous sommes en période électorale pas seulement pour la Présidentielle, mais aussi le renouvellement de l'Asemblée Nationale.


C'est pour ça que les députés ruent dans le brancards et cherchent à plaire à leurs électeurs.


Ils ont la pétoche de se faire battre.


La démagogie va aller bon train dans un tel contexte...


A++



Jean Christophe Bataille 06/09/2011 17:15



A mon avis les valeurs émergentes et les matières premières ne décrocheront pas tant que le SP500 n'aura pas pris une vraie claque. Pour l'instant c'est pas du tout le cas. Si en plus les stats
sont bonnes on est pas encore aux soldes US ...



Stanley 06/09/2011 16:52



Jean-Christophe, moi, c'est du CAD que j'ai à investir, et de l'AUD. Voudrais-tu m'expliquer en quoi cela pose un problème d'investir en Chine sur cette base puisque ces devises sont de toute
façon plus solides que l'euro ?

Je me débats avec les séries d'un gestionnaire. S'il y a bien un reproche que je ferais à tous ces gérants, c'est de compliquer leurs produits à l'envi. Je n'en vois même pas l'intérêt. Qu'ils en
proposent 3 dans chaque catégorie et basta.



Jean Christophe Bataille 06/09/2011 16:16



Stephane


J'aime bien celle la et elle est en euros mais exposée partiellment aux devises locales :


www.boursorama.com/opcvm/opcvm.phtml?symbole=0P0000SIOX



Jean Christophe Bataille

  • : Futures
  • Futures
  • : Prévisions économiques, financières et boursières. Investissement et trading. Futures, c'est tous les mois la rubrique Forecast, un prévisionnel économique et boursier pour les investisseurs désireux de gérer au mieux leur patrimoine.
  • Contact

Futures

Prévisions économiques, financières et boursières.
Investissement et trading.
Futures, c'est la rubrique Forecast investissement, un prévisionnel économique et boursier pour les investisseurs désireux de gérer au mieux leur patrimoine.
Futures, c'est aussi la rubrique File trading, un billet de trading sur différents sous jacents.
Futures, c'est également la rubrique File SICAV et FCP, une analyse des différents supports de placement collectif.
Futures, c'est régulièrement la publication d'articles de fond sur l'économie, la finance, l'investissement et la bourse.
Futures, c'est  bien sûr un lieu d'échange où les commentaires sont ouvert à tous, débutants ou confirmés, permettant  d'optimiser les idées de trading et de placements.
Futures, c'est enfin une série de modules de formation au trading, au forex et aux CFDs.
 

Recherche

Visiteurs

 

  visiteurs sur Overblog

  visiteurs actuellement sur ce blog