Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 septembre 2012 2 04 /09 /septembre /2012 08:40

Par Jean Christophe Bataille.

 

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/c/c6/Europe_(orthographic_projection).svg/280px-Europe_(orthographic_projection).svg.png

 

 

Le couple franco allemand s'achemine désormais vers un consensus entre le keynésianisme français et le monétarisme libéral allemand. Nous devrions assister à une monétisation des obligations des pays en difficulté en échange d'un contrôle strict des budgets nationaux par l'Europe via un droit de veto et d'un contrôle des banques européennes par la BCE. Ce modèle devrait être très efficace et répond parfaitement au pragmatisme allemand. Je disais il y a un an que l'euro serait à terme une monnaie plus forte que le dollar sous la tutelle de l'Allemagne. Je continue à le croire car les américains, contrairement aux allemands, ne se sont jamais préoccupés de la valeur de leur dollar et ont toujours utilisé leur monnaie comme une variable d'ajustement économique. Pour les allemands, une monnaie forte est un symbole de puissance, de saine gestion et, dans ce pays industriel exportateur, le gage de prix bas pour l'achat des matières premières. Dans le contexte des futures pénuries de ressources, cette approche pourrait bien être la meilleure.
Il est évident que le contrôle budgétaire strict des pays de la zone euro, même s'il est récessif, est le meilleur moyen d'asseoir la crédibilité de l'euro. Mais l'Allemagne doit accepter la monétisation des obligations des pays actuellement rejetés par les marchés et s'accommoder, comme en 2011, d'une cible d'inflation officielle supérieure à 2 % pendant un temps, cela permet de diluer la dette et de rassurer les investisseurs sur la solvabilité de cette dette puisque la BCE joue le rôle de prêteur en dernier ressort. La monétisation est vécue par les acheteurs obligataires comme une restructuration douce, étalée dans le temps et à minima, qui garantit le paiement du principal. C'est pour moi le meilleur moyen de sortir de la crise.
Les européens auraient tout à perdre dans une disparition de l'euro car elle impliquerait une faillite des pays du sud. En effet qui accepterait de les financer alors qu'ils ont déjà des problèmes de solvabilité au sein de l'Eurozone malgré tous les dispositifs de sauvetage ? L'Allemagne qui souffre elle aussi de la récession coulerait nécessairement avec l'ensemble du navire européen car la plus grande partie de ses échanges commerciaux se fait sur notre continent et sa consommation intérieure n'est pas des plus brillantes. Enfin, le chancelier qui déciderait la fin de l'euro porterait la lourde responsabilité de la disparition de l'Europe et serait comptable aux yeux de l'histoire d'une faute géopolitique majeure dans un monde où seuls pèsent les grands blocs continentaux. Je n'y crois pas une seconde.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Christophe Bataille - dans Opinion
commenter cet article

commentaires

Jean Christophe Bataille 10/09/2012 14:11


Nouvel article !

Jean Christophe Bataille 09/09/2012 23:00


Bonsoir Peloin,


Merci pour ton intervention. Je rajoute qu'il faut absolument acheter les actions en plein pessimisme pour diminuer le risque au maximum. Aujourd'hui l'achat d'actions est plus incertain qu'en
été 2011.

PELOUIN 09/09/2012 19:32


je suis juste prudent pour la situation de la France en 2013 et le fait que notre croissance sera plus que faible avec un danger sur notre dette.Mais effectivement j'étais plutôt en
dehors du marché action mais je pense revenir en 2013 en fonction de ce qui se passera cette année. Il y a de bonnes valeurs avec des cours corrects

PELOUIN 09/09/2012 19:23


Bonjour,


Depuis 2008 on annonce la fin du systême et la déflation ( moi même je tablais plutôt sur ce scénario ). Je regardais les avis de Mr Bataille d'un oeil critique mais j'écoutais tout de même.
Force est de constater que la déflation ne pointe toujours pas son nez.


 Je ne dis pas que la situation est idéale, que demain tout ne va pas faire boum. Je me dis juste que le pire n'est peut être pas ce que l'on croit. Mais peut être un scénario alternatif où
nous connaitrions des années de recession qui obligerait à plus de fédéralisme et ouvrirait la voie à de vraies réformes. Tout cela serait douloureux mais peut être necessaire afin de retrouver
le chemin de la croissance dans une Europe unie.


 Plutôt qu'un scénario de fin du monde et de troisième gurre mondiale véhiculait par certains.

Jean Christophe Bataille 09/09/2012 17:08


De retour de week end et obligé de nettoyer les chiures de LVM ...

Doliprane 09/09/2012 16:07


LVM Laisse les grands et va jouer dans ton bac à sable !


 


"Luc   

    3 Septembre 2012 at 19:41

    Bonsoir Fred,

    Je ne te réponds que maintenant car c’est “holiday” à Wall Street aujourd’hui.

    Je ne vend pas mes STVF car elles devraient continuer à grimper (et à grimper encore AMHA :-) ). Pour la prise de bénéfice et surtout sous OTC, tu dois regarder à combien le
“PRO” passe son très gros ordre (main forte). Souvent le même nombre d’action à la vente “ET” à l’achat avec une très faible différence de prix … et t’y insérer entre. Ton ordre passera alors
très vite. En toute cordialité, je pense que le broker n’a rien avoir avec ça. Afin d’éviter de perdre du temps, je pense que le mieux c’est d’acheter ou de vendre “au prix du marché” (lorsque la
valeur n’a pas de volume). Si tu as une question plus précise tu peux toujours contacter les conseillers Fortuneo au 02/2251919 comme tu le sais ou … moi via Skype (luc.be)
http://www.skype.com/intl/fr/get-skype/.

    Petite information personnelle, je me lance dans une nouvelle entreprise. Je vais vendre des boucles-d’oreilles en pierre semi précieuses et argent sur des présentoirs en bois
(de 30 cm X 30 cm – 50 boucles) en “dépôt-consignation-vente”. Je placerai une photo sur le prochain billet. La matière première vient de Bangkok et les distributeurs en bois seront placés sur
les comptoirs des salons de coiffure et salons de beauté (et autres boutiques de mode).

    Bonne soirée à toi,
    Luc


 


 


 

Kangourou 09/09/2012 14:07


http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2012/09/09/20002-20120909ARTFIG00055-au-moins-20-milliards-de-hausses-d-impot-en-2013.php

ben 08/09/2012 22:15


pour info: et hop, un économiste de plus qui voit la stagflation


http://armstrongeconomics.com/2012/09/07/stagflation-higher-unemployment-with-inflation/

Kangourou 08/09/2012 19:35


SP pas d'accord mais merci pour ta réaction.

SamePlayer 08/09/2012 17:00


@ Kangourou


Mouais... la morale laique... c'est quoi ? Ca doit ressembler a une omelette sans oeufs !


M'est avis que le livre de cours pourrait etre le code civil et le code penal.


 


Ils disent dans ton article qu'il va falloir former les enseignants... Sont-ils donc immoraux.


 


Bon, sinon... si plus de 90% de la population est d'accord... c'est que c'est foireux...


 


SP

Topaz 08/09/2012 16:22


Je trouve que ça ne s'excite pas beaucoup sur le Napoléon en ce moment malgré les news de cette fin de semaine.


C'est peut-être le moment de charger un peu avant une probable hausse ?

Kangourou 08/09/2012 12:41


SP, tiens, pour toi : http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2012/09/08/97001-20120908FILWWW00332-les-cours-de-morale-laique-plebiscites.php

Jean Christophe Bataille 07/09/2012 19:18


Durden, je m'adressais à Fred,


Sur le fond, les indices ont de quoi chuter mais 1 . la monétisation les fait mécaniquement grimper 2. les émergents finiront par repartir en entrainant l'occident. Il y a donc un équilibre
instable entre tous ces élements. C'est pourquoi et la je repond à Fred je coris que le CAC va rester dans un range entre 3000 et 3600-4200 (la je ne m'avance pas parce que quand je ne sais pas
je préfère me taire) Nous profitons systématiquement des baisses sur futures pour acheter du papier car les marchés n'iront pas beaucoup  plus bas que 3000 pour le CAC. Le niveau de ces
derniers mois du SSE et des indices émergents m'ont paru suffisamment bas et les MP interessantes. Quand je dis j'accumule des actions de toute nature sous 3000 de CAC en aout 2011, je ne
fais pas semblant. Donc je charge. Je ne vois pas pourquoi, j'acheterais maintenant des actions alors que je suis chargé et qu'on est en milieu de range. Je cherche plutot à larguer quelques
actions pour prendre des bénéfices. Le problème se pose pour les gens qui n'ont pas acheté au bon moment.

fred marseille 07/09/2012 19:03


JCB ne soit pas désolé, que tu me classes dans les déflationnistes me convient.


Par contre je ne comprends pas ton raisonnement : "shorter les marchés quand les BC impriment de la monnaie est dangereux car l'ajustement de la valeurs faciale des biens montent en fonction de
la quantité de monnaie créé".


Pourquoi tu n'achètes pas à tour de bras des actions ? Voire même à crédit, les taux sont au plus bas ? Aucun risque de baisse non ?


fred marseille

Durden 07/09/2012 18:54


Je te mets au défi de trouver un post que j'ai shorté.. Mais oui , la je vais shorter EEM sur les résistances vers 41 ...41.5, avec un stop loss proche (+ ou - 3%) au cas ou on la casserait
...  Je ne suis pas déflationniste, et je n'ai jamais parlé de CAC à 1000. Pour le record, j'ai 50% de métaux précieux, et 50% de cash (SGD pour 42%). Je ne crois pas que c'est le
portefeuille typique d'un déflationniste


Apres, Je vois difficilement comment le CAC irait en dessous de 2200. Si Delamarche a comme cible 2000, alors par esprit contrarien, au pire de la crise,  on ne l'atteindra pas. 


2012 était une année d'élections, et une fois que j'ai compris qu'on avait eu le Sarko trade début 2012, j'ai fais le parallele qu'on aurait la meme chose pour Obama.  Mais comme Jim Rogers
l'annonce, "be very worried for 2013", on va avoir une recession globale, et les indices vont chuter, à commencer par les émergents, ou les projections des analystes sont tres optimistes. Les
emergents peuvent bien ne pas tomber en récession, mais leurs indices, eux , peuvent prendre le chemin inverse. EEM chute depuis mai 2011...

Jean Christophe Bataille 07/09/2012 18:30


Durden, c'est pour ca que j'ai pas de religion et que je prends des bénéfices. je ne suis pas haussier non plus. Je dis juste que shorter les marchés quand les BC impriment de la monnaie est
dangereux car l'ajustement de la valeurs faciale des biens montent en fonction de la quantité de monnaie créé.

Jean Christophe Bataille 07/09/2012 18:19


:-) Désolé je te range maintenant chez les déflationnistes. Abadie et tout ceux que tu dois lire ont parlé de CAC sous 1000 et de grande descente aux enfers. Ils l'ont dit en aout 2011 et
récemment en 2012 dans le creux. Tu n'as pas dit autre chose tu as meme shorté le marché. Je m'en souviens parfaitement. A chaque fois c'est le meme truc vous voulez vendre au lieu d'acheter.

Durden 07/09/2012 18:14


"Don't fight Dragui". On en reparle à la fin de l'année. Les LTRO 1 et 2(1000 milliards) ont duré quoi ? 3 mois?

fred marseille 07/09/2012 18:03


JCB je te lis,


j'ai parlé de fin du monde ??? tu es sur de pas être marseillais ?


fred marseille

Jean Christophe Bataille 07/09/2012 17:55


Au fait avant il y avait "dont fight the fed", désormais il y aura aussi "dont fight Draghi" !

Jean Christophe Bataille 07/09/2012 17:54


Durden,


Je ne shorte surtout pas les émergents. Je les accumule régulièrement à la baisse via des FCP comme les MP en placement long terme. Spéculer la dessus est très dangereux car leur potentiel de
croissance long terme est très fort et en général ils reprennent le chemin de la hausse bien avant les titres occidentaux. D'ailleurs pour l'instant il n'y a rien a shorter avec la monétisation,
il ne faut plus acheter car ca devient moins avantageux qu'avant et rester prudent en prenant ses bénéfices régulièrement. Je continue mon trade long sur les métaux précieux et avec Argent Métal
on est en train de faire sauter la banque :-)

Durden 07/09/2012 17:24


http://la-chronique-agora.com/bce-sans-surprise-goldman-sachs-non-plus/


"Les marchés, complètement euphoriques, occultent complètement le volet “prévisions économique”. La BCE anticipe pourtant une récession comprise entre -0,6% et -0,2% en 2012 et une “croissance”
comprise entre -0,4% et +1,4% en 2013. Tout cela tendrait à démontrer qu’elle anticipe peu d’impact des précédents LTRO puis des futurs OMT sur la croissance réelle.


Ces piètres prévisions n’émeuvent nullement les acheteurs : pas de croissance à l’horizon mais les indices boursiers flambent, seul compte la détente ponctuelle des taux d’intérêt. Si les
rendements sont déjà parvenus à zéro sur les maturités de un à trois ans dans certains pays de l’Eurozone, les perspectives bénéficiaires des entreprises tendent également vers zéro !"


Vu la réaction des intervenants de ce blog qui ont peur de manquer le train de la hausse (CAC 4000), mon petit doigt me dit qu'on est plus tres loin du top (une jolie ETE se dessine sur
l'Eurostox). Je vais aussi regarder à shorter les émergents (EEM), ca fera plaisir à JC ;)

argent métal 07/09/2012 17:04


Merci JCB!  Voici un blog fort utile au bon moment...

Jean Christophe Bataille 07/09/2012 16:49


Les métaux préciaeux montent car les stats du chomage US sont mauvaises d'ou monétisation probable de Bernanke après celle de Draghi. Tout se passe comme nous l'avions prévu sur Futures.

Jean Christophe Bataille 07/09/2012 16:33


Argent métal,


Héhé ;-) Avec le levier, le gold et le silver avec la hausse d'aujourdhui, c'est un vrai feu d'artifice !

Jean Christophe Bataille 07/09/2012 16:21


Je l'ai déjà dit, je n'achète pas d'actions en ce moment, Je suis suffisamment chargé. il fallait charger en actions sous 3000 quand je l'ai conseillé en 2011 et quand les
déflationnistes disaient que c'était la fin du monde. (fred si tu me lis). L'heure est aux prises de bénéfices partiels et progressifs au fur et a mesure de la montée des cours. Pour la hausse
rien n'est sur. Ca peut etre un top à 3600 comme à 4200. Surveillez le VIX : sous 15 il y a un risque de rechute. On est à 15,24 ...

argent métal 07/09/2012 15:05


he! he!


Oui je sais, mon commentaire manque de profondeur, mais resume bien la situation. Je parle du silver bien sur!

NOVIN 07/09/2012 14:30


JC,


L'un de tes postes precedents conseillaient de prendre qq benefices. Est ce qu'il faut maintenant acheter FCP de nouveau car resistances passées ou c'est trop tard (je parle pour le moyen long
terme)?


-europeens ?


-chine ?


-MP?


-mine d'or?


merci


 

fred marseille 07/09/2012 13:52


T'a raison louis c'est dur ... sont pas gentils ces notaires

SamePlayer 07/09/2012 13:20


Faut quand meme avouer qu'il nous avait prevenu. Ca va plus loin que le titre.


http://www.wk-transport-logistique.fr/actualites/detail/47991/transports-scolaires-la-correze-renonce-a-la-gratuite.html


 


SP

patrick 07/09/2012 13:02


Bonsoir, quelle MP achete tu en ce moment, agricole? et les support ? etf action, j ai du potash, encana, chesapeack, je cherche des boites agricoles sur le sucre, des engrais ?

Louis 07/09/2012 13:00


Moi j'avais investi dans deux comptes à terme indexés sur l'inflation, l'un tranquille, l'autre spéculatif. Et fractionnable. Et cet imbécile de notaire vend tout ! Ces gens n'y connaissent rien
et dès qu'on lâche la bride, qu'on regarde ailleurs, qu'on fait confiance pour la portion congrue, ils la gaspillent, ils font n'importe quoi, ils déraisonnent, ils s'amusent, ils expérimentent,
ils déconnent. Bêtes et stupides gens.

Jean Christophe Bataille 07/09/2012 11:58


Le gouvernement de son coté devrait vraiment diminuer ses dépenses car si Draghi devait monétiser des OAT, ce serait la diète à l'espagnole :


http://www.boursorama.com/actualites/migaud-la-situation-des-comptes-publics-toujours-preoccupante-d80c24cd845af153088cf1172e09965e

Jean Christophe Bataille 07/09/2012 10:44


Bonjour colas,


Bien sur. Je conseille d'en avoir un peu en diversification depuis plusieurs années. Ne pas oublier les obligations des pays émergents en monnaie locale et certaine obli corporate pour le
court terme. Mais je reste majoritairement sur les biens tangibles : immo très bien placé, MP qui ne sont pas très chères actuellement, actions de sociétés ayant du potentiel et métaux
précieux.

Colas 07/09/2012 10:39


Bonjour,
Réflexion en matière d'investissement.
Les décisions de la BCE auront une conséquence à terme, celle de créer de l'inflation. Voir les posts précédents.
N'est-il dès lors pas temps d'investir en obligations à durée longue, avec intérêts à taux variable, par exemple lié au taux swaps 10 ans? J'ai constaté que justement ces taux sont remontés tout
récemment; il faut dire qu'ils étaient si bas qu'il était difficile de faire pire.

Jean Christophe Bataille 07/09/2012 10:08


C'est ca ! Les grecs préfèrent certainement qu'on arrete la perfusion ! Mais continuer à se reposer sous un olivier, en cas de faillite ca va etre compliqué. L'état ne pourra plus payer
ses enseignants, sa police, ses juges les allocations diverses et toute sa fonction publique. Si les grecs continuent à ne pas lever l'impot, ca va etre encore plus compliqué. Revenir à la
drachme ? La facture énergétique va tripler et toutes les importations aussi et comme les grec n'ont pas d'industrie manufacturière. Excusez moi mais vous déraisonnez tous là ! Vous ne savez pas
du tout comment ca marche. La crise grecque ce n'est une crisette qui va se résoudre avec une dévaluation. La grèce ne pourra pas emprunter sur les marchés de très nombreuses
années ... Et de toute facon par simple humanité, si la grèce se fait virer de l'europe, on sera obligé de leur envoyer des subsides pour qu'ils ne meurent pas de faim. Tout ca ce sont des
évidences. Il faut arreter les conneries.

fred marseille 07/09/2012 08:58


Bonjour à tous,


Pourquoi parler de catastrophe ?


Le problème est bien là : envisager la faillite d'un état c'est une catastrophe;


Donc on maintient la perfusion en priant pour que la croissance revienne.


Très bonne solution ! Tel un supplice chinois. 1/4 de la population grecque est au chômage, pas grave on continue. Pardon de me répéter, mais c'est quoi qui va redonner du travail au grec ?
Solution de JCB : un bon coup de pied aux fesses de la troika ! Super ! Le parti d'extrème droite grec doit se frotter les mains !


fred marseille

Jean Christophe Bataille 07/09/2012 08:43


Concernant la banqueroute de la BCE, je te renvoie à mon post 54. L'élargissement du bilan de la BCE n'existe qu'en monnaie courante car la création de monnaie dévalorise la monnaie. C'est un
élargissement purement virtuel. La sanction n'est pas la banqueroute mais l'augmentation du taux d'inflation.

Jean Christophe Bataille 07/09/2012 08:30


Bonjour Durden,


Je suis beaucoup moins catastrophiste que toi et l'europe c'est la direction de l'histoire. Contre ça personne ne peut rien. Les européens ont un enorme continent et ce n'est pas l'argentine.
Celle-ci a souffert beaucoup longtemps que tu ne le dis (et la tu es partial) et elle s'en sort 15 ans plus tard uniquement parce qu'elle a des matières premières. L'europe peut prendre en charge
la grèce, déclarer un moratoire sur une partie de sa dette mais ce que veulent les allemands, c'est qu'elle change de pratiques, que les grecs paient des impots, que les grecs travaillent au lieu
de boire de l'Uzo et que l'économie ne soit plus basée sur une fonction publique pléthorique et la récolte des olives souvent réalisée par les gens venus des balkans parce que les grecs ont la
flemme de se bouger. C'est en train de changer sous la houlette de la troika et c'est pas plus mal.


On est vraiment pas d'accord. La chine lance un nouveau  programme d'infrastructure dans les transports. Les émergents vont redémarrer et ce n'est pas la fin du monde. C'est un travers sur
internet de noircir tout pour faire de l'audience. C'est pas mon truc. Je suis avant tout réaliste.

Durden 07/09/2012 01:50


D'ailleurs Weidmann dit la meme chose :


"The announced interventions in the government bond market carry the additional danger that the central bank may ultimately redistribute considerable risks among various countries' taxpayers.
Such risk-sharing, however, can be legitimately authorised solely by democratically elected parliaments and governments."

Durden 07/09/2012 01:16


"Les pays périphériques vont souffrir en effet, mais beaucoup moins en cas de faillites". Pas vraiment d'accord, si on s'en refere à l'histoire. La Grèce n'a aucune chance de s'en sortir, que
cela soit sur 2-5 ou 10 ans. et les autres pays européens dépression vont bien suivre son chemin. Si on regarde le défaut argentin, oui cela a été tres dur une à 2 années, mais leurs perspectives
de croissance ont été excellentes ensuite, au point qu'on en fasse un modèle.


Au final ds quelques années, cf commentaire 80, la BCE va etre banqueroute. On demandera alors aux pays du nord de faire un choix important. La refinancer totalement (et créant ainsi une union
fiscale) ou sortir de l'Union en créant , pourquoi pas , un "euro du nord".

SamePlayer 06/09/2012 23:00


Les PME sont taxees 25% de plus que les grands groupes, surtout parce que ceux-ci maitrisent tres bien les tour de passe passe fiscaux.


 


FH renonce a la modulation de l'impot sur les societes pour les PME:


http://www.lefigaro.fr/impots/2012/09/06/05003-20120906ARTFIG00571-impot-sur-les-societes-pas-de-coup-de-pouce-pour-les-pme.php


En effet, le gouvernement craint que cette modulation soit coûteuse pour les finances publiques. En théorie, le système doit être équilibré, la perte fiscale occasionnée par le faible taux d'IS
accordé aux PME étant compensée par le gain obtenu grâce à la taxation plus forte des grandes entreprises. Mais une erreur de calibrage est vite arrivée! Le gouvernement aurait préféré ne prendre
aucun risque.


 


Selon nos informations, le gouvernement préférerait également ne pas toucher aux deux impôts remplaçant la taxe professionnelle: la CVAE (cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises) et la
CFE (cotisation foncière des entreprises). Là aussi, il s'agirait d'un renoncement par rapport au programme de campagne. Concrètement, le dégrèvement de CVAE en faveur des PME serait maintenu,
alors que le programme PS prévoyait sa suppression. Concernant la CFE, le programme prévoyait d'instaurer une réduction en cas d'investissement. Cet avantage ne serait pas mis en place.


 


Meme pas peur pour remettre la retraite a 60 ans...


Apres des annees de TP qui fiscalisaient l'investissement et la masse salariale... on ne tire toujours pas les lecons.


 


SP

SamePlayer 06/09/2012 22:20


 


http://www.lefigaro.fr/social/2012/09/06/09010-20120906ARTFIG00537-pendant-la-crise-les-salaires-augmentent-toujours.php

Jean Christophe Bataille 06/09/2012 20:07


J'oubliais. L'euro ne disparaitra pas dans 10 ans au contraire il sera plus fort et l'intégration politique européenne plus développé. Maintenant, ce n'est que mon avis. Il est normal que chacun
s'exprime et Lupus a parfaitement le droit d'etre d'un avis différent.

Jean Christophe Bataille 06/09/2012 20:05


Je réponds aux deux commentaires. A mon avis nous sommes sur la bonne voie au plan monétaire et il y aura peu de croissance tant que le désendettement ne sera pas effectif. Cela peut
effectivement prendre 5 à 10 ans mais les émergents continueront à tirer l'économie mondiale. Je ne suis lucide et pas catastrophiste (ca fait vendre pour ceux qui ont quelque chose à vendre) .
Les solutions qui ont été choisies en Europe et aux US sont les moins mauvaises. Les pays périphériques vont souffrir en effet mais beaucoup moins qu'en cas de faillite et surtout il y a une
certaine logique. Je me permets de rappeler une certaine fable de La fontaine : la cigale ayant dansé tout l'été se trouva fort dépourvue ...

SamePlayer 06/09/2012 20:02


@ Durden


Ton raisonnement ressemble a un preche de la messe de 11h00.


Raisonnes hor de la morale qui n'a rien a faire ici.


En cas d'intoxication a l'eau de javel, il ne faut pas essayer de vomir mais au contraire le diluer en buvant des litres et des litres d'eau.


 


SP 

prb 06/09/2012 19:06


Votre analyse est pertinente, et les décisions annoncées aujourd'hui par la BCE le confirment. Cependant, ne croyez vous pas que cela va rendre le processus plus long, sans en modifier l'issue?
 Car in fine son se trouve face à 2 situations possibles: (i) soit les cures d'austérité imposées aux Etats sont telles que le système va exploser; (ii) soit la dégradation du bilan de la
bce est telle que le système va exploser. En outre, indépendamment de ces deux risques liés au surendettemetn des Etats, les phénomènes de divergence créés par l'euro ne vont pas se résoudre
comme par magie.. Alors?? L'euro ne disparaitra sans doute pas tout de suite, mais à horizon de 5 ou 10 ans...? 

Durden 06/09/2012 17:59


http://leblogalupus.com/2012/09/06/achaud-du-jeudi-6-septembre-2012-draghi-empereur-deurope-par-bruno-bertez/


On ne peut que se féliciter des tours de passe-passe de nos apprentiers sorciers banquiers centraux, qui ne sont ni élus et qui marchent allégrement sur les traités, tous en promettant 10 ans
d'austérité et de dépression aux peuples souverains que sont les Grecs, les Portugais, les Espagnols et autres. Cela se paiera dans le futur, il n'y aura pas de "free lunch" et cela m'étonnerait
que les gens acceptent facilement d'etre appauvris par  l'inflation plus tard pour sauver les banquiers maintenant.


Enfin, soit, je prends acte encore une fois de la manipulation des marchés, mais ne révise pas mon jugement. Une fois, ce beau soufflet d'euphorie tombé, qui ne durera pas plus d'1 mois,  on
retournera vers le bas, car la politique monétaire est un outil qui reste maintenant tres limité pour apporter de la croissance.


http://www.businessinsider.com/oecd-world-trade-has-stopped-growing-2012-9


 

Jean Christophe Bataille 06/09/2012 15:49


Le seul point négatif pour notre trade sur les métaux précieux est le bon résultat surles chiffre du chomage US de cet après midi ...  A suivre.


L'OMT va détendre le cricuit interbancaire et les valeurs bancaires européenne sont en train d'exploser à la hausse.

fred marseille 06/09/2012 15:43


Cloture à l'instant de mon trade su CAC +20 %.


Largement de quoi aller boire un pastis sur le compte à Mario !


fred marseille

Jean Christophe Bataille

  • : Futures
  • Futures
  • : Prévisions économiques, financières et boursières. Investissement et trading. Futures, c'est tous les mois la rubrique Forecast, un prévisionnel économique et boursier pour les investisseurs désireux de gérer au mieux leur patrimoine.
  • Contact

Futures

Prévisions économiques, financières et boursières.
Investissement et trading.
Futures, c'est la rubrique Forecast investissement, un prévisionnel économique et boursier pour les investisseurs désireux de gérer au mieux leur patrimoine.
Futures, c'est aussi la rubrique File trading, un billet de trading sur différents sous jacents.
Futures, c'est également la rubrique File SICAV et FCP, une analyse des différents supports de placement collectif.
Futures, c'est régulièrement la publication d'articles de fond sur l'économie, la finance, l'investissement et la bourse.
Futures, c'est  bien sûr un lieu d'échange où les commentaires sont ouvert à tous, débutants ou confirmés, permettant  d'optimiser les idées de trading et de placements.
Futures, c'est enfin une série de modules de formation au trading, au forex et aux CFDs.
 

Recherche

Visiteurs

 

  visiteurs sur Overblog

  visiteurs actuellement sur ce blog