Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 août 2012 7 26 /08 /août /2012 00:25

Par Jean Christophe Bataille.

 

http://meilleurtrading.com/wp-content/uploads/2012/06/accueil.jpg

 

Réussir en trading est beaucoup plus difficile qu'on ne le croit et que ne le laissent supposer certaines publicités. Je m'adresse aujourd'hui à ceux d'entre vous qui perdent en trading et ont déjà explosé une ou plusieurs fois leur compte broker. Je suis absolument certain que vous êtes très nombreux car les statistiques des brokers sont sans appel, rares sont les gagnants réguliers dans cette discipline.

Je pratique l'investissement et la spéculation depuis très longtemps et j'ai mis énormément de temps à positiver mon bilan en spéculation pure.

De façon générale, on ne retrouve que très peu de survivants à 6 mois de trading en CFD / Forex. J'aimerais énoncer les quelques régles qui me permettent non seulement de rester vivant mais de tirer bénéfice de la spéculation.

1. Je trade en UT longues, journalières ou hebdomadaires.

Le trading à très court terme est une activité amusante nécessitant un excellent money management. Il peut permettre d'avoir un bilan de trading positif à long terme si on est très précis, mais il reste soumis aux aléas de l'évolution des cours à brève échéance et il s'appuie essentiellement sur le couple money management - pari statistique déduit de l'analyse technique. Il ne permet pas de faire des écarts importants sauf coup de chance ou connaissance d'une news avant tout le monde.

A l'inverse, le swing en UT longue présente le premier avantage de parier sur des variations de cours beaucoup plus importantes, donc de pouvoir réaliser des gains parfois considérables. Deuxième avantage, un trading évoluant sur des semaines ou des mois obéit nécessairement à une logique économique et boursière fondamentale, ce qui n'est pas le cas d'un trade court qui évolue le plus souvent au gré des flux acheteurs vendeurs et de news survenant la plupart du temps sans crier gare. Enfin le swing permet à un particulier ou un trader en compte propre d'être à égalité avec les professionnels car sa réussite est moins dépendante des news quotidiennes dont il n'a généralement connaissance que tardivement ou de technologies permettant de multiplier les transactions en moins d'une fraction de seconde. Elle dépend essentiellement de son analyse boursière et économique.

2. Trader sur quelques semaines ou mois implique donc une solide connaissance des mécanismes boursiers ou monétaires et de l'économie en général.

Il faut sur ce type de trade long impérativement s'appuyer sur une conviction forte et une analyse macro très précise. Je vais donner trois exemples de trades que j'ai réalisés en direct sur Futures ces dernièrs mois :

- Le premier a été réalisé sur l'euro que nous avons shorté sur des données graphiques et fondamentales : l'aggravation des problèmes européens, les atermoiements politiques des dirigeants et l'existence d'un canal descendant bien dessiné en base hebdomadaire nous donnaient beaucoup de sécurité dans ce short. L'euro s'est effectivement effondré.

- Le deuxième a été réalisé sur le CAC. J'ai expliqué que la chute permanente des marchés actions depuis 2008  et l'arrivée d'un nouveau creux dans de forts volumes en août 2011 avait fait disparaitre les vendeurs. Les actions tenues par les mains fortes et les investisseurs long terme ne pouvaient plus baisser. Elles ne baissaient d'ailleurs plus avec les mauvaises nouvelles, confirmant l'état de survente du marché français. Le trade à la hausse avait du sens et se positionner long autour de 3000 points avait de fortes chance de réussir. Le CAC à pris 500 points depuis.

- Le troisième a été réalisé sur l'or et l'argent. J'ai expliqué pourquoi l'or ne pouvait plus baisser et pourquoi 1520 $ était son point bas : http://futures.over-blog.com/article-l-or-a-probablement-touche-son-point-bas-106250843.html L'or a effectivement repris le chemin de la hausse.

Chacun de ces trades obéissait à une logique qui nous a permis d'engager une position avec un minimum de risque et surtout de laisser les cours évoluer pendant longtemps sans sortir prématurément ou paniquer dans la volatilité court terme.

Samuel Rondot disait récemment dans un de ses excellents articles que, parmi ses clients, les grands gagnants étaient ceux qui suivaient les tendances et gardaient longtemps les positions malgré les aléas de l'évolution des cours à court terme. Je peux confirmer ce fait : ils tradent en UT longues et avec une conviction forte sur leurs sous-jacents.

3. Une fois le trade engagé, on ne doit surveiller l'évolution du prix du sous jacent qu'en UT longues. Le graphe en base hebdomadaire lisse complètement la courbe des prix et évite de stresser lors de variations des prix parfois contraires à très court terme.

4. Entrer et sortir du trade en analyse multiframe.

Cela signifie que l'on fait l'inverse en entrée sortie de ce qui est prôné en 3 en suivi de tendance. On sort de l'UT longue et on considère les cours dans toutes les unités de temps pour choisir le meilleur point d'entrée ou de sortie. Entrer dans un creux ou sortir dans un pic en base horaire ou H4 sur un trade effectué en UT semaine par exemple. On utilise alors des techniques de day trading comme l'analyse des ruptures de canaux de consolidation ou de reprises techniques pour optimiser le début et la fin du trade.

5. Dimensionner les volumes engagés en fonction de l'unité de temps. En tradant en base hebdomadaire, les variations de cours vont être beaucoup plus importantes qu'en day trading puisque les prix évolueront beaucoup plus en un ou deux mois qu'en une journée. Les stops vont donc être très éloignés. Le risque maximum accepté étant constant pour un investisseur donné, plus on trade en UT longue, plus il faut diminuer le volume d'argent engagé, quitte à renforcer ensuite la position pour donner du levier si les cours évoluent rapidement dans le sens prévu.

6. Etre contrariant, est loin d'être toujours une philosophie gagnante, les cours peuvent aller dans la même direction pendant très longtemps. Rappelons qu'une tendance en UT semaine se poursuit tous les jours alors qu'elle ne se retournera qu'une fois. Vouloir jouer le retournement est donc très risqué. On ne prend donc pas une position à la hausse parce qu'on estime que les cours ont beaucoup baissé. En effet si la baisse s'est faite dans de très faibles volumes, elle garde tout son potentiel. On prend cette position à la hausse parce qu'on pense, pour des tas de raisons, que les cours ont de fortes chances de monter.

J'espère que ces quelques conseils vous seront utiles.

 

Bon trade !

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Christophe Bataille - dans Formation au trading
commenter cet article

commentaires

jacky 06/08/2013 14:36

Bonjour, vous parlez beaucoup de volumes , mais en forex on n'a pas de volume ,si ce ne sont les ticks ,et de notre broker uniquement , peut-on valider des volumes dans ces conditions ?

Jean Christophe Bataille 02/09/2012 12:36


Nouvel article !

fab 01/09/2012 14:09


Réussir dans le trading nécessite d'être attentif et d'avoir du temps....


Les marchés actuels s'y prettent( messages politiques et monétaires) mais il faut une force mentale... perdre vite, regagner.


L'idée d'avoir raison mais d'être pris à contrepied durant des heures, des jours et des semaines.


 


pour ma part, même dans l'investissement (j'étudie les fondamentaux et fais un peu d'analyse graphique) et bien je me prends des "vestes" monumentales.....


Alors multiplier par 10 voire par 100 les opérations annuelles pour gagner sur des petits volumes maintes fois répétés ne m'inspirent qu'un certain respect pour ceux qui s'y engagent....


En plus toute la stratégie avec seuils de reventes nécessitent une orthodoxie dont je ne me sens pas capable.....


 

fred marseille 01/09/2012 10:36


J'ai aussi acheté ça : http://www.boursorama.com/bourse/trackers/etf.phtml?symbole=1rTLVOL


Pour profiter d'un rebond sur le vix qui se situe à des niveaux très bas.


fred marseille

fred marseille 01/09/2012 09:25


Bonjour à tous,


@JCB, oui toujours en position sur turbo call gold qui me sert de couverture pour mes positions short sur le CAC.


Plus aucune position sur les actions désormais.


fred marseille

Anatole 31/08/2012 20:02


Ca a existé cette sorte de cas extrême ? Les politiques font toujours dans le mi-figue mi raisin, non ?

Jean Christophe Bataille 31/08/2012 19:14


Il ne manquerait plus que Draghi achète a tout va de la dette européenne et l'or serait catapulté au zenith.

Anatole 31/08/2012 18:45


Si en égalant l'inflation on protège son capital au lieu de réellement faire un gain, on n'a même pas de raison de se réjouir. Et comme même les meilleurs gestionnaires font rarement mieux que
l'inflation réelle (j'en connais d'excellents qui ont fait -6.5% et d'autres -15%), quand soi-même on l'égale, on peut déjà s'estimer heureux.

Jean Christophe Bataille 31/08/2012 17:47


Fred,


J'espère que tu as gardé ton turbo call sur le gold ...

Jean Christophe Bataille 31/08/2012 17:22


Ca parait bien parti pour l'or et l'argent je poursuit le trade à la hausse sans état d'ame. Les promesses de Bernanke vont encore faire monter les métaux précieux et probablement les MP.

Jean Christophe Bataille 31/08/2012 16:43


Ca a beaucoup oscillé pour l'instant on est plus haut qu'avant le discours. Pourquoi ? parce que Bernie affute son imprimante :


http://www.marketwatch.com/story/qe3-is-necessary-bernanke-suggests-2012-08-31?dist=lcountdown

Anatole 31/08/2012 15:30


C'est quand même en temps réel. Mais bref, on verra bien le discours de Bernanke. Je ne fais pas de trade alors ... .

Anatole 31/08/2012 15:25


Ha oui, à la seconde, ok, ça j'ai pas.

Anatole 31/08/2012 15:25


Mais c'est pas les pièces, ça, c'est au kilo et en euros.

Jean Christophe Bataille 31/08/2012 15:24


Laisse tomber les pièces, ca cote au jour le jour. Il faut regarder le gold index cotation à la seconde.

Anatole 31/08/2012 15:21


Sur Bourso, ça a l'air de monter et ici, ça a l'air de baisser, va
comprendre.

Jean Christophe Bataille 31/08/2012 15:12


Au contraire tout monte meme le brent

Anatole 31/08/2012 14:59


Tu trouves ? Ca a plutôt l'air de baisser.

Jean Christophe Bataille 31/08/2012 14:41


Les marchés ont l'air de réagir comme si Bernanke allait annoncer une salve de monétisation. A confirmer. hausse de l'euro, de l'or et du silver une heure avant son discours. A voir.

Patrick 31/08/2012 10:27


Merci JCB !!

Anatole 31/08/2012 08:37


Ok, merci. Bonne journée.

Jean Christophe Bataille 31/08/2012 08:33


Anatole,


J'ai pris position à la hausse entre 1560 et 1580 dans ce trade. 1520 est pour moi un niveau d'achat fort en spéculation.

Anatole 31/08/2012 08:15


Leur prix d'achat vers 1520, c'est çà ?

Jean Christophe Bataille 30/08/2012 23:54


Je précise toutefois que j'ai positionné des stops en break even sur les positions en CFD Or et silver au cas ou ceuxci plongeraient vers leurs prix d'achat, quitte à racheter plus bas.

Jean Christophe Bataille 30/08/2012 23:41


L'or et l'argent consolident naturellement après une hausse rapide. Ils risquent de retrouver les niveaux de cet été si les BC ne font rien, sans toutefois descendre sous 1500 pour le gold et 26
pour l'argent Si au contraire, elles décident d'agir largement l'or flambera. Mon avis est que les BC donneront dans la demi mesure et que l'or poursuivra de toute façon tot ou tard sa route avec
l'inéluctable inflation d'émission de monnaie. Si ce n'est pas ce coup ci ce sera plus tard. Je ne suis pas vendeur de mes positions CFD et encore moins de mes positions acquises en physique et
en mines il y a longtemps.

jb84 30/08/2012 19:54


Bonjour JCB. La hausse des cours de l'or et de l'argent semble bloquée. Penses-tu que si les actions baissent on peut avoir une baisse de l'or et de l'argent aussi forte que celle à laquelle on a
assisté entre mars et mai 2012 ?

Jean Christophe Bataille 30/08/2012 16:56


Immobilier : la situation en août 2012



Publié le lundi 13 août 2012 par Meilleurtaux.com



Des constats des notaires aux taux de crédit toujours à leur plus bas niveau, suivez les dernières informations sur le monde de l’immobilier.
Les prévisions et les constats des notaires
En se basant sur les chiffres compilés jusqu’en juillet 2012, les notaires de France prévoient une baisse des prix immobiliers sur l’ensemble du territoire à l’exception de Paris où les prix ont
tendance à stagner. En effet, les propriétaires d’appartements situés en province ont cédé leurs biens à des prix réduits de 5 % à 10 %. Ils espèrent également que les prix des maisons suivent
cette tendance.
Le ralentissement de l’activité immobilière se fait surtout sentir dans la capitale où la baisse du nombre de ventes atteint les 40 %. Au fil des mois, les variations à la baisse y sont juste
symboliques et ne dépassent jamais 1 %. Les acheteurs attendent donc une éventuelle baisse de prix, tandis que les propriétaires préfèrent garder leur bien plutôt que de les vendre à des prix «
sacrifiés ».



Les crédits toujours proposés à des taux attractifs



En août, les potentiels investisseurs immobiliers peuvent encore profiter des très bas taux de crédit proposés par les banques et les institutions financières. Pour les fixer, ces derniers se
basent sur le taux de l’OAT qui vacille autour de 2,10 % et sur celui de la BCE qui est actuellement de 0,75 %. Tant que ceux-ci seront toujours aussi bas, les taux le seront également.
Les banques sont néanmoins plus sélectives dans l’étude des dossiers et les emprunts sont accordés à des durées plus restreintes. En effet, celles-ci n’osent pas s’engager sur une longue période.
Par ailleurs, elles préfèrent prêter aux particuliers qui disposent déjà d’un capital avec lequel ils peuvent financer une partie du projet.

Jean Christophe Bataille 30/08/2012 15:45


Je crois qu'on se dirige tout simplement vers une chute des investissements. Quand on traque et qu'on dénigre l'épargne, elle se loge ailleurs que dans l'investissement productif. Je note que la
fiscalité de l'or physique ne se durcit pas. Certains socialistes doivent tout de meme avoir un ou deux lingot dans leur coffre ...

pascal_h 30/08/2012 13:48


En gros, si je comprend bien il va à terme être interdit de se constituer soi même un capital retraite. On ne touchera plus que la retraite de son activité salariale et encore si ça existe d’ici
à 20 ans et plus…


Quoique je pense que ça existera toujours, vu qu’ils sont en train de préparer tout bonnement un transfert des revenus de capitaux vers le financement des retraites, je fais peut être un
raccourci mais je pense que c’est leur logique, aux socialos… on a tous compris qu’à terme on va vers 1 actif voire 1,5 actifs pour un retraité donc c’est la solution qu’ils ont trouvée.


Je comprend pourquoi certains américains sont contre toute forme d’Etat, une fois qu’on est dedans c’est foutu on peu plus s’en sortir.

pascal_h 30/08/2012 13:29


Correctif à mon message précédent, merci à JCB si tu peux effacer mon message précédent bourré de fautes.


entendu ce matin, que visiblement ça serait moscovichy... qui aurait laissé échapper une petite phrase, qu'il faudrait pas s'attaquer aux entrepreneurs, ni au travail, mais aux rentiers...


un rentier au fait c'est quoi, je suppose que dans la tête des socialos c'est un type qui , peu importante la taille de son portefeuille 5000€ jusqu'a des millions qui se permet - parce que
normalement on a pas le droit... - de toucher des dividendes sur les actions dans lesquelles il a pris des risques. J'ai bien l'impression qu'ils vont nous concocter une hausse voire méga 
hausse csg mais uniquement sur les revenus de capitaux... on touche pas au travail, ni aux entreprises qui en peuvent plus on l'a bien compris avec le medef... pourtant, j'avais cru entendre que
les entreprises du cac40 ne payaient en moyenne que 8% d'IS après toutes les déductions fiscales qu’ils utilisent à plus soif.


En même temps je suis assez d'accord avec parisot, quand elle dit que pour 1 euro d'impôt ou taxe supplémentaire, il faut 2 euros de baisse des dépenses publics.


Affaire à suivre...


J'ai fais le test sur le site politique mis en lien plus haut, quel étonnement je serais proche du parti du cap21.

Jean Christophe Bataille 30/08/2012 13:06


Patrick réponse post N°23

stephane 30/08/2012 10:20


Bonjour:http://leblogalupus.com/2012/08/30/ledito-du-jeudi-30-aout-2012-leuro-des-elites-coute-que-coute-par-bruno-bertez/


Comme tu nous l'as toujours expliqué!

patrick 30/08/2012 09:08


Quelques conseils pour des fonds chinois ?

DDL 30/08/2012 00:07


Bonsoir le site,


BA se faisant discret ces derniers temps, un article pessimiste sur les finances europeennes:


http://www.contrepoints.org/2012/08/28/95377-la-crise-de-leuro-ne-se-limite-pas-a-la-grece


 


Et si vous avez des idees pour trouver qq 30 milliards d'euro, merci de glisser un mot dans la boite a idees de l'elysee, a gauche en rentrant.


 


DDL

Anatole 29/08/2012 16:08


Elle est bien bonne : http://www.tdg.ch/suisse/consultait-astrologue-dinvestir/story/25106349

esteban 29/08/2012 16:07


oui, les fcp ont mieux tenus, pour chinagora je ne joue pas la même dimension, donc je n'y ai pas accès !

Jean Christophe Bataille 29/08/2012 15:44


Ca n'est vrai que pour les actions domestiques chinoise. Quand on regarde l'évolution des FCP comme Pictet great china, Pionneer ou schroder china? ils n'ont pas beaucoup baissé depuis un an.
J'ai encaissé la baisse surtout sur chinagora qui est spécialisé sur le compartiment A

esteban 29/08/2012 15:00


effectivement JCB, le SSE ça dégringole sec : survente en hebdo et quasiment en daily. avec une proximité d'un gros support qui date de plusieurs années et qui n'a été clairement enfoncé que sur
le dernier trimestre 2008.

Jean Christophe Bataille 29/08/2012 13:09


Les actions chinoises sont intéressantes. Un vent de panique en Chine sur les actions. Ca sent la braderie.

Jean Christophe Bataille 29/08/2012 11:23


L'orientation des marchés va se jouer vendredi à Jackson hole. Il faudra avoir le doigt sur le bouton vendre au cas ou la fed décide l'attentisme.

Jean Christophe Bataille 29/08/2012 08:22


Julien dire qu'il faut faire du trading comme de l'investissement n'est pas faux. Ca permet d'ajouter une dimension supplementaire à la discipline et du coup augmenter ses chances de gain. Cela
étant posé cela reste du trading car on met du levier et on ne dépasse pas qq mois de trade.

Anatole 28/08/2012 18:50


C'est dingue çà, j'ai fait un test sur Politest et je suis gaulliste UMP. J'aurais pas cru. C'est troll mais j'avais envie de le dire.

Kangourou 28/08/2012 10:45


En gros, ç'est çà : http://www.crisisgroup.org/fr/apropos.aspx

Kangourou 28/08/2012 10:43


Intéressant : http://www.crisisgroup.org/fr/publication-type/blogs.aspx

Julien 28/08/2012 09:47


significativement inférieur*

Julien 28/08/2012 09:46


La frontière entre le "trading en UT longues" tel que décrit et investissement  est parfois très étroite.


Par exemple, pour reprendre un mouvement cité dans l'article, je me suis aussi positionné à l'achat fin mai vers CAC 2950, mais pour moi je le considérais comme de l'investissement = je pouvais
acheter des valeurs à un prix inférieur à leur valeur intrinsèque.


Bien qu'ayant plus de connaissance en tranding que le pékin lambda de part mes fonctions professionnelles, mes meilleurs gains sur mon portefeuille personnel ont toujours été réalisées dans une
optique d'investissement :


   - 1. Soit en achetant des valeurs représentatives quand le marché est globalement bas.


   - 2. Soit en achetant des valeurs individuelles de croissances quand le marché n'a pas encore pricé/reconnu leur future croissance


    - 3 .Soit en achetant les valeurs individuelles décotées par rapport à leur valeur intrinsèque (actifs cachés dans le bilan etc...)


Les 3 méthodes d'investissement gardent un avantage (création d'une marge de sécurité en achetant à un prix inférieur à la valeur intrinsèque) par rapport au trading en UT longue (où en cherchant
à deviner la future hausse ou baisse, on a seulement "soit juste soit faux" et les gains sont fiscalisées ce qui déséquilibre la probabilité), lui même  supérieur au trading en UT courte
(désavantage technique du particulier par rapport aux professionnels)


Il me semble important de rappeler que le trading, fut-ce-t-il en UT longues, doit représenter une part du portefeuille sigificativement à celui consacré à de l'investissement.

patrick 28/08/2012 03:03


Merci JC, tres bon site, tres bien gere, bravo

Vdan 27/08/2012 19:13


Merci JCB pour l'article.


Et aussi un merci spécial à DDL (post #4) pour son honnêteté et pour nous rappeler les travers dans lesquels TOUS les boursicoteurs avec un minimum de pratique sont tombés un jour ou l'autre,
mais que peu avouent sur le net (comme DDL, j'avoue ;-).


En ce qui concerne le second point (couper ses gains, et laisser courir ses pertes) les statistiques des participants aux concours de zonebourse étaient particulièrement éloquentes. On y voyait
clairement que tous (ou en tout cas la grande majorité - je n'ai pas fait d'étude exhaustive !) gardait une position perdante plus longtemps qu'une position gagnante. Malheureusement il me semble
que ces stats ne sont plus publiques (seulement aux abonnés ou participant au concours).

Jean Christophe Bataille 27/08/2012 18:09


Patrick,


La Chine sur repli bien sur mais en FCP. Jouer les titres est trop dangereux. Il faut diversifier.

Mark 27/08/2012 17:47


Merci pour cet article, il correspond tout-à-fait à mon expérience personnelle: une position qui a du sens doit  s'inscrire dans la durée...

Jean Christophe Bataille

  • : Futures
  • Futures
  • : Prévisions économiques, financières et boursières. Investissement et trading. Futures, c'est tous les mois la rubrique Forecast, un prévisionnel économique et boursier pour les investisseurs désireux de gérer au mieux leur patrimoine.
  • Contact

Futures

Prévisions économiques, financières et boursières.
Investissement et trading.
Futures, c'est la rubrique Forecast investissement, un prévisionnel économique et boursier pour les investisseurs désireux de gérer au mieux leur patrimoine.
Futures, c'est aussi la rubrique File trading, un billet de trading sur différents sous jacents.
Futures, c'est également la rubrique File SICAV et FCP, une analyse des différents supports de placement collectif.
Futures, c'est régulièrement la publication d'articles de fond sur l'économie, la finance, l'investissement et la bourse.
Futures, c'est  bien sûr un lieu d'échange où les commentaires sont ouvert à tous, débutants ou confirmés, permettant  d'optimiser les idées de trading et de placements.
Futures, c'est enfin une série de modules de formation au trading, au forex et aux CFDs.
 

Recherche

Visiteurs

 

  visiteurs sur Overblog

  visiteurs actuellement sur ce blog