Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 octobre 2011 6 22 /10 /octobre /2011 22:06

 

Par Jean Christophe Bataille

 

Euro-allemand.jpg

 

Le CAC 40 a touché 3083 sans atteindre 3045 pour remonter ensuite. Je ne vais pas poursuivre l'analyse graphique de l'indice français car l'évolution technique des cours est désormais bousculée par les perspectives de règlement de la crise européenne.

Je suis persuadé que le climat d’anxiété entretenu par les hommes politiques de chaque pays n’a pour but que de peser un peu plus sur les négociations et en tirer avantage. Les intervenants sur le FOREX semblent avoir la même appréciation puisque l’euro reprend de la couleur.

Si la crise de la dette va impacter encore longtemps le cours de nos économies, la nouvelle dotation du FESF, la confirmation du leadership économique allemand et la possible création d'un ministre de l'économie européenne chargé de traquer les dérapages budgétaires des pays membres, devrait rassurer les marchés européens. J'avais déjà anticipé cette évolution dans un article précédent : http://futures.over-blog.com/article-l-europe-resistera-a-cette-crise-84326841.html Il est possible qu'à la suite de ces évènements, les medias se focalisent à nouveau sur les USA ou mettent en avant les prétendus problèmes de la Chine.

Je crois que nous ne regretterons pas d'avoir accumulé des actions entre 2750 et 2950. Nous avons pris des bénéfices partiels à CAC 3250 pour un quart des positions. Je conseille de conserver pour l’instant les trois quarts restants puisque leur prix de revient est encore diminué de la plus value partielle réalisée.

Nul doute que les décisions prises actuellement auront un effet récessif et je suis heureux que le gouvernement français ait revu ses prévisions de croissance à la baisse. Après une hausse possible des marchés, cela ouvre la porte à une nouvelle rechute pour l’année à venir avec un objectif de baisse à 2400 points au maximum déjà évoqué de nombreuses fois ici. La phase de reprise économique suivante devrait s’accompagner d'une croissance faible et d’une inflation importée plus significative que celle que nous constatons aujourd’hui. Elle pourrait atteindre facilement 5 % en France. Je rappelle que l’Angleterre subit déjà actuellement une hausse générale officielle des prix de 5 % !

L’immobilier à crédit, les actions axées sur l’énergie et l’or restent donc les trois piliers fondamentaux de la gestion du patrimoine. A accumuler en baisse dans les creux de marché qui ne manqueront pas de se produire.

Bonne semaine !

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Christophe Bataille - dans Forecast investissement
commenter cet article

commentaires

salvatore 27/10/2011 15:49



merci JC cela ne sera pas de trop pour que je comprenne reellement la situation..


sur repli donc achat or et silver gold ... good



Losange 27/10/2011 15:45



Pour investire dans du concret liquide, rien de mieux ... qu'une cave !

J'allais le dire. Si je me retrouverais ruiné, j'aurais de quoi me bourrer la gueule 



Jean Christophe Bataille 27/10/2011 15:18



Nouvel article ! Les déflationnistes se plantent !



Jean Christophe Bataille 27/10/2011 15:15



Salvadore,


Diversifie. L'or et l'argent sont exprimés dans une certaine proportion dans le patrimoine type. C'est celle qui me parait la plus appropriée.  1 % d'argent pas plus. Acheté à la baisse.


Je vais envoyer un nouvel article pour illustrer cette discussion. 



Jean Christophe Bataille 27/10/2011 15:12



BA,


Tu es obligé de te poser la question de l'évolution des monnaies car la gestion patrimoniale est carrément opposée selon ton choix. Il ne suffit pas de dire que nous sommes en crise grave, nous
en sommes tous persuadés. Il s'agit de savoir comment elle va finir et comment sauver nos patrimoines.



ddl 27/10/2011 15:08



Pour investire dans du concret liquide, rien de mieux ... qu'une cave !


Si hyper inflation, ca prendra de tte facon + de valeur que le cash. Si deflation, ca prendra aussi de la valeur a cause de la hausse des deprimes qui entrainera une penurie ;p


Et si la situation tournait vraiment au vinaigre, on pourra toujours en une salade.


 


ps: l'abus d'alcool est dangereux pour la sante, a consommer avec moderation.



salvatore 27/10/2011 14:58



bjr JC 


Je te suis depuis un certain temps et dois avouer que toutes tes remarques sont pertinentes ..


peux tu neanmoins me confirmer qu investir ds le silver dollar sera gagnant a coup sur ? 


et quel serait son potentiel selon toi?


merci



BA 27/10/2011 14:54



Ma philosophie bear déflationniste ? Mais je n'ai jamais su comment ce naufrage allait finir : en déflation, en inflation, en stagflation, en hyperinflation, je n'en sais strictement rien.


 


Nous entrons dans des terres inconnues : je ne sais pas ce que nous allons vivre.



Jean Christophe Bataille 27/10/2011 14:51



Ce que tu dis est en contradiction totale avec ta philosophie bear déflationniste, car selon elle et celle d'abadie, il faut rester en cash pour racheter plus tard les biens tangibles beaucoup
moins cher. Tu est donc en train d'admettre que nous sommes en stagflation ? ...



BA 27/10/2011 14:49



Pas de cash. Retour aux choses réelles : terres fertiles, sources, ruisseaux, forets, pièces d'or, etc.


 


Pas de cash.



Jean Christophe Bataille 27/10/2011 14:45



Et de perdre de l'argent alors que le cash perd 3% chaque année à cause de l'inflation ?...



BA 27/10/2011 14:41



Au contraire : l'essentiel, c'est de ne pas
participer à cette mascarade.



Jean Christophe Bataille 27/10/2011 14:07



BA,


Je te l'avais dit : etre bear en permanence est contre productif. La bourse va subir des soubresauts à la hausse comme à la baisse. Ne pas y participer, c'est perdre de l'argent.



Jean Christophe Bataille 27/10/2011 14:06



NSGAP n'est pas mon meilleur investissement. Philippe C n'a pas pas tord quand il dit que ce tracker subit une érosion excessive liée au contango. Mais ils ont tous le meme défaut. Je pense, que
malgré cette érosion, le gaz ayant pour moi un potentiel d'appréciation important, nous devrions sortir gagnant de cette ligne à long terme. Il suffit de voir l'ascension exponentiellle qu'il a
faite avec l'explosion des prix du gaz en 2007. Personnellement je conserve.



BA 27/10/2011 14:05



Encore un succès total pour la zone euro ?


 


Ben oui : comme d'habitude, la zone euro a rassuré les marchés.


 


Et comme d'habitude, les bourses européennes sont en hausse de 9 %.


 


Et comme d'habitude, les valeurs bancaires explosent les hausses : + 23 % pour la Société Générale, + 20 % pour BNP Paribas, + 18 % pour Crédit agricole.


 


Et comme d'habitude, le feu de paille ne durera que quelques jours.


 


Et comme d'habitude, le naufrage de la zone euro reprendra son rythme habituel.


 


Vous vous rappelez de mai 2010 ?


 


Lundi 10 mai 2010 :


 


Le CAC 40 termine en hausse historique de 9,66 %‎.


 


La Bourse de Paris s’envole. L’indice vedette de la place parisienne, CAC 40, a enregistré lundi sa troisième plus forte hausse de son histoire (+ 9,66 %), après l'annonce d'un
plan d’aide européen. L’Union européenne a décidé de mettre en place un plan de stabilisation de 750 milliards d’euros, dont 440 milliards d’euros de crédits bilatéraux et garanties.


 


Le CAC 40 a gagné 327,70 points à 3.720,29 points, avec 10,752 milliards d'euros échangés, un niveau particulièrement élevé.


 


Toutes les valeurs du CAC 40 étaient dans le vert.


 


Les valeurs bancaires marquent les plus importantes hausses : Société Générale (+ 23,86  %, à 40,60 euros), AXA (+ 21,87 %, à 14,405 euros), BNP Paribas (+ 20,90 %, à 53,11
euros), Crédit Agricole (+ 18,65 %, à 10,75 euros), Dexia (+ 17,27 %, à 3,87 euros).


 


http://www.actualite-francaise.com/depeches/cac-40-termine-hausse-historique,9230.html



Lemmy 27/10/2011 13:41



Bonjour Jean-Christophe,


Pourquoi, selon toi, NGASP chute alors que tout monte et, surtout, le pétrole !?


Christophe



Jean Christophe Bataille 27/10/2011 12:26



Il va falloir surveiller l'or pour ceux qui en ont pas beaucoup car l'euro remonte et l'or semble faiblir. Je suis en short bénéficaire maintenant et surtout au niveau physique le napoléon risque
de voir sa prime baisser, sa valeur en euro baisser et donc sa valeur globale chuter ... Une opportunité avant que les medias se focalisent sur les US et que l'or monte en dollars en prévision
d'un QE3. Calendrier élastique car tant que les stats US ne sont pas dégueus, on va rester en situation intermédaire.


Pour que l'or baisse vraiment, il faudrait qu'il repasse durablement sous 1700, ce qui n'est pas encore gagné ...



Jean Christophe Bataille 27/10/2011 12:20



Une remarque un peu ironique mais les déflationnistes et je ne cite pas de nom viennent de rater, une fois plus, comme prévu, 3300 - 2750 = 550 points de hausse du CAC 40 ...



fran 27/10/2011 11:17



etonnant, le résultat des négociations.


Je pensais que le plus important était une décote de la dette grecque à 50% acceptée par les banques et finalement la seule chose qui a été actée est l'accoissement de la capacité d'intervention
des états européens pour la grèce.


En gros, seule la partie public a augmenté ses engagements et son exposition. Les banques, contrairement à ce qui avait été martelé médiatiquement, n'a pas concrétisé ses engagements. Encore plus
cocasse, par contre les etats ont pris des engagements de recapitalisation des banques.



BA 27/10/2011 10:53



Grèce : les marchés rassurés par le plan européen de sauvetage.


 


Athènes n’a pas attendu longtemps pour tester les marchés. Après la décision prise par ses partenaires de voler à son secours en cas de difficulté, la Grèce a lancé aujourd’hui un
emprunt de 5 milliards d’euros sur 7 ans, un placement porté par les banques Alpha Bank, Emporiki, Société Générale, Crédit agricole, ING et Merrill Lynch.


 


Les marchés ont bien réagi : à midi, le livre d’offres se montait déjà à 7 milliards d’euros à un taux de 6 %, soit 310 points de base de plus que l’emprunt allemand sur la même
durée. Il y a une semaine, le spread (écart de taux) était de 370 points de base sur 7 ans.


 


Par comparaison, le Portugal emprunte sur 7 ans à 3,82 % et la Turquie, à 4,23 %, ce qui montre que la crise de confiance est loin d’être terminée. Néanmoins, dans les salles de
marché, on estime que les spreads devraient continuer à se resserrer dans les prochaines semaines. L’Eurozone a-t-elle gagné son pari ?


 


Lundi 29 mars 2010.


 


http://bruxelles.blogs.liberation.fr/coulisses/2010/03/gr%C3%A8ce-les-march%C3%A9s-rassur%C3%A9s-par-le-plan-europ%C3%A9en-de-sauvetage.html


 


C'est ça, le plus important : les marchés ont été rassurés par le plan européen de sauvetage.


 


C'est d'ailleurs la caractéristique de tous les plans européens de sauvetage : à chaque plan européen de sauvetage, les marchés sont rassurés.


 


Pronostic : après le prochain plan européen de sauvetage, les marchés seront de nouveau rassurés.



Jean Christophe Bataille 27/10/2011 09:46



Bonjour daniela,


Oui la hausse n'est pas obligatoire mais il devrait y avoir un effet d'euphorie avec apparition des mains faibles sur le marché. Ensuite les medias vont se focaliser sur un autre sujet de
préoccupation et les marchés risquent de rebaisser. Je ne connais pas le niveau de retournement pour l'instant. Demain ? Dans trois ou 6 mois ? Ce que je sais, c'est qu'il ne faut plus acheter.
Ca devient plus risqué que dans la panique.



Jean Christophe Bataille 27/10/2011 09:25



Quelques rmarques politiques :


 


On peut s'attendre à un taux intermédiaire de TVA.


 


Pour ma part, je suis depuis longtemps partisan de l'instauration d'une TVA sociale et de la baisse des charges qui pèsent sur l'emploi.



Daniela 27/10/2011 09:22



Ca peut être un gap d'épuisement. Méfiance. La cassure 3260/3230 doit être validée en clôture avant d'eenvisager plus hauts, je suis d'accord pour ne pas acheter pour le moment.


 


Daniela



Jean Christophe Bataille 27/10/2011 09:14



Bonjour à tous,


 


 


Comme prévu ici, l'Europe a finalement réussi à trouver un accord pour sauver sa monnaie.


Le FESF va etre doté de 1000 milliards d'euros.


Autre bonne nouvelle, Technip que nous avons acheté en vendant Veolia annonce des résultats exceptionnels. Il faut dire qu'ils ont signé contrats sur contrats cette année.


L'or est à un niveau intermédiaire et évolue en range. Je suis toujours en short à quelques ticks au dessus de mon point d'entrée. Sortie par le haut : je sors, sortie par le bas : je renforce.


Le CAC risque de grimper encore. Je signalerai mes nouvelles prises de bénéfices si je décide d'en faire mais une bonne partie des lignes achetées dans la dernière panique sera conservée long
terme avec un prix encore diminué par ces prises partielles de bénéfices, nous mettant à l'abri d'une moins value même si les indices redescendaient très bas. Pour ceux qui n'ont pas acheté dans
la panique :  évitez d'acheter maintenant, laissez ça aux mains faibles.



magadates 27/10/2011 08:38



Bonjour, à mon avis l'or monte d'une part parce qu'on a dépassé 1680 ce qui d'une part a géénéré du short covering, d'autre part a attiré l'attention d'investisseurs en swing qui étaient
restés sur le bas coté durant le range des dernières semaines; ensuite parce que l'or redevient pour certains acteurs un "safe haven", du fait que de plus en plus anticipent l'arrivée d'un QE3
aux US.  Pour les mines d'or et argent, quels noms recommandez-vous? Il ne faut pas se planter dans ce secteur et je ne m'y connais pas bien...



Thierry 27/10/2011 05:52



Bonjour et bonne lecture, Ce que font les gérants actuellement :


 


 


 


 


Pour ce qui est des prochaines mesures en zone euro (attendues le 23 octobre), le risque de déception ne doit pas être négligé. Il nous apparaît en effet que diverses « pré-conditions » sont
nécessaires à l’arrêt de cette crise, et il n’est pas certain qu’elles soient réunies. D’une part il faudrait que les européens soient capables d’anticiper l’insolvabilité des Etats pour cesser
de courir derrière les problèmes, or il nous semble que le risque d’insolvabilité ne s’arrête pas à la Grèce mais peut concerner aussi d’autres périphériques (Portugal…). Ce sujet risque une
nouvelle fois d’être esquivé, laissant la porte ouverte à un retour des tensions peu de temps après. On peut également se demander si un « haircut » de 50 ou 60% re-solvabiliserait la Grèce,
alors que le pays n’arrive pas à équilibrer son budget primaire et est enfoncé dans une grave récession. D’autre part, il faut un acheteur de dernier ressort pour la dette d’Etats de grande
taille que nous jugeons solvables (Espagne, Italie) mais que le marché est réticent à financer. Il n’est pas sûr que le FESF puisse être agrandi suffisamment pour être crédible dans ce rôle, que
la BCE rechigne à jouer. Enfin, nous pensons que seule une fédéralisation partielle de la zone euro avec des transferts des pays les plus riches vers la périphérie (pour rendre supportable à
cette dernière d’avoir une monnaie structurellement forte) peut stabiliser l’UEM à moyen et long terme. Ce débat n’avance que lentement.


 


 


Nous pensons enfin qu’il faut aller au-delà de ces sujets de conjoncture ou de risque souverain


 


: ces préoccupations immédiates des marchés restent des symptômes de
l’excès de dette dans les pays développés, qui est le vrai coeur du problème. Ceci continuera à soulever des questions sur les risques systémiques et les règles du jeu qui prévaudront dans les
années à venir. Nous saisissons donc l’occasion offerte par ce rebond pour devenir négatifs sur les actions développées et maintenir une
allocation défensive. Nos recommandations, et notamment la recherche d’alternatives, restent inchangées (cf. Stratégie d’Investissement de septembre).


 http://www.bnpparibas-ip.lu/publications/documents/other/IP/documentlist/monthly-investment-strategy/InvStrategy_2011-10_fre.pdf
 


Losange 27/10/2011 03:48



http://www.boursorama.com/actualites/crise-de-la-dette-la-zone-euro-songe-a-mobiliser-1-000-milliards-d-euros-35f613289d19a6ad25c6d98cda35e67f
Quand Jean-Christophe va lire çà ce matin, il va avaler son bretzel de travers

1000 milliards, c'est le montant que Marc Fiorentino (toujours et encore lui) jugeait nécessaire pour sauver la Grèce. Ca me rappelle que Colbert faisait raser des forêts pour faire construire
ses galères.

Monsieur Colbert, cette fois, avec vos charpentes, nous imprimerons des assignats, ça nous évitera de ramer ! ... Quoique ... .



Marc 27/10/2011 00:55



Bonne nuit BA !


T'as vu qu'on a un nouveau membre de la zone euro en la personne de la Chine ... pour renforcer le FESF 



BA 27/10/2011 00:33



Les grandes banques créancières de la Grèce et les dirigeants européens n'ont pas trouvé d'accord mercredi à Bruxelles sur quoi que ce soit qui permettrait de réduire davantage la
dette de ce pays, a annoncé mercredi l'Institut de la finance internationale (IIF).


 


Il n'y a pas d'accord sur quelque accord grec que ce soit, ni sur une décote particulière, a indiqué le directeur général de ce lobby bancaire, Charles Dallara, dans un communiqué
publié à Washington.


 


Il n'y a pas d'accord sur quelque élément que ce soit en vue d'un accord, a-t-il ajouté.


 


L'IIF avait fait le 21 juillet une première offre qui devait réduire le montant et les intérêts dus par la Grèce, ou allonger la maturité de cette dette. Selon lui, cette offre
faisait appliquer une décote de 21 % à la valeur nominale des obligations grecques.


 


L'offre ne s'est jamais matérialisée et des pays européens, Allemagne en tête, ont milité pour qu'elle soit encore plus favorable à la Grèce.


 


Mardi, les banques ont fait une nouvelle offre importante dont l'IIF n'a pas dévoilé les termes. Et mercredi, les Européens ont cherché à convaincre les banques créancières de
renoncer à la moitié au moins de la dette qu'elles détiennent.


 


Nous restons ouverts à un dialogue, à la recherche d'un accord volontaire, a ajouté M. Dallara, alors que les discussions se poursuivaient dans la capitale européenne jeudi dans
la nuit.


 


http://www.romandie.com/news/n/_Dette_de_la_Grece_pas_d_accord_sur_quoi_que_ce_soit_selon_les_banques271020110010.asp



AG 26/10/2011 20:18



Bonsoir, faudrait il s'intéresser à AUPLATA (ALAUP), née en juillet 2004,Auplata est le premier producteur d’or de Guyane Française. Son nouveau projet d'extraction est remis en
cause, faute de rentabilité et cette société souhaite à nouveau avoir recours au procédé  d'extraction par cyanurisation (interdit en France) et pourtant utilisé par les grandes minières.


Merci



Jean Christophe Bataille 26/10/2011 17:56



En tout cas pour l'or c'est pas gagné, je suis en perte maintenant. Ca m'etonne que l'or monte alors que tout baisse. S'il y a course au cash l'or devrait consolider. On y verra probablement plus
clair après le sommet.



Losange 26/10/2011 17:52



En bénéfice nulle part mais je ne me mets plus martel en tête, j'attends. Je suis dans les bons secteurs. Seulement content d'avoir revendu Veolia avec une PV.



Jean Christophe Bataille 26/10/2011 17:12



Daniela, pas d'idée mais je shorte l'or en ce moment. J e suis en léger bénéfice mais je ne sais pas si j'ai raison ... Je me demande s'il ne va pas y avoir une nouvelle course au cash.



Jean Christophe Bataille 26/10/2011 17:08



Le mérou, des bénéfices partiels pour rendre la ligne beaucoup moins chère est une très bonne idée



Daniela 26/10/2011 16:46



La zone 3230/3260 renvoie encore l'indice vers le bas.


 


L'euro baisse fortement à cet instant, quelle en est la cause ?


 


Et la raison de la forte envolée de l'or hier ? Des idées ?


 


Daniela



Lemerou 26/10/2011 16:13



Si quelqu'un avait comme moi des Cheniere (LNG) ,il va être content de voir les cours ;)


Du coup, j'hésite à conserver ou prendre les bénefs...



BA 26/10/2011 11:37



Mercredi 26 octobre 2011 :


 


L'Italie émet 8,5 milliards d'euros d'obligations à six mois, forte hausse des taux.


 


L'Italie a émis mercredi 8,5 milliards d'euros d'obligations à six mois dont les taux d'intérêt ont fortement augmenté à 3,535 %, contre 3,071 % lors de la précédente émission le 27 septembre,
signe de la méfiance des investisseurs.


 


Malgré l'adoption de mesures d'austérité draconiennes, l'Italie ne parvient pas à rassurer les marchés, et elle est sous la pression de ses partenaires européens qui exigent qu'elle prenne des
engagements fermes en matière de réformes structurelles et de réduction de la dette.


 


http://www.romandie.com/news/n/_ALERTE___L_Italie_emet_85_mds_EUR_d_obligations_a_six_mois_forte_hausse_des_taux261020111110.asp


 


Plus les jours passent, plus l'Italie emprunte à des taux de plus en plus exorbitants.


 


Plus les jours passent, plus l'Italie se rapproche du défaut de paiement.


 


L'Italie sera le quatrième domino à tomber.



Jean Christophe Bataille 26/10/2011 08:30



D'accord avec Triglav les mines peuvent baisser à nouveau mais elles sont à un prix d'achat long terme. Le bordel de la dette est loin d'etre fini et les gens qui ont vendu de l'or en bénéfice
pour récupérer du cash l'ont fait. Les acheteurs long terme reviennent sur le marché.



Jean Christophe Bataille 26/10/2011 08:26



Bonjour,


L'or est dans un canal légerement ascendant en UT jours et tente d'en sortir par le haut. Rien ne dit qu'il le fera. Je hedge mes positions sur l'or pour rester neutre au marché et relancer à la
hausse ou à la baisse en fonction de la direction prise aujourd'hui ou demain.



triglav 26/10/2011 07:21



pardon .. JCB commentaire n. 50 et 55



triglav 26/10/2011 07:19



JCB commentaires 50 et 53 - En effet c'est le moment de suivre de très près les minières or et argent: a) la saison des résultats devrait être excellente pour les minières – bas prix d’énergie et
prix de l'or élevé; b) mauvaises nouvelles USA et retour intérêt pour l'or comme valeur refuge; c) si l’Europe va accoucher le FESP, Benarke nous balancera un nouveau QE.



Marc 26/10/2011 00:31



L' Italie risque de gâcher la petite fiesta européenne de mercredi soir.


Car là ce n'est pas la "petite" Grèce mais c'est du lourd !


A++


Marc



Losange 25/10/2011 23:43



http://www.lepoint.fr/economie/sommet-europeen-l-union-chancelle-25-10-2011-1389067_28.php



Losange 25/10/2011 22:25



En même temps, ça se confirme, ils vont noyer la dette dans de l'inflation. Mais une infaltion à combien l'an pour que ça marche ?



Jean Christophe Bataille 25/10/2011 22:20



A noter aussi que toutes les stats US sont pourries aujourd'hui. Si l'europe accouche d'un bon arrangement sur le FESF, les medias vont commencer à se tourner vers les problèmes américains.



Jean Christophe Bataille 25/10/2011 22:18



Je suis parfaitement d'accord avec Alain Minc, l'europe va sortir renforcée de la crise de la dette :


http://www.boursorama.com/actualites/minc-la-solution-a-la-crise-a-90-de-chances-d-etre-apportee-mercredi-4ebeb67a77b613a8f2b77acb7321ed32



Marc 25/10/2011 22:16



Forte baisse à WS.



Jean Christophe Bataille 25/10/2011 22:16



L'or approche de 1700. Une correction serait normale.



Losange 25/10/2011 21:31



http://www.lalibre.be/economie/actualite/article/695723/la-belgique-a-t-elle-comme-la-grece-falsifie-des-donnees-economiques.html



Jean Christophe Bataille 25/10/2011 20:38



Ce qui monte en cemoment c'est l'or ! Je dis pour ceux qui voulaient revendre leurs mines ...



Jean Christophe Bataille

  • : Futures
  • Futures
  • : Prévisions économiques, financières et boursières. Investissement et trading. Futures, c'est tous les mois la rubrique Forecast, un prévisionnel économique et boursier pour les investisseurs désireux de gérer au mieux leur patrimoine.
  • Contact

Futures

Prévisions économiques, financières et boursières.
Investissement et trading.
Futures, c'est la rubrique Forecast investissement, un prévisionnel économique et boursier pour les investisseurs désireux de gérer au mieux leur patrimoine.
Futures, c'est aussi la rubrique File trading, un billet de trading sur différents sous jacents.
Futures, c'est également la rubrique File SICAV et FCP, une analyse des différents supports de placement collectif.
Futures, c'est régulièrement la publication d'articles de fond sur l'économie, la finance, l'investissement et la bourse.
Futures, c'est  bien sûr un lieu d'échange où les commentaires sont ouvert à tous, débutants ou confirmés, permettant  d'optimiser les idées de trading et de placements.
Futures, c'est enfin une série de modules de formation au trading, au forex et aux CFDs.
 

Recherche

Visiteurs

 

  visiteurs sur Overblog

  visiteurs actuellement sur ce blog