Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 septembre 2011 4 15 /09 /septembre /2011 09:09

Par Jean Christophe Bataille

 

http://marksayers.files.wordpress.com/2010/09/eu-flag.jpg

 

Contrairement à ce qu'indiquent les marchés, l'Europe actuelle n'a pas de problème de solvabilité mais un problème de gouvernance. La Grèce représente 11 millions d'habitants dans un ensemble de 510 millions, soit beaucoup plus que la population des Etats-Unis. Le problème de la Grèce est donc marginal comparativement à la solvabilité de certains états américains. Si un système d'Eurobonds voyait le jour, il créerait un compartiment obligataire aussi volumineux et aussi liquide que celui des Etats Unis et porterait les taux européens à un niveau très bas. L'euro deviendrait une monnaie de réserve majeure au même titre que le dollar. Le problème est que les pays européens qui ne lèvent pas l'impôt avec efficacité, entretiennent des légions de fonctionnaires à ne rien faire et n'ont pas une politique de développement économique saine doivent être mis sous le giron d'une gouvernance européenne copiée sur le modèle allemand. Cette évolution est inévitable à moyen terme. L'Europe n'explosera pas car nécessité fait loi. Si l'Allemagne quittait l'Europe, sa nouvelle monnaie doublerait de valeur et son économie perdrait une partie du marché européen qui reste aujourd'hui son principal débouché en volume. Si la Grèce quittait l'Europe, sa situation économique et monétaire évoluerait vite vers celle de l'Argentine en 98. Personne n'a intérêt à l'explosion de l'Europe. Les PIGs ne subissent donc pas une politique temporaire de rigueur, ils apprennent simplement à gérer avec pertinence l'économie de leur pays. Je suis personnellement certain que le jour où les bonnes décisions politiques seront prises, le cours des actions européennes repartira fortement à la hausse. Cette évolution prend toutefois  du temps et il convient de ne pas trop trainer. Tout dépend désormais du duo Sarkozy-Merckel et de sa capacité à imposer les réformes nécessaires  à ses partenaires de l'Eurozone .

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Christophe Bataille - dans Opinion
commenter cet article

commentaires

trader forex 01/11/2011 00:14


Wall Street a terminé en haute baisse lundi, l'enthousiasme initial né du dôme européen des huit jours ultime s'effaçant à côté de multiples investisseurs lesquels se se renseigner maintenant non
plus contre les outils de régler la crise de l'échéance de la zone euro mais au-dessus leur-z-y usage.aires se porter un instrument de trading remarquablement entendu de nombreux traders
particuliers comme institutionnels.


Jean Christophe Bataille 22/09/2011 15:12



Nouvel article !



Omega 22/09/2011 14:37



Daniela,


Merci pour ces détails ; finalement je retrouve assez bien mes propres convictions dans cette argumentation.


Bonne journée.



Jean Christophe Bataille 22/09/2011 14:11



Mon short pétrole sur biseau ascendant en UT days a vraiment cartonné : je vais esssayer de conserver un objectif à 80 $.



c544 22/09/2011 14:09



merci pour ta réponse LVM mais ma question portait plus sur la valeur de ces entreprises/leur cote.


par exemple total


-aujourd'hui à 30.7 euros pour un baril à 81 dol(dollars à 1.35 euros)


en 2009 à 35 euros pour un baril à 34 dol (dollars à 1.26 euros).


Je me demande si il y a une réel oportunitée ou si ma vision est trop simpliste



Jean Christophe Bataille 22/09/2011 14:08



Daniela si tu veux faire un a rticle sur la répartition du CAC et sur son potentiel de baisse. Envoie le moi et je publie.



Stan 22/09/2011 14:07



http://stockcharts.com/freecharts/perf.html?$HUI,$GOLD
Les minières ont effectivement du retard.
-4.82% sur le CAC40, + 2.83% sur SLW.



manu 22/09/2011 14:04



Bon mon hypothèse d'ETEi est complètement invalidée et l'un de mes critères de recoupement aussi (ACA est passé sous ses plus bas).


Petit achat sur FTE qui ricoche légèrement sur son support des 11.3 "pour voir". Je surveille qq cycliques (UBI, MIT, + bancaires + TEC-encore haut à mon goût-+VK) et je rentrerais uniquement en
mode trading lorsqu'il y aura un semblant de signal sur les stochastique sur >UT10m)



Soagirl 22/09/2011 13:57



Bonjour tout le monde,


Merci à Jean Christophe pour ce blog, ses posts très intéressants.


Daniela, étant néophite, peux-tu m'expliquer brièvement ta "stratégie du chacal". Merci.


S.


 



Pascal_H 22/09/2011 13:44



Pourtant " Machin " comme disait le belge euh... goethals lorsuq'il entraînait Marseille en parlant à un de ses joueurs, avait dit que c'était la dernière fois qu'il postait etc etc... mais bon
passons.


Rio Tinto !!! oui parce que je revenais souvent sur technip, mais se faire une ligne de rio tinto sous les 25€ pourquoi pas . Peut être pas encore le moment d'acheter, attendre cac 2400 voire moins si grosse panique,  mais ça m'a l'air d'être une très bonne valeur. J'ai trouvé ce post mis sur le forum
boursier d'un intervenant et qui est fort intéressant :


En 1982, après la chute des mines d'or et matières premières, RTZ vallait 30
centimes d'euros. Le cours a été multiplié par 300 depuis( plus haut de 2008 ) et 130 par rapport au cours d'aujourd'hui. Avec 1 mois du salaire moyen de l'époque, vous auriez pu acheter 1800
titres qui auraient valu 162000 euros en 2008, et 70000 euros aujourd'hui.


 


Autre chose, j'ai commandé à Carrefour Banque une carte mastercard-Pass à débit différé de 14€ et immédiatement remboursé en bon d'achat. Cette carte fonctionne exactement comme une carte
mastercard d'une banque mais beaucoup moins chère. Ils font la carte Gold à 50€. Enfin, à vous de voir, mais dès que je l'aurais reçu je résilirai celle que je payais à la banque 40-50€... et
encore à débit immédiat. C'est aussi une façon de dire stop au diktat des banques qui nous pondent de plus en plus des frais imaginaires, tel que frais de tenue de compte et qui ne cessent
d'augmenter.


 



Daniela 22/09/2011 13:14



@ Francois : non.


 


Ce n'est pas aussi simple.


 


Tout réside dans la perception CHER PAS CHER des intervenants.


 


CHER PAS CHER dépend de l'UT et du type de trade envisagé. Dire qu'une valeur baissera de 50% si sa marge baissera d'autant signifierait que tous les opérateurs ont une UT d'intervention
synchrone ce qui n'est pas le cas. On achète où on vend une valeur en fonction de l'UT. Michelin peut paraître simultanément chère et pas chère selon l'horizon et l'objectif.


 


Lorsque l'on vise l'investissement et donc les UTs longues la question cruciale est par exemple de savoir si l'on valorise une société pour ce qu'elle est à l'instant t ou parce que l'on estime
qu'elle vaudra à l'instant t + x.


 


L'exemple type est celui d'Essilor. En supposant que la "juste valeur" d'une entreprise est un cours 10x son résultat net, Essilor devrait baisser de -60%. Mais le CA croit en moyenne de 7% par
an et la marge nette se maintient à 12% du CA signe que la marge nette semble peut influencée par la taille du CA jusqu'à maintenant. Donc doit-on valoriser Essilor pour ce qu'elle est
maintenant, pour ce que l'on espère qu'elle sera dans 5 ans, etc... vaste débat.


 


Le modèle exact pour valoriser une société doit prend en compte la probabilité de différents scénarios à t+x, dont parfois la faillite (perte 100%). Or lorsque les cours pricent un défaut
fortement probable, il arrive que l'espérance de gain augmente exponentiellement, c'est ce que j'appelle le capital-risque.


 


Exemple avec Peugeot. Le cas A d'une reprise forte de l'activité et des bénéfices est peu probable, mettons 10%. Le cas B d'une stagnation est fortement probable, disons 70%. Le cas C d'un défaut
(dépôt de bilan ou autre), admettons qu'il se monte à 20%.


 


Ensuite quel serait le cours associé à ses différents événements ?


A -> cours +300%


B -> cours +0%


C -> cours -100%


Quelle serait alors l'espérance de gain de cet investissement ?


C'est juste un exemple pour illustrer, je n'ai aucune action Peugeot et les probabilités ne sont pas tirées d'une étude quelconque.


 


Daniela


 



François 22/09/2011 12:35



Pour Michelin, je me poserais plutôt la question : La marge de Michelin peut elle baisser de 50% dans les 2/3 ans à venir?


Idem pour Danone.


Auquel cas la valeur chuterait dans les mêmes proportions que la marge.



c544 22/09/2011 12:27



salut à tous


j'envisage de me placer à long terme sur arcelor, total et veolia.


qu'en pensez vous?


merci pour vos réponses


 



Ruben 22/09/2011 12:19



Merci Jean Christophe. Ton article sur les brokers est tres complet et il meriterait un lien direct de te page d'acceuil.  Le temps de le lire et de le digerer et je te reviendrais
probablement avec qq questions. Encore merci ca m'evitera de passer mon temps a les tester individuellement.


Ruben



Daniela 22/09/2011 12:02



@ Omega il ne s'agit pas d'une approche mathématique lorsque je dis qu'il est très improbable que le CAC40 aille à 1500 et qu'il est impossible que le CAC40 aille à 700 points, mais d'une
approche macro-économique pragmatique.


 


Comme le CAC40 est un indice composite, à court-terme l'analyse technique est utile mais à long-terme seule la composition de l'indice compte. Je vois que ces questions reviennent souvent aussi
devrais-je finir par écrire mon point de ve sous forme d'un long article.


 


Pour le nikkei l'année 1990 marque le pic de puissance historique du Japon, en terme de puissance relative en % de la puissance économique mondiale. Le Japon est depuis en déclin et ne retrouvera
jamais sa puissance relative d'alors. Les décennies 1970, 1980 sont marquées par une montée très forte de la puissance exportatrice des firmes japonaises à une époque où la Corée du Sud
fabriquait des chaussures, la Chine des jouets en plastique et où les autres pays émergents d'Asie ou d'ailleurs étaient économiquement très faibles. Au pic de la bulle immobilière japonaise
ceux-ci disaient en ricanant qu'un seul mètre carré du centre de Tokyo valait plus cher que tout Manhattan (il y avait un proverbe de ce genre là), or toute exubérance irrationnelle finit
toujours par s'effacer.


Depuis 1990, la Corée du Sud a très largement entamé les marchés "traditionnels" du Japon sur la construction navale, la construction automobile mais aussi sur la haute technologie (écrans plats)
et la Chine concurrence sur presque tous les produits. La descente aux enfers du nikkei est donc logique.


 


Mon commentaire est schématique car il n'est pas possible d'être précise en seulement quelques lignes.


La france à CAC40 7000 points de la bulle internet ne marque pas un "pic de puissance mobndiale" comparable à la situation du Japon en 1990. Notre pays est une puissance économique moyenne et
tend à lentement décliner -principalement parce que les autres progressent plus vite que nous. Cependant beaucoup de firmes cotés au CAC40 sont peu "franco-françaises" et réalisent une part
importante de leur CA hors de France et même hors d'Europe. Or si la situation est morose en Europe, aux USA et même au Japon, ce n'est pas le cas du Brésil, de l'Asie, de la Russie, de la
Turquie etc.


 


Prenons un exemple, Michelin, et posons-nous cette question : le marché mondial du pneu va-t-il baisser de 50% dans les 2/3 ans à venir ?


Prenons comme exemple Danone, et posons-nous cette question : la consommation de produits alimentaires vendus par Danone va-t-elle baisser de 30% ?


 


Prenons comme entreprise Lvmh, et posons-nous cette question : la chute de l'euro est-elle mauvaise ou bonnes pour les ventes hors eurozone de Lvmh (principalement en Asie) ?


 


Pour en revenir au CAC40 à 1500 il faut s'intéresser conjointement :


1/ aux sociétés dont le poids dans la cote est important


2/ aux évolutions probables des capitalisations de ces sociétés


 


Cela revient à encadrer les valorisations probables de Total, Sanofi, Lvmh, Danone etc.


Dire que le CAC ira à 1000 points c'est affirmer que le cours de Total, Sanofi, Danone, Lvmh etc sera divisé par 3. Est-ce "probable" ? Pour moi pas du tout. Mais chacun est libre de penser ce
qu'il veut.


 


Daniela


Daniela



BA 22/09/2011 11:42



Jeudi 22 septembre 2011 :


 


Le fonds américain Pimco pense que les banques françaises menacent l'Europe.


 


Les banques françaises, attaquées sur les marchés, menacent de faire basculer toute l'Europe dans la récession, estime jeudi l'un
des deux cogérants du très influent fonds américain Pimco.


 


"Il y a tous les signes d'une panique des investisseurs institutionnels envers les banques françaises", écrit le directeur général du fonds obligataire, Mohamed El-Erian, sur le site du Financial
Times.


 


"Si cela dure, les banques n'auront d'autre choix" que de rétablir leurs équilibres financiers "d'une manière drastique et désordonnée", juge M. El-Erian, ajoutant que les particuliers pourraient
alors être tentés de suivre les investisseurs institutionnels.


 


"L'Europe serait alors précipitée dans une crise bancaire ouverte, provoquant de manière certaine une autre récession", selon lui.


 


Les banques françaises sont attaquées depuis plusieurs jours sur les marchés, certains investisseurs estimant qu'elles sont fragiles face à la crise de la dette souveraine et qu'elles devraient
être recapitalisées.


 


http://www.boursorama.com/international/detail_actu_intern.phtml?num=9ff355f3c9243217677d5f8f0f0577e9



Omega 22/09/2011 11:36



Bonjour Daniela,


Je trouve intéressant tes remarques argumentées et mathématiques concernant les devins apocalyptiques qui voient un CAC à trois chiffres... Je ne crois également pas à ce genre de plus bas, et
surtout d'un point de vue macro économique.


Cependant d'un point de vue mathématique, était-il envisageable que le Nikkei soit passé de 40000 à 8500 depuis 18 ans? Comment les différentes entreprises sont elles pondérées dans le Nikkei?


Si tu as des éclairages? Merci et bonne journée Daniela



edgar 22/09/2011 11:35


l'euro est à un plus bas sur 7 mois à 1,3479


Daniela 22/09/2011 11:26



Non Samir je m'en tiens à ma stratégie du chacal. La mise sous tutelle d'une des trois banques sera profitable aux deux autres. Il me semble très improbable que l'état nationalise deux des trois
banques.


 


On pourrait aussi assister à une OPA sur BNP ou GLE dans les semaines qui viennent. Il y a des rumeurs qui commencent à poindre sur des contacts avec les fonds du golfe.


 


D'une façon générale il existe un point à partir duquel il devient dangereux de shorter certaines valeurs, comme Peugeot par exemple qui ne capitalise plus que 1/17ème de son chiffre d'affaires.
On doit se souvenir du cas Volkswagen à l'automne 2008. Certaines valeurs très faiblement capitalisé contiennent un risque d'OPAbilité extra-européenne.


Lors de l'OPA de Renault sur Nissan cette OPA avait été perçue comme un choc psychologique au Japon car Renault (du point de vue japonais) était perçue comme un constructeur automobile quasiment
du tiers-monde. Un choc psychologique similaire serait ressenti si Tata motors ou Lada entrait massivement au capital de Peugeot.


 


En somme shorter l'indice à court-terme oui, mais shorter des valeurs en particulier non. Ce n'est que mon avis.


 


La stratégie du chacal peut être mise en place à partir de maintenant au niveau France/Allemagne sur le secteur de la téléphonie, par exemple. Le risque est faible et le potentiel de rendement
élevé.


 


DAniela



Samir 22/09/2011 11:10



Le bank run semble inevitable... Il faut sortir des bancaires et lecher ses plaies.


 


http://ampedstatus.org/collapse-roundup-6-the-european-bank-run-has-begun-this-is-what-a-collapsing-global-ponzi-banking-system-looks-like/



Daniela 22/09/2011 11:02



C'est vrai que j'ai acheté les trois bancaires trop tôt, je suis actuellement en moins-value latente de 15% sur les bancaires et ça m'agace. Mais il est difficile de savoir précisément quand le
point bas sera atteint.


Mon portefeuille général est dans le rouge mais d'une façon gérable pour le moment.


 


Daniela



Kingmart 22/09/2011 10:45



correction, pas recession mais ralentissement mondial... faut pas pousser !



Kingmart 22/09/2011 10:40



Bonjour,


Le SP500 est revenu pile sur la base du fanion daily. Vu l'ambiance le risque de sortie baissière, de toutes facons la plus probable, devient tres menacant. Cela donnerait un objectif vers 960
avec quand meme un gros support horizontal au dessus à 1011. Cela aiderait puissamment le CAC à se diriger vers les 2400.


Je reste investi en minières métaux précieux, surtout or, mais je me demande comment vont réagir les cours de ces derniers si le scénario se réalise, c'est à dire si les anticipations de
récession mondiale imbibent les cerveaux boursiers. 


Heureusement le HUI manifeste des vélléités d'indépendance vis à vis du DJ ou du SP500.


A surveiller de près.


Pour les valeurs du cac, il est effectivement impossible et prétentieux de penser acheter le plus bas mais ne pas se précipiter aux premiers coups de canons semble prudent au vu du potentiel de
baisse des US.


Encore bravo à ce Blog.



Jean Christophe Bataille 22/09/2011 09:42



Le rectangle de consolidation dont je parlais dans mes articles précédents est en train de jouer à plein et l'objectif de 2420 devient pertinent.



Jean Christophe Bataille 22/09/2011 09:40



Edgard,


Non la résistance à 2000 sera longue à franchir. Ca ne veut pas dire qu'elle le sera pas. L'or devrait aller plus haut. Mais de toute façon, je ne revends pas d'or physique meme a 2000 $ je garde
long terme. La seule spéculation que je m'autorise est en gold CFD.


Pour un dérivé haussier : LVC FR0010592014



edgar 22/09/2011 09:15


J'en profite en passant pour te poser une question sur l'or, Jean Christophe : tu écrivais récemment que 2000 représentait une résistance importante sur l'or et que tu ne le voyais pas aller au
delà. Entends-tu par là qu'il faudra alléger voire vendre à ces niveaux ?


edgar 22/09/2011 09:12


Bonjour, j'utilise habituellement FR0010961102 pour jouer la baisse du CAC. Je l'utilise en ce moment comme couverture de mes achats récents à la baisse. Je sais qu'il existe une série de
certificats équivalents à la hausse, également vendus par la SG. Quelqu'un pourrait me tuyauter ? Merci, bonne journée.


Jean Christophe Bataille 22/09/2011 08:33



Tout le monde a compris que Youri=LVM. Il a du s'échapper de l'hopital psychiatrique. Je delete systématiquement. Merci de ne pas lui répondre.



Stan 22/09/2011 08:11



Dommage surfeuse. J'espère que tu changeras d'avis.
La dernière de Peter Schiff: http://www.youtube.com/watch?v=BCYGVKBOcCo&feature=player_embedded



surfeuse 22/09/2011 02:20



bonsoir


pour info


http://www.leap2020.eu/Quatrieme-trimestre-2011-Fusion-implosive-des-actifs-financiers-mondiaux_a7619.html


 


à titre personnel , je vais rester hors des forums boursiers , pour ne pas etre influencee, ni influencer


 


je crois que je suis saturee ... comme les indicateurs


 


bonne continuation à tous et encore bravo pour cet excellent blog



Anatole 22/09/2011 01:45



Marc Fiorentino le 21.9.2011: http://podcast.bfmradio.fr/channel1/20110921_fiorentino_1.mp3



Tourbillon 22/09/2011 00:42



http://manipulateurs.wordpress.com/les-30-criteres-du-manipulateur-par-isabelle-nazare-aga/
http://www.youtube.com/watch?v=bjgzD5uwCXk
http://www.youtube.com/watch?v=vEnQutGN14Y
http://www.youtube.com/watch?v=93JCfWrVlR


Les vidéos sur la manière de gérer concrètement ce genre de cas ne manquent pas. Mais il faut en avoir fréquenté un/une de près pour vraiment comprendre.



surfeuse 22/09/2011 00:30



@youry


que le cac aille à 5000 points ou à 1500 points, l'important est de savoir pourquoi et comment


tu te contentes d'affirmer ,donc et à mes yeux tes affirmations n'ont aucun interet



karim 22/09/2011 00:04



Ah mon dieu trop mais vraiment trop de betises européistes d'un coup....L'europe pour peser sur le monde...mouais ca fait plus de 30 ans que c'est la promesse j'vais pas élaborer je confère juste
aux conférences de François Asselineau..Quand aux Eurobonds mon dieu des CDOs ba oui c'est la solution....



Stan 22/09/2011 00:02



La Fed ne parvient pas à rassurer Wall Street
Mots clés : dettes, euro, économie, États-Unis, EUROPE, BANque centrale américaine
Par Herve Rousseau, Hayat Gazzane Mis à jour le 21/09/2011 à 22:25 | publié le 21/09/2011 à 14:30 Réagir

Les indices finissent dans le rouge vif. La Banque centrale a annoncé le lancement d'une opération «twist» et un soutien au secteur immobilier. Mais son verdict sur l'état de santé de
l'économie américaine inquiète.

Les marchés d'actions américains finissent en très nette baisse ce mercredi. À la clôture, le Dow Jones abandonne 2,49% à 11.124,84 points, le Nasdaq lâche 2,01% à 2538,19 points et le
S&P recule de 2,94% à 1166,76 points.

La suite sur lefigaro.fr



Dex 21/09/2011 23:45



Ça commence : Eric Sprott bascule de l'or physique aux actions minières.
Merci Le Nain.



Perso, j'ai le doigt sur la gachette, mais je n'ose pas encore y aller.
Trop de spécialiste de l'or attendent une conso.
C'est probablement à cause de ça que les minières sont décorélées.
Ça et puis une probable chute des marchés.
Mais si la récession se précise, avec la chute du prix du pétrole, les minières vont commencer à devenir sacrément rentables.



Pour la conso attendue de l'or, l'argument le plus intéressant que j'ai entendu, ce sont les pertes que vont accuser certains acteurs avec le marché obligataire, si on acte un défaut de la
Grèce.
Ceux-ci, devraient être obligés de vendre ce qu'ils peuvent pour pouvoir assumer les pertes, et l'or fait partie de ce qu'ils peuvent vendre et qui trouvera preneur.



Par contre, si comme attendu également, la planche à billet tourne pour générer l'inflation qui réduira les dettes, ceux qui achéteront des minières au bon moment risquent de faire une sacré
bonne affaire.



Et puis pour le plaisir : Un petit coup
d'Olivier Delamarche.
Je sais que certains ne sont pas fan, mais ça vaut le coup d'écouter celle-là.
La deuxième partie est excellente.
Des O.D. il n'en faut une armée, mais c'est quand même sympa d'en avoir un.
:)



Stan 21/09/2011 23:43



La Fed se lance dans un «Twist»
Mots clés : Dette, Banque centrale, Bourse, ETATS-UNIS, Ben Bernanke, FED, WALl Street
Par Hayat Gazzane Mis à jour le 21/09/2011 à 22:20 | publié le 21/09/2011 à 21:32 Réactions (2)

Pour soutenir l'économie, la Banque centrale américaine va se servir de ce mécanisme consistant à vendre des bons du Trésor à court terme pour en racheter d'autres à plus long terme. Un
soutien au secteur immobilier est aussi au programme.

La Fed a lancé «l'opération Twist» ce mercredi. À l'issue d'une réunion exceptionnelle de deux jours de son Comité de politique monétaire (FOMC), la Banque centrale américaine a annoncé son
intention de vendre d'ici à la fin juin 2012 pour 400 milliards de dollars de bons du Trésor à maturité de trois ans et moins, pour en racheter un montant équivalent d'une maturité allant de six
ans à 30 ans.

Suite sur le site lefigaro.fr



BA 21/09/2011 23:02



Kenneth Rogoff : "Un fort défaut de paiement en Grèce et au Portugal est inévitable."


 


http://www.lesechos.fr/economie-politique/monde/interview/0201651040188-kenneth-rogoff-un-fort-defaut-de-paiement-en-grece-et-au-portugal-est-inevitable-222442.php



surfeuse 21/09/2011 22:48



bonsoir


 


nouveau + bas cloture utJ , FCE
pour moi , d7-/CCC


...et bien evidemment , d6 n'a pas croise >0 sur le dow
par consequent decompte haussier non validé


 


...pour la suite, il faut reflechir


non validé ,ne signifie pas invalidé


cependant , le non croisement de d6 ,reactive la possibilite,voir la necessite d'un dow

Samir 21/09/2011 22:23



(Même commentaire que dessus mais en plus lisible, enfin j'espère...)


Voici quelques informations sur l’état de l’immobilier aux Etats-Unis.  Il faut mettre ces informations en relation avec les idées de Warren Buffett qui expliquait dans une interview avec
Charlie Rose (http://www.charlierose.com/view/interview/8497) que la relance économique US dépendait surtout du nombre de maisons disponibles suite au crédit-crunch.  Le raisonnement est
pour Buffet est le suivant lorsque toutes les maisons seront vendues alors la construction pourra recommencer pour faire face à la démographie et cela va en partie résorber le chômage. 


 


“The number of previously owned homes on the market declined 3 percent to 3.58 million. At the current sales pace, it would take 8.5 months to sell those houses, down from 9.5 months at the end
of the prior month.


The median price of a previously owned home dropped 5.1 percent to $168,300 from $177,300 in August 2010, today’s report showed.


The large inventory of homes on the market – with total housing inventory at 3.65m homes for sale – has severely limited the demand for construction of new homes.


While foreclosure-driven price declines and record-low mortgage rates are preventing a renewed slump in sales, companies like Lennar Corp. (LEN) say weaker confidence and limited access to
financing are limiting demand.


“Investors were more active in absorbing foreclosed properties. In additional to bargain hunting, some investors are in the market to hedge against higher inflation,” Mr Yun said.


As the Federal Reserve meets today to consider ways to bolster the economy, cheaper borrowing costs are doing little to spur housing, which since 1982 has fueled every recovery except the current
one.”


 


Sources :


http://www.ft.com/intl/cms/s/0/8786e012-e460-11e0-844d-00144feabdc0.html#axzz1YcF4kAnA


http://www.marketwatch.com/story/sales-of-existing-homes-surge-77-in-august-2011-09-21


http://www.bloomberg.com/news/2011-09-21/u-s-existing-home-sales-rise-7-7-to-5-03-million-rate-a-five-month-high.html



Samir 21/09/2011 22:19



Voici quelques informations sur l’état de l’immobilier aux
Etats-Unis.  Il faut mettre ces informations en relation avec les idées de Warren Buffett qui expliquait dans une interview de Charlie Rose (http://www.charlierose.com/view/interview/8497) que la relance économique US dépendait
surtout du nombre de maisons disponibles suite au crédit-crunch.  Le raisonnement est le suivant, lorsque toutes les maisons seront vendues alors la construction pourra
recommencer pour faire face à la démographie et cela va en partie résorber le chômage.


“The
number of previously owned homes on the market declined 3 percent to 3.58 million. At the current sales pace, it would take 8.5 months to sell those houses, down from 9.5 months at the end of the
prior month.


The
median price of a previously owned home dropped 5.1 percent to $168,300 from $177,300 in August 2010, today’s report showed.


The
large inventory of homes on the market – with total housing inventory at 3.65m homes for sale – has severely limited the demand for construction of new homes.


While
foreclosure-driven price declines and record-low mortgage rates are
preventing a renewed slump in sales, companies like Lennar Corp. (LEN) say weaker confidence and limited access to financing are limiting demand.


“Investors were more active in absorbing foreclosed properties. In additional to bargain hunting, some investors are in the market to hedge against higher inflation,” Mr Yun
said.


As
the Federal
Reserve meets today to consider ways to bolster the economy, cheaper borrowing costs are doing little to spur housing, which
since 1982 has fueled every recovery except the current one.”


 


http://www.ft.com/intl/cms/s/0/8786e012-e460-11e0-844d-00144feabdc0.html#axzz1YcF4kAnA


http://www.marketwatch.com/story/sales-of-existing-homes-surge-77-in-august-2011-09-21


http://www.bloomberg.com/news/2011-09-21/u-s-existing-home-sales-rise-7-7-to-5-03-million-rate-a-five-month-high.html



BA 21/09/2011 21:43



Mercredi 21 septembre 2011 :


 


Standard and Poor's déclasse 15 banques italiennes.


 


Standard & Poor's a annoncé mercredi avoir abaissé la note de crédit de sept banques italiennes, dont Mediobanca et Intesa Sanpaolo, au lendemain du déclassement de la note de l'Italie par
l'agence de notation.


 


Cette dernière a également revu en baisse sa perspective, de stable à négative, sur huit autres banques, dont Unicredit, premier établissement bancaire du pays en termes d'actifs.


 


"Les perspectives négatives sur les notes à long terme des 15 banques reflètent la possibilité que nous pourrions abaisser encore leurs notes si, toutes choses restant égales par ailleurs, nous
devions abaisser une nouvelle fois la note de l'Italie", précise S&P.


 


Standard & Poor's a accentué mardi la pression sur la zone euro, toujours empêtrée dans la crise de la dette, en abaissant d'un cran la note de crédit de l'Italie pour la ramener à un niveau
inférieur à celle de la Slovaquie.



Goelo 21/09/2011 20:49



Mais non Youry (avec un y) c'est Youry H.... et il essaye juste de nous vendre ses "conseils en épargne et investissements".


Faut suivre !



esteban 21/09/2011 19:56



en fait youri, il a plus de DONNEES (et oui il faut le mettre en majuscules) parce que youri c'est ... JC Trichet, effectivement là nous ne pouvons pas lutter !!! lol



BA 21/09/2011 19:04



Mercredi 21 septembre 2011 :


 


La Grèce fera défaut mais ne quittera pas la zone euro (agence de notation Fitch).


 


La Grèce, embourbée dans la crise de la dette, va se retrouver en défaut de paiement mais ne quittera pas la zone euro, car les coûts d'une telle décision seraient trop élevés non seulement pour
Athènes mais pour l'ensemble de l'Europe, a indiqué mercredi Fitch.


 


"Fitch s'attend à ce que la Grèce se retrouve en défaut de paiement, mais le pays ne va pas quitter la zone euro", a indiqué l'agence de notation dans une étude.


 


"Si la Grèce quittait la zone euro, cela établirait un précédent qui pourrait mortellement déstabiliser l'ensemble de la zone euro", a ajouté l'agence, qui a attribué une note de dette à long
terme "CCC" à la Grèce, soit un émetteur présentant un véritable risque de non-remboursement.


 


"L'implication du secteur privé qui a été convenue en juillet signifie qu'il y aura un échange de titres de dettes par les grandes banques détentrices de dette grecque. Nous estimons que cela
équivaut à un défaut de paiement", a expliqué à l'AFP Douglas Renwick, analyste à Fitch.


 


En juillet, des banques et assureurs créanciers de la Grèce, membres de l'Institut de la finance internationale (IIF), ont offert à Athènes de réduire volontairement leurs prétentions afin
d'aider le pays à sortir de la crise économique, une mesure qui les obligerait à renoncer à 20% des montants prêtés, selon les analystes.


 


Même avec une implication du secteur privé, prévue par le nouveau plan de soutien à la Grèce, le niveau d'endettement d'Athènes sera encore "extrêmement élevé", a prévenu M. Renwick.


 


Le Fonds monétaire international (FMI) a en effet fortement relevé mardi le pic de la dette publique de la Grèce à 189 % du produit intérieur brut (PIB) en 2012, contre 172 % auparavant.


 


La projection de déficit a aussi été révisée à 8 % du PIB, contre 7,6 % auparavant.



Marc 21/09/2011 18:42



Ruben, je connais quelqu'un de fiable et en qui on peut faire confiance qui utilise WHS.



Stan 21/09/2011 18:06



J'oubliais le blog de surfeuse si je peux: http://surfinbasic-elliott.blogspot.com/



Daniela 21/09/2011 17:46



Ce Youri et ses fautes d'orthographe de collégien commence à me taper sur le système. Ne pourrait-on pas modérer son IP ?


 


Quand à CAC1500 quelle bonne blague. Je suis lasse de tous ces intervenants qui ne comprennent pas ce qu'est un indice composite.


"Le CAC va tomber sous les 1000 points blabla le CAC va s'effondrer car les actions des banques vont tomebr à 0 blabla...".


Tiens, mais où est donc Natixis ? Natixis, Natixis, OUHOU Natixis ? Bah où es-tu Natixis ? Surpriiiiiise !! Safran a remplacé Natixis dans la coooote !:-)


Surpriiiiise !! Le coefficient de Natixis était tombé à moins de 0,50% alors que celui de Safran est déjà fixé à 1,05% hihihi...


 


"Ah ? Mais ! Mais ils ont pas le droit !!!"


Ahaha...


CAC1500, essayez encore.


 


C'est vrai, je me lâche un peu. Mais grand dieu que j'en ai MARRE de tous ces boursicrétins qui se permettent des affirmations péremptoires sans même comprendre ce qu'est le CAC40.


Avec Total pour 13%, Sanofi pour 10%, Lvmh pour 5,2%... CAC1500 AHahaha... ABadie power and co Ahahaha... Qui vivra verra.


 


Daniela


 



Stan 21/09/2011 17:31



Pictet agriculture tient pas mal le coup je trouve.



Jean Christophe Bataille 21/09/2011 16:55



Bonjour Ruben,


J'avais écrit ca il y a un an mais saxo est également performant :


http://futures.over-blog.com/article-quel-broker-pour-les-cfds-et-le-forex-60820393.html


Tout dépend du nombre de supports recherchés.



Jean Christophe Bataille

  • : Futures
  • Futures
  • : Prévisions économiques, financières et boursières. Investissement et trading. Futures, c'est tous les mois la rubrique Forecast, un prévisionnel économique et boursier pour les investisseurs désireux de gérer au mieux leur patrimoine.
  • Contact

Futures

Prévisions économiques, financières et boursières.
Investissement et trading.
Futures, c'est la rubrique Forecast investissement, un prévisionnel économique et boursier pour les investisseurs désireux de gérer au mieux leur patrimoine.
Futures, c'est aussi la rubrique File trading, un billet de trading sur différents sous jacents.
Futures, c'est également la rubrique File SICAV et FCP, une analyse des différents supports de placement collectif.
Futures, c'est régulièrement la publication d'articles de fond sur l'économie, la finance, l'investissement et la bourse.
Futures, c'est  bien sûr un lieu d'échange où les commentaires sont ouvert à tous, débutants ou confirmés, permettant  d'optimiser les idées de trading et de placements.
Futures, c'est enfin une série de modules de formation au trading, au forex et aux CFDs.
 

Recherche

Visiteurs

 

  visiteurs sur Overblog

  visiteurs actuellement sur ce blog