Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 septembre 2010 3 29 /09 /septembre /2010 18:09

 

Par Jean Christophe Bataille

Forecast image type

 

 

ACTIONS - OBLIGATIONS

 

Existe-t-il un risque de krach ?

 

J'aimerais rassurer ceux qui pensent que nous allons vivre un monstrueux krach boursier. Je crois sincèrement que c'est impossible. Une descente progressive des cours sur deux ou trois ans est envisageable mais une chute vertigineuse comme en 2008, en 2000, en 1987 ou en 1929 : non. Actuellement l'aversion au risque est maximum à tel points que le compartiment obligataire enfle de façon très inhabituelle. Les actions sont dans les mains fortes et sont délaissées par le public. Comment les indices pourraient-ils chuter fortement et rapidement alors que ces mains sont les plus solides ? Une baisse importante ne peut se faire que progressivement et seulement si le double dip de l'économie US se réalise. Je n'ai jamais vu, de ma vie boursière, un krach se produire durant une période d'incertitude. Les krachs surviennent toujours dans un ciel serein. C'est logique car pour que les cours s'effondrent, il faut que les mains faibles aient beaucoup acheté et que l'optimisme les ait conduits à se gaver d'actions. Une grande vague qui emporterait tout sur son passage sur quelques mois pour emmener les indices sous CAC 2500 est tout simplement irréaliste.

 

Trading

 

En base journalière, le CAC cash dessine depuis quelques jours une figure technique bien connue, le diamant :

 

Diamant.jpg

 

Selon cette figure chartiste, une baisse est probable demain ou après demain avec un objectif à plusieurs jours de 3600 point pour le CAC. Mais comme toujours, il ne s'agit que d'une prévision statistique et le CAC peut tout a fait monter sur une très bonne nouvelle en provenance des US. N'oubliez pas vos stops !

 

Evolution des indices pour le moyen terme

L'avenir économique occidental reste incertain et le CAC pourrait à court terme rester dans son range 3350 -3820. Les perspectives économiques gardent tout leur poids et vont décider de la montée ou de la baisse des actions. Toutefois l'application des mesures non conventionnelles par les banques centrales pourrait fausser les pronostics. Sur le plan monétaire, nous devons nous méfier de l'argent injecté par ces mesures. Tout d'abord parce que les Permanent Open Market Operations orchestrées par les primaries dealers font monter artificiellement les cours. Ensuite parce que les liquidités créées ex nihilo pourraient reflater le compartiment actions par un mécanisme de fuite devant la monnaie, identique à celui qui nourrit la hausse de l'or, de l'énergie, des matières premières, des actions émergentes en devise locale et dans certains pays peu touchés par le deleveraging privé, de l'immobilier. La précocité de cette reflation du compartiment actions dépendra de la puissance du quantitative easing mis en place par la Fed à l'automne, donc de l'importance d'une éventuelle rechute économique. Si les méthodes non conventionnelles restent raisonnables, les indices ne devrait pas grimper de façon conséquente. Si elles sont excessives, les investisseurs finiront par se rendre compte qu'ils achètent de la dette destinée à être diluée dans l'inflation et ils achèteront des actions. Les actions restent des biens tangibles représentant des sociétés qui se développent et délivrent un rendement régulier. Les entreprises parviendront donc toujours à flotter sur la dévalorisation monétaire en s'appréciant en monnaie courante.

L'équation n'est donc pas simple quant à l'évolution des indices qui obéissent à des forces contradictoires.

Tout ceci doit nous conduire à rester prudent. Il convient de rester partiellement investi et d'éviter de n'avoir que du cash. En sachant que tant que les taux pointent vers la déflation, la montée des actions en monnaie courante ne se matérialisera pas. Ce scénario reste pour moi le plus probable à court terme. Pour ceux qui n'ont pas d'actions, achetez en baisse, des occasions devraient se reproduire. Notre choix d'allocation a peu changé avec 18 % d'or et 11 % d'actions qui privilégient le rendement, les émergents et les matières premières. Le compartiment obligataire ne comporte que des obligations des pays émergents et des obligations indexées sur l'inflation.

 

DEVISES

 

L'ascension de l'euro va atteindre bientot des niveaux plus aléatoires et des résistances plus difficiles à franchir. Le consensus des haussiers est majeur ( 97 % de bull !) Une rechute est donc possible. Elle pourrait faire replonger temporairement les indices actions américains et le CAC qui pourrait retourner flirter avec les 3450.

 

GOLD

 

L'or suivra un chemin diamétralement opposé à celui du dollar, ce qui finalement limitera la baisse de l'or en euros. Un prix de 170-180 euros le napoléon serait une opportunité d'achat correcte pour ceux qui n'ont pas d'or physique.

 

CRUDE OIL

 

Pour le court terme, le pétrole est situé dans le même range que les indices actions et évoluera de concert avec eux pour les mêmes raisons.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Christophe Bataille - dans File Trading
commenter cet article

commentaires

Octave 01/10/2010 23:57



Bonsoir à tous. J'ai dû rire Bxx parce que "Al em Bazad" devrait plutôt dire "A l'ambassade". "Au revoir" en mandarin ne se dit pas du tout comme cela. Sans moquerie de ma part. Je le pense sur
un ton badin. A part çà, ces parapétrolières qui montent quand les marchés chutent et ... qui montent quand les marchés montent ? Ce n'est pas très sympa de leur part. Soit je me précipite, soit
j'attends ... mais quelque chose me dit qu'octobre ne peut qu'être moins bon, déjà par tradition. Agissent-elles comme une valeur refuge alors que l'or, lui, corrige nettement ?



Jean Christophe Bataille 01/10/2010 23:16



Nouvelle file trading !



bxx 01/10/2010 20:17



@ Jean-Christophe,


Pour la stagiaire,merci de t'inquiéter mais je ne sais pas grand-chose,une amie ingénieur croit à une affaire d'espionnage industriel.En regardant la photo elle a immédiatement reconnu un
prototype de bloc propulseur de véhicule électrique.A suivre... 



bxx 01/10/2010 20:05



Lorsque j'ai parlé de la société Endeavour Mining (précédemment Endeavour Financial), j'ai dit qu'elle était contrôlée par un certain Frank Giustra qui en est aussi le chairman.Je
m'imaginais une sorte d'aventurier affairiste qui essaie de faire fortune dans l'exploration aurifère sautant un peu tard sur la tendance porteuse du moment.Ou bien un ex-dirigeant de
major minière à la retraite,embauché pour son carnet d'adresses par une équipe de géologues désargentés en quête de fortune vite faite.


 


Le personnage a une autre stature,les medias reconnaissent sa "midas-touch" et sa fortune est déjà faire.Une preuve?Son ami en philanthropie Bill Clinton vole sur son jet privé,un
luxueux MD-87.


Ce fils d'un mineur de nickel de Sudbury addict à la bourse,a commencé comme assistant trader chez Merrill Lynch et a monté et bien revendu plusieurs minières connues (au
moins par moi!) avant de monter cet organisme de financement des juniors,Endeavour Financial.Il a gagné aussi pas mal d'argent dans le cinéma mais se fait discret sur ses dons à des
causes humanitaires.Sa femme est aussi très active dans le domaine des droits de l'homme ...et de la femme.


 


Endeavour* monte chaque jour dans mon estime.J'attends qu'elle rejoigne sa MM 150.Par ailleurs il est intéressant de connaître le sentiment de quelqu'un d'aussi doué en affaires,nos
grands businessmen européens étant assez peu loquaces.


 Voici ce que pensait Frank Giustra de l'or,son domaine de prédilection,il y a quelques mois.


 


http://www.ctv.ca/CTVNews/Canada/20100325/why_gold_100327/


 


*Avant d'être le nom d'une navette spatiale Endeavour fut celui du trois mâts barque sur lequel James Cook,le fils d'un valet de ferme devenu capitaine de navires
charbonniers fit son premier tour du monde,découvrant Tahiti,Bora Bora, Raiatéa et Botany Bay en Australie.


Je souhaite aux intrépides qui embarqueront sur Endeavour ,moi compris,un sort aussi enviable.



fred marseille 01/10/2010 19:45



(correction)


Et c'est reparti pour un tour


fred marseille



fred marseille 01/10/2010 19:43



Bonjour à tous,


A noter aujourd'hui la forte remontée des taux (euribor) attestant toujours, d'une situation de méfiance entre les banques.


Heureusement le guichet automatique de la BCE est toujours ouvert et à volonté.


Est c'est reparti pour un tour !


Fred marseille


 



Manu 01/10/2010 17:29



Allegement du 1/4 du nombre de mes Turbo Put vers 3693-94 car


1.J'aime bien diminuer mon exposition dans un sens en overweekend, d'autant plus que j'ai eut très peu de dispo pour suivre ou étudier le marché cette semaine.


2.Je trouve que les derniers chandeliers en daily ressemblent à une variante des 3 (5) méthodes qui peut annoncer un rebond sur le bas du dernier morabozu.


Je reste quand même avec un PF spéculatif baissier (PP+ALO+UBI vs. Turbo Put) +10% d'action sur le PF LT



bxx 01/10/2010 14:20



Quatre pros analysent la situation des marchés actions.Une table ronde de l'Agefi.


 


http://www.agefi.fr/articles/-Il-marche-attractif-marche-credit-1150343.html



asducreno 01/10/2010 14:09



En effet, signal d'achat sur le pétrole je vais prendre une position longue en turbos.


JCB, je ne me suis pas vraiment penché sur les certif mais je suis persuadé que tu as raison, il faut que je m'y mette!


 


ps : je viens de lacher mon long pris à 3700 sur stop tres serre, j'attends maintenant les stats



Jean Christophe Bataille 01/10/2010 13:33



A noter que le portefeuille de parapétrolières s'envole littéralement depuis quelques jours malgré la baisse des marchés. Technip au tableau d'honneur.



Jean Christophe Bataille 01/10/2010 13:28



Bxx,


Encore une démonstration des souscapacités de production aggravées par la crise dans certaines MP.


Qinon qu'est -il  arrivé à ta stagiaire ? Des inspecteurs français ? Est-elle soupconnée d'espionnage ou est-elle en situation irrégulière ?



bxx 01/10/2010 13:23



 


 


Après l'embargo imposé aux Japonais sur l'exportation des terres rares chinoises,dans le cadre d'un litige territorial sur des îles revendiquées par les deux Etats,et dont quelques pêcheurs ont
fait les frais,les Américains s'inquiètent.


 


Il s'avère que le neodymium entre autres n'a pas que des usages écologiques,loin s'en faut,moteurs de Prius ou rotor d'éoliennes.Il est aussi un composant indispensable des bombes de nouvelles
génération,guidée au laser qui s'abattent parfois sur un mariage pachtoune au milieu des montagnes d'Afghanistan.Si les relations bilatérales s'envenimaient,la Chine détiendrait un pouvoir
exorbitant sur son premier créancier.Le Pentagone est concerné.


 


Je rappelle que 95% de ces métaux indispensables aux nouvelles technologies viennent de Chine.Conséquence du dumping,les mines occidentales ont fermé les unes après les autres et il faudra
attendre encore des années avant que la production non-chinoise étende sa part de marché.Les investissements sont énormes,les investisseurs frileux et les réserves rares.Goldman
Sachs a racheté la société Molycorp qui détient la dernière mine américaine d'importance mise en jachère.On ne peut nier que cette maison a du flair pour les investissements ainsi que des
entrées au sommet de l'Etat,où sont décidées les orientations stratégiques.  


Bien que le physicien George Hadjipanayis,co-inventeur de l'aimant Nd-Fe B recherche ,ainsi que des chercheurs japonais,une technologie permettant de se passer de terres rares,maintenant 20
fois plus coûteuses que la ferrite,le neodymium a encore au moins une décennie de gloire devant lui.


 


P S : De bien mauvaises nouvelles de Li Fung,la jeune stagiaire chinoise si zélée qu'elle travaillait même la nuit.(Voir post 98 sur l'ancienne file)


 


Quatre inspecteurs l'ont embarquée sous mes yeux ce matin.Elle a juste eu le temps de m'offrir son téléphone portable en murmurant "Al lem bazad"!"Sûrement "Au revoir" en mandarin.


Voici une des photos qui étaient dans l'appareil.Elle devait plancher sur un nouveau moteur  pour machine à laver... "Révolutionnaire!" 





En espérant que je ne bloquerai pas la file avec ma littérature...



Jean Christophe Bataille 01/10/2010 13:22



Exact Thierry, j'ai le meme supoort en UT horaires autour de 3665



Jean Christophe Bataille 01/10/2010 13:19



Asducreno


Bah il vaut mieux prendre position au moment des stats à la volée. Mais bon les turbos c'est pas assez rapide pour saisir l'ordre. Pourquoi tu ne te mets pas aux CFDs ? En plus ça te permet
d'avoir un compte forex sur les devises en meme temps.


A 14 heures 30 je serais normalement trop pris pour trader. Je vais voir. Le franchissemement à la baisse des 3700 va pas etre facile, il y a des acheteurs à ce niveau. Il faudrait vraiment que
les stats US soient mauvaises.



Thierry 01/10/2010 13:15



Bonjour,


Selon stat, si baissier, prochain objectif possible 3666 !


Bons trades



asducreno 01/10/2010 13:13



short turbo cac 3825, pris sur 3740...si j'étais joueur je prendrai un call en vue des statsavec stop très serré...



Jean Christophe Bataille 01/10/2010 13:11



C'est vrai que 3700 semble etre un gros support : triple bottom en 3 jours.



Jean Christophe Bataille 01/10/2010 13:09



Asducreno


Quels shorts ? Bx4 Turbos ou CFD ?



asducreno 01/10/2010 13:05



ça chute fort, un peu trop ama je coupe mes shorts!



asducreno 01/10/2010 10:08



Bonne journée à toi alors, nous essaierons de faire honneur à ton blog



Jean Christophe Bataille 01/10/2010 10:04



Bonjour Asducreno. Je suis très occupé aujourd'hui. Je n'aurai pas le temps de trader. Je n'ai que ma position en Bx4 en short.



ASDUCRENO 01/10/2010 09:49



salut jcb,


 


tu tentes un short aujourd'hui ?


Au fait, bien joué le trend sur la paire €/$, tu nepenses pas à shorter l'euro après cette belle flambée?



Jean Christophe Bataille 01/10/2010 08:03



Je rappelle que le Manufacturing PMI est un indice qui jauge les directeurs d'achats dans l'industrie et qu'il anticipe l'importance de l'activité industrielle et de l'expansion économique.


Le Baltic Dry Index après une rechute récente est quant à lui en train de se stabiliser autour de 2450.



Jean Christophe Bataille 01/10/2010 07:48



En Chine les nouvelles continuent d'être excellentes, 53.8 au lieu de 52.5 prévu et 51.7 précédemment :





3:00am


CNY






Manufacturing PMI







53.8



52.5



51.7










Jean Christophe Bataille 01/10/2010 07:45






3:55pm


USD






Revised UoM Inflation Expectations







 



 



2.2%








4:00pm


USD






ISM Manufacturing PMI







 



54.6



56.3








4:00pm


USD






Construction Spending m/m







 



-0.4%



-1.0%








4:00pm


USD






ISM Manufacturing Prices







 



59.6



61.5








All Day


USD






Total Vehicle Sales









11.6M



11.5M










Jean Christophe Bataille 01/10/2010 07:45



Ca va encore bouger :





2:30pm


USD






Core PCE Price Index m/m







 



0.1%



0.1%








2:30pm


USD






Personal Spending m/m







 



0.4%



0.4%








2:30pm


USD






FOMC Member Dudley Speaks







 



 


 





2:30pm


USD






Personal Income m/m









0.3%



0.2%








3:55pm


USD






Revised UoM Consumer Sentiment









67.1



66.6










Jean Christophe Bataille 01/10/2010 07:11



Bonjour Marc,


Je suis un spécialiste des anticipations macro-économiques, de l'investissement en général et du trading. Je m'interesse beaucoup moins à l'étude des sociétés, ceci d'autant que chaque secteur a
ses particularités. Je connais certains secteurs mais celui des softs commo n'est pas mon fort. D'autres commentateurs ici pourront peut etre te renseigner. Pour ce que je sais Vilmorin est
régulièrement cité dans la presse financière comme étant une valeur interessante mais je n'en sais pas plus.



Marc 01/10/2010 00:16



Pour les actions liées aux soft commodities je vois Vilmorin et la petite dernière agrogeneration. 


Qu'en penses-tu Jean-Christophe ?



Jef 30/09/2010 18:07



Bonjour JC,


Oui, direction l'Asie...


Merci pour ce nouveau point.


Pour info :


http://www.lesechos.fr/patrimoine/immobilier/020828351260-immobilier-a-paris-les-prix-en-hausse-de-9-1-sur-un-an.htm



BA 30/09/2010 16:02



Le spectre de la crise de la dette menace à nouveau la zone euro, où l'Irlande en pleine tourmente vient d'annoncer un déficit exorbitant de 32 % du PIB pour cette
année, et alors que l'Espagne a vu sa note dégradée par une agence de notation.


 


Le gouvernement irlandais a annoncé jeudi que le déficit public du pays atteindrait 32% du PIB cette année, du jamais-vu en zone euro, à cause du sauvetage de l'Anglo Irish Bank dont le coût a
été révisé en forte hausse, tout en maintenant son engagement de revenir sous 3 % du PIB en 2014.


Cela va faire également s'envoler la dette publique irlandaise à 98,6 % du PIB cette année en données brutes, contre 64 % fin 2009.


Ce déficit impressionnant inquiète, car l'Irlande est, après la Grèce au printemps, considérée comme le principal maillon faible de la zone euro, même si les autorités européennes se sont voulues
rassurantes.


Mais les marchés accueillaient avec calme ces mauvaises nouvelles, finalement moins pires que prévu, selon les analystes. Vers 12H00 GMT/14h00 HEC, ils étaient quasiment à l'équilibre: Francfort
était stable, Londres affichait + 0,17%, Madrid + 0,09%, Lisbonne + 0,17% Paris - 0,11% et l'Eurostoxx 50 - 0,18%.


Le président de la Banque centrale européenne Jean-Claude Trichet a salué les annonces "très importantes du gouvernement irlandais", soulignant qu'elles étaient vitales pour assurer la
crédibilité de Dublin en matière budgétaire, à l'issue d'une réunion des ministres des Finances de la zone euro à Bruxelles.


"Nous pensons que le gouvernement irlandais pourra résoudre son problème sans avoir recours au Fonds de sauvetage" européen, a déclaré de son côté le chef de file des grands argentiers de la zone
euro, Jean-Claude Juncker.


La question se pose malgré tout. Ce Fonds de stabilisation européen avait été mis en place au printemps pour parer à tout risque de contagion de la crise grecque au reste de la zone euro.


Créé pour trois ans, cet instrument doit permettre d'emprunter sur les marchés avec des garanties des Etats de la zone euro, qui pourront s'élever jusqu'à 440 milliards d'euros.


Le directeur du Fonds, Klaus Regling, a cependant écarté toute intervention.


Le dispositif "est pleinement opérationnel et nous sommes prêts", a-t-il dit jeudi, mais il ne devrait pas être utilisé "en particulier parce que les pays concernés ont annoncé des mesures
supplémentaires de consolidation" budgétaire, a-t-il dit.


 


Outre l'Irlande, l'Espagne inquiète aussi. L'agence de notation Moody's lui a retiré jeudi sa note maximale "Aaa", invoquant la "détérioration considérable de la solidité financière du
gouvernement". Cela risque de renchérir le coût d'emprunt pour Madrid.


Mais l'agence se dit rassurée par le projet de budget espagnol pour 2011, marqué par l'austérité, qui sera présenté au Parlement dans la journée.


 


Le Portugal, également confronté à des difficultés budgétaires et soumis à une pression croissante des marchés, a présenté mercredi soir un train de mesures d'austérité pour 2011. Il prévoit pour
la première fois une baisse des salaires de la fonction publique couplée à une nouvelle hausse d'impôt.


"Les marchés ont donné des signes d'inquiétude quant à la situation du Portugal. J'espère qu'avec ces mesures, nous retrouverons la confiance", a déclaré le ministre portugais des Finances,
Fernando Teixeira Dos Santos, à Bruxelles.


Depuis deux semaines, les taux d'intérêt de la dette portugaise n'ont cessé de monter, atteignant des niveaux record.


M. Juncker s'est dit "satisfait" de ces annonces, tout en appelant le Portugal à réformer son économie.


"Nous exhortons les autorités portugaises à soutenir" ces mesures "par des réformes structurelles supplémentaires, complètes et ambitieuses", a-t-il ajouté.


"Nous y travaillons", a répondu Fernando Teixeira Dos Santos.


 


http://www.romandie.com/infos/news/201009301531050AWP.asp


 



Jean Christophe Bataille 30/09/2010 15:22



A Bxx,


"On sait ce qui nous reste à faire"


Nos valises !



Jean Christophe Bataille 30/09/2010 15:21




Octave, il faut accumuler de petites lignes à la baisse sur les PP et les diversifier. Il est vrai que c'était moins cher au début de cette année. A suivre ...


Je vais être loin de mon PC jusqu'à tard ce soir. Je laisse le soin aux lecteurs de Futures de commenter l'actu. Une certitude : dès qu'une news est un peu moins mauvaise que prévue, les
indices grimpent. Le marché n'est pas du tout suracheté.




bxx 30/09/2010 15:16



C'est vrai que les représentants US mettent une pression "insoutenable" sur les autorités de Pékin pour qu'elles laissent le renminbi s'évaluer,mais...


 


Déjà le gouvernement chinois joue le chantage à un retour de l'économie mondiale en récession...


 


Et les Sénateurs US qui,si j'ai bien compris doivent réexaminer la question avant la promulgation des mesures protectionnistes offrent une porte de sortie discrète après les
élections...


 


"The U.S. House of Representatives voted yesterday for a measure that would let American companies petition for duties on imports from China to compensate for the effect of a weak yuan. The
Senate won’t take up its version until after the November election, said Senator
Charles Schumer, a New York Democrat."


 


@J-C,que veux-tu dire par "On sait ce qui nous reste à faire"?


Tu veux dire monter une boîte de transport galactique et vendre dès maintenant,moyennant un acompte substantiel une option d'achat cessible de génération en génération pour un voyage en
congélation temporaire???



Octave 30/09/2010 14:23



Bonjour à tous,
C'est toujours un plaisir de lire les interventions. Le néophyte que je suis s'en délecte et apprend. mais quelqu'un pourrait-il m'aider à fixer un point d'entrée pour la parapétrolière ENTREPOSE
CONTRACTING FR0010204321- ENTC. Si ce n'est sur sa MM80jours que j'établis au jugé, je ne vois pas. Peut-on espérer un repli plus significatif ? En vous remerciant.



Jean Christophe Bataille 30/09/2010 12:29



Ou est la grande déflation ? :


L'immobilier monte et les IPC ... :


Zone euro : accélération de l'inflation à 1,8% en septembre


 http://www.boursorama.com/infos/actualites/detail_actu_marches.phtml?num=173108be6474d3c424dd314f5f1a9db3762



BA 30/09/2010 11:20



La Bourse de Paris était en nette baisse jeudi dans la matinée alors que les mauvaises nouvelles s'accumulent sur l'environnement économique, avec la dégradation de la notation de l'Espagne et le
prix plus élevé que prévu du sauvetage de la banque irlandaise Anglo Irish.

Dans un marché déjà sans réelle direction, plusieurs mauvaises nouvelles ont orienté dès l'ouverture la cote parisienne : l'annonce d'un coût de sauvetage de la banque irlandaise en difficulté
Anglo Irish Bank, qui risque d'être plus important que prévu et va mettre en péril les finances publiques de Dublin, et la dégradation de la note de l'Espagne par Moody's qui lui a retiré sa note
maximale "Aaa", ont créé un sentiment de défiance sur les marchés financiers.

http://www.boursorama.com/infos/actualites/detail_actu_marches.phtml?num=dff8741608f00496f23ad8309b1c9b3a



Jean Christophe Bataille 30/09/2010 11:01



Bonjour Bxx,


 


*Rien qu'un village dans l'univers.Les astrophysiciens viennent de découvrir ce qu'ils cherchaient depuis longtemps:une exoplanète en orbite autour d'un autre soleil avec des conditions trés
proches de celle de la Terre.


 


On sait ce qui nous reste à faire ...:-)



bxx 30/09/2010 10:51



Démagogie rime avec démocratie.Ce sont des gesticulations de politicards à l'approche des élections de novembre.Les mêmes qui ont le dernier Ipod fabriqué par les esclaves de Foxconn ,qui se sont
fait un pactole avec Baïdu ou China Lilang (cours multiplié par 3 depuis octobre 2009!) et misent sur les intros de sociétés chinoises à New York.La dernière en date étant SouFun,un
site d'annonces immobilières,+73% dès son IPO.Je la recommande chaudement dès qu'elle nous fera une bonne rechute,patience...


 


Quelque chose qui me surprend sur un blog où l'on préfère débattre rationellement en ménageant l'espace de doute nécessaire à nos convictions,quand nous en avons plutôt que de passer son
temps à se répandre en élucubrations émotionnelles et en agressions improductives.


Nous ne sommes sûrement pas sortis du grand marché baissier occidental.Mais nous avons changé de paradigme.La crise de 29 s'était répandue très vite et avait mis à genoux les
économies industrialisées de l'époque.Aujourd'hui des freins existent, la redistribution sociale, l'importance du secteur des services,la richesse immense accumulée depuis 1945 et
pendant qu'un moteur s'essouffle,fût-il le plus puissant ,un autre prend le relai.


 


Un exemple,l'Ethiopie.J'ai lu que ce pays totalement enclavé allait construire une nouvelle voie ferrée lui permettant entre autre chose d'exporter sa potasse.(Chacun son dada!)


Un autre.La société Orascom Construction Industries,forte des milliards engrangés juste avant la crise en vendant à Lafarge des cimenteries,a investi dans de nouvelles usines d'engrais en
Algérie...


La baisse des actions ne concerne pas simultanément tous les marchés,ni tous les secteurs en même temps.Il n'y a qu'à regarder les valeurs du luxe,ni dans un secteur toutes les entreprises
de la même façon.(Entrepose contre CGG). Comme je l'ai déja dit,cette crise est une bénédiction pour les émergents qui font prospérer à leur tour les meilleurs exportateurs occidentaux ou
japonais.Imaginez l'état de ces pays avec un baril à 150$ ou plus et une hausse continue des matières agricoles.Il semblerait qu'ils aient dépassé le point de non retour,d'ailleurs le terme de
tiers-monde avec sa connotation misérabiliste et un peu méprisante n'est plus guère utilisé.Faudra s'y faire le XXe siècle est terminé et le monde est un village.*


Je souscris à ce que défend Jean-Christophe.Il y a toujours de l'Hyperbole avant chaque effondrement,qu'il s'agisse d'un bulle sur une action (LAM?),un secteur ou un krach généralisé.On ne
peut pas dire qu'en ce moment l'euphorie est à son comble.Je me demande même si ce n'est pas le climat le plus sûr pour investir sur les sociétés qui émergent du lot et vont focaliser
l'essentiel des investissements.Cela dit,j'attends une baisse pour miser sur quelques titres.


 


*Rien qu'un village dans l'univers.Les astrophysiciens viennent de découvrir ce qu'ils cherchaient depuis longtemps:une exoplanète en orbite autour d'un autre soleil avec des conditions trés
proches de celle de la Terre.



asducreno 30/09/2010 10:35



Bonjour à tous,


 


je pense comme jcb qu'un krach est peu probable, on le voit d'ailleurs sur les marchés qui sont titaillés entre mauvaises macro et bonnes perspectives micro.


 


J'étais hier à une conférence d'asset managers, le consensus est frappant, aucun gérant n'apporte de news :


 


- actions : us et europe à éviter, aller sur les emergents sur repli


- obligations : high yield us et emrgant en devise locale


- or : achat sur repli


-devises dollar sous tension (sauf pour carmignac)


 


Concernant risque de krach obligataire : c'est la principale menace mais les gérants interrogés ne pensent pas que les mouvements de sortie se fassent de manière
instantannée...


Je ne dis pas que les gérants ont raison, mais ils détiennent ne serait-ce qu'à travers les contrats assurance-vie d'à peu près 45millards d'euros à investir.


BONS TRADES


 



fred marseille 30/09/2010 10:16



Bonjour à tous,


Il est important de noter que l'or continue son ascension malgré la baisse des indices.


fred marseille



Jean Christophe Bataille 30/09/2010 09:09



Pour cet après midi :





2:30pm


USD






Unemployment Claims







 



458K



465K








2:30pm


USD






Final GDP q/q







 



1.6%



1.6%








2:30pm


USD






Final GDP Price Index q/q







 



1.9%



1.9%








3:45pm


USD






Chicago PMI







 



56.0



56.7










Jean Christophe Bataille 30/09/2010 09:04



Une nouvelle qui pourrait passer inapercue :


Yuan : les représentants américains votent des mesures pour pénaliser Pékin


Si le protectionniste se développe, l'inflation flambera très vite. Elle est déjà beaucoup plus forte que dit officiellement, meme aux US.



BA 30/09/2010 08:53



Le coût du sauvetage d'Anglo Irish bank dépasse les attentes.


 


La banque centrale irlandaise a annoncé ce jeudi matin que le coût du sauvetage de la banque irlandaise va atteindre 34 milliards d'euros, et qu'AIB va devoir lever 3 milliards d'euros
supplémentaires d'ici à la fin de l'année pour se recapitaliser.


Anglo Irish bank est « too big to fail ». Le gouvernement ne la laissera donc pas tomber l'établissement: il l'aidera à se recapitaliser et présentera, ce jeudi, un plan de sauvetage. La banque
irlandaise Anglo Irish Banks (AIB), qui devait déjà augmenter ses fonds propres de 7,4 milliards d'euros d'ici la fin de l'année, devra lever 3 milliards supplémentaires, a annoncé jeudi la
Banque Centrale d'Irlande. Par ailleurs, l'Etat qui détient près de 19 % de la banque pourrait injecter entre 34 milliards d'euros, dans le pire des scénarios, et 29,3 milliards d'euros, dans le
meilleur des cas.


Jusqu'à présent, le cout du sauvetage était évalué à 25 milliards d'euros.


Problème : le pays a une dette colossale et une telle opération alourdira le montant du plan de sauvetage du système financier à la charge du contribuable. Le fonds devrait ainsi dépasser les 35
milliards d'euros. De fait, le gouvernement sera contraint de repenser son programme budgétaire.


Dublin a toutefois insisté sur le fait que la facture d'Anglo, qui devrait faire exploser la dette publique à plus de 100 % de son PIB, sera supportable car elle sera étalée dans le temps.


Hier, le commissaire européen aux Affaires économiques et monétaire, Olli Rehn, a déclaré à un journal irlandais que le pays devrait entreprendre des réformes pour parvenir à économiser plusieurs
milliards d'euros d'ici 2014. L'Irlande doit se passer de toute aide financière d'urgence de l'Union européenne et du Fonds monétaire international, a ajouté Olli Rehn, rappelant ainsi la
position de l'UE.


Il a estimé que le ministre des Finances, Brian Lenihan, devrait faire plus que présenter un programme budgétaire pour 2011 afin de rassurer les investisseurs sur la capacité de l'Irlande a
maîtriser son déficit.


Sur les marchés, la prime exigée par les investisseurs pour détenir des emprunts à 10 ans irlandais plutôt que des titres allemands de même échéance s'est stabilisée à 470 points de base après
avoir inscrit un record à 475 points mardi.


 


http://www.lefigaro.fr/societes/2010/09/30/04015-20100930ARTFIG00408-le-cout-du-sauvetage-d-anglo-irish-bank-depasse-les-attentes.php


 



Thierry 30/09/2010 07:54



Bonjour,


Merci pour tes précieux conseils J.C.


2011 sera une année ou les particuliers vont réaliser ce qu'est cette crise, les augmentations de prélèvements de tous poils et les difficultés quotidiennes vont prendre de l'ampleur. Les
Français se sont senti épargnés, mais la réalité va prendre jour.... Un petit exemple du quotidien, j'ai demandé au pôle emploi de m'adresser un plombier pour mon chantier... Résultat 10
candidats en 2 jours! Le bâtiment prévoit 20.000 supression d'emploi l'année prochaine...



wawa 30/09/2010 06:44



je ne table pas  sur un gros krach (le bigone) mais a une série de secousse genre -10% entrecoupées de rebond de 5% pendant encore au moins deux ans sur le modele 31-33. l'inflation viendra
ensuite.


Je reste confiant sur le pétrole,  l'energie et les terres agricole . ce seront des secteurs non atteints ou peu atteints par une déflation toujours possible car il y a (va y avoir)un goulet
de production sur ces secteurs.


tout le reste est en surcapacité et va  amha baisser%cash



Octave 29/09/2010 23:27



Article très intéressant et très clair. Merci Jean-Christophe.



Marc 29/09/2010 21:57



Demain jeudi, floppée de statistiques américaines importantes entre 14h30 et 16h.


On y verra peut-être plus clair...



Jean Christophe Bataille 29/09/2010 21:54



Pour aller un peu plus loin dans l'analyse, le SP 500 dessine un biseau ascendant en UT week qui est également baissier. Je reste donc en Bx 4 et prendrai des positions short sur CFD si
nécessaire en fonction de l'évolution graphique de l'indice CAC 40.



Marc 29/09/2010 21:10



Merci Jean-Christophe pour ce point mensuel.


Pour le "quantitative easing" que devrait reprendre la FED, je me suis fait la même réflexion. C'est une arme à double tranchant. Bon pour le marché actions. Mais, mais, cela prouve aussi que
l'économie US est au plus mal...


Pour le reste j'espère une baisse du marché actions pour y rentrer. Wait and see.



Jean Christophe Bataille 29/09/2010 20:36



Texte corrigé. Si certaines fautes persitent ou si certaines phrases manquent de clarté, merci de me le signaler.



Jean Christophe Bataille

  • : Futures
  • Futures
  • : Prévisions économiques, financières et boursières. Investissement et trading. Futures, c'est tous les mois la rubrique Forecast, un prévisionnel économique et boursier pour les investisseurs désireux de gérer au mieux leur patrimoine.
  • Contact

Futures

Prévisions économiques, financières et boursières.
Investissement et trading.
Futures, c'est la rubrique Forecast investissement, un prévisionnel économique et boursier pour les investisseurs désireux de gérer au mieux leur patrimoine.
Futures, c'est aussi la rubrique File trading, un billet de trading sur différents sous jacents.
Futures, c'est également la rubrique File SICAV et FCP, une analyse des différents supports de placement collectif.
Futures, c'est régulièrement la publication d'articles de fond sur l'économie, la finance, l'investissement et la bourse.
Futures, c'est  bien sûr un lieu d'échange où les commentaires sont ouvert à tous, débutants ou confirmés, permettant  d'optimiser les idées de trading et de placements.
Futures, c'est enfin une série de modules de formation au trading, au forex et aux CFDs.
 

Recherche

Visiteurs

 

  visiteurs sur Overblog

  visiteurs actuellement sur ce blog