Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 novembre 2011 2 01 /11 /novembre /2011 12:52

Par Jean Christophe Bataille

 

http://images06.levif.be/images/resized/119/504/417/997/6/500_0_KEEP_RATIO_SCALE_CENTER_FFFFFF/image/Le-premier-ministre-grec-George-Papandreou-au-sommet-de-l-UE-du-23-juin-2011-.jpg

 

La hausse n'aura pas duré longtemps et a cédé peu de temps après nos prises de bénéfices partiels.

Le président grec cède devant la rue. Si cela continue, les grecs vont finir par sortir de l'euro, faire défaut à 100 % sur leur dette et la BCE va imprimer comme jamais pour renflouer les banques créancières et éviter un nouveau crédit crunch. C'est le scénario qui prime lorsque l'inflation se développe sans croissance. C'est la rue qui oblige les salaires à rejoindre les prix.

Sur le plan boursier, pour répondre à ceux qui me demandent s'il faut acheter, nous l'avons déjà fait à CAC 2750, nous n'allons pas recommencer à accumuler à plus de 3100. L'idée est d'accumuler à bas prix, de prendre des bénéfices partiels dans les reprises pour diminuer encore nos prix d'achat. L'aversion au risque est de retour. La Chine ralentit et les chances de rencontrer une récession en 2012 augmentent encore. J'attends des niveaux plus bas pour renforcer nos lignes d'actions. Nous avons beaucoup travaillé les actions européennes lors de la dernière baisse. Il est possible que les actions émergentes et matières premières reviennent à des prix très interessants.

Bonne semaine !

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Christophe Bataille - dans Forecast investissement
commenter cet article

commentaires

magadates 13/11/2011 11:20



A votre avis, etant donne que les taux augmentent en France et que l'ecart se creuse vs l'Allemagne, que vaut-il mieux faire sur un horizon d'investissement a quelques annees max? Acheter de l'or
ou plutot de l'immobilier en France la ou les prix ne sont pas encore dementiels? Si vous deviez choisir entre l'un ou l'autre, style deux lingots ou un petit placement immo? 



Jean Christophe Bataille 11/11/2011 22:44



Nouvel article !



Orion 11/11/2011 21:23



Ha bon, d'accord Kingmart. Mais les CFD sont assez risqués pour un débutant (et encore), on m'a parlé des turbos qui ont un effet de levier moindre. Tu as d'autres produits en tête qui puissent
convenir ?



Kingmart 11/11/2011 20:19



@ Orion,


Je parlais uniquement des turbos, pas du trade en ligne bien sur. cf la file.



Orion 11/11/2011 19:37



si ce n'est lui dire d'aller se faire voir sur un autre blog ...Puis-je plusser pour pouvoir plusseoir ?



Orion 11/11/2011 19:34



http://www.tdg.ch/actu/monde/crise-dette-italie-france-craint-prochaine-victime-2011-11-11



Orion 11/11/2011 19:26



http://www.lefigaro.fr/international/2011/11/10/01003-20111110ARTFIG00799-angela-merkel-veut-plus-de-federalismeau-sein-de-l-ue.php



Jean Christophe Bataille 11/11/2011 19:26



Durden


 


Encore une fois, la situation américaine n'a rien à voir avec la situation française. D'ailleurs si la France est encore triple A c'est grace à l'importance de son épargne privée et les ratios
prudentiels qui ont guidé l'endettement des français.


 


Quant à NSGAP je ne peux qu'etre d'accord avec toi, c'est un swing long qui n'a pas très bien tourné. Je n'ai pas coupé car je pense que je revendrai un jour plus cher que mon prix d'achat. En
tout etat de cause, je dois en avoir 0.001 % dans mon patrimoine. LVM en a probablement acheté pour la moitié de son portefeuille et je comprends qu'il en parle sans arret mais je ne peux rien
pour lui si ce n'est lui dire d'aller se faire voir sur un autre blog ...



Jean Christophe Bataille 11/11/2011 19:18



Café bleu alias LVM est banni de ce blog désolé.



Durden 11/11/2011 18:06



Quoiqu'il arrive, que l'on ait déflation ou stagflation (je suis stagflationniste, mais je pense qu'on aura un fort choc récessionniste en 2012) qui pourraient amener le CAC en dessous de
2400,  je prefere la stratégie de JC qui reste diversifié (même si à mon avis, il manque un peu de cash à son portefeuille idéal) que mettre quasiment tous ses oeufs ds le même panier comme
Abadie en étant cash sur quasiment tout son portefeuille...



Durden 11/11/2011 17:55



Mettre NGASP et déflation dans la même phrase et trouver une relation de cause à effet, faut etre fortiche en économie. Surtout quand c'est le seul argument du raisonnement.Le marché du gaz
réagit surtout à un excès de l'offre et à une forte concurrence des producteurs de gaz. Quand à l'investissment NGASP, je ne peux que réitérer que ce produit n'est adapté qu' à du trading CT
jusqu'a quelques mois. Acheter sur du LT, vous serez perdants.


Pour mettre un peu d'eau ds le moulin de Cafébleu, et pour contrer un argument de JC proposé sur le SMIC, les salaires réels aux Etats-Unis baissent ... Quand à l'immobilier US, il baisse tjs..
Un spécialiste du débat inflation vs déflation : David Rosenberg


http://www.johnmauldin.com/frontlinethoughts/david-rosenberg-on-inflation-vs-deflation/



Orion 11/11/2011 16:59



Kingmart, je reprends un extrait de ton post pour poser la question à Daniela ou à Jean-Christophe si tu veux bien: Pannes Euronext, suspensions de cotation, ou simplement manipulations du
spread sont indispensables à ces escrocs. Daniela, Jean-Christophe, serait-ce trop m'avancer que de dire que cette description du trade en ligne n'est pas conforme à votre propre expérience,
ou bien y a t-il du vrai là-dedans ? Merci à tous les deux pour la qualité de vos interventions et soutien total à ce blog.



Ruben 11/11/2011 11:04



inflation vs deflation


Pour ma part en Angleterre nous avons pres de 6% d'inflation ce qui n'est pas rien, surtout quand on sait que la mission premiere de la banque d'Angleterre est de garder l'inflation sous les
2%... 


Et en plus les salaires de la fonction publiques sont bloques sur 2 ans (ma femme est fonctionnaire, ce qui se traduit par pres de 12% de perte de pouvoir d'achat).  Ah oui j'oubliais, je
suis client d'EDF (a Londres) et ils viennent d'augmenter leurs tarifs de 30% cet ete.  En France on couperait deja des tetes avec ce programe, mais ici on fait le gros dos et on serre les
depenses.


Bon trades a tous


Ruben



jimmie19 11/11/2011 09:31



@DDL


Pour suivre la masse M3 sur le site de la BCE :


http://sdw.ecb.europa.eu/home.do?chart=t1.2


 



Hervé 11/11/2011 09:30



@ Orion, en attendant attentivement une réponse plus sûre...


 


J'imagine qu'elle les stocke sur une étagère dans l'attente de leur remboursement par traites à perte de vue tirées sur la Banque des Sourires...


Le "dépilage" pourrait aussi se faire en contrepartie de beaux euros tout neufs dont la valeur finirait par être égale à celle des piles de dettes pourries ?



Orion 11/11/2011 01:24



http://fr.euronews.net/2011/11/10/jean-claude-juncker-l-europe-a-deux-vitesses-une-stupidite/

Bonne nuit.



Orion 11/11/2011 01:18



Question toute bête: Que fait la BCE des dettes pourries qu'elle rachète ?



Orion 11/11/2011 01:15



http://www.cnbc.com/id/45046095
Stocks Beat Bonds Over 'Next 10 Years': Marc Faber
Published: Wednesday, 26 Oct 2011 | 12:09 PM ET
By: Jeff Cox
CNBC.com Senior Writer


J'essaie une traduction demain.



Jean Christophe Bataille 10/11/2011 23:18



Le SMIC prend 2.1 % avant même l'échéance annuelle du fait de la flambée des prix. Ou est la déflation ? Ou sont les blocages de salaires liés au chomage malgré l'inflation avancés par les
déflationnistes ? Je reitère : si l'infla tion flambe les salaires suivront car  ce ne sera pas un gain de pouvoir d'achat mais une perte de valeur des monnaies. 



DDL 10/11/2011 23:12



J'avais un doute sur l'absence de deflation (les etats s'endettent, mais le prive ?)


Alors j'ai cherche la courbe de M3 pour la zone Euro. Grosse hausse de la masse monetaire jusqu'en 2008, et quasi plat depuis (j'ai pas trouve mieux que mars/avril 2011).


http://www.gecodia.fr/Credit-et-monnaie-en-zone-euro-fevrier-2011-pas-d-exces-monetaire_a1799.html


Par contre en voyant la hausse de la masse monetaire de 19 a 2008, et en comparant a l'inflation sur la periode (2-3%), j'ai l'impression que cette manne est integralement passe dans la bourse et
dans l'immobilier (et dans l'or?).


 


BA, entierement d'accord avec ton dernier commentaire. L'allemagne n'a pas specialement besoin de l'Euro, mais elle a besoin du marche commun et de clients solvables.


 


Bonne nuit


Denis


 



Orion 10/11/2011 22:37



http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2011/11/10/97001-20111110FILWWW00767-iranattaques-le-pentagone-reserve.php



losange 10/11/2011 21:35



discipliner



Losange 10/11/2011 21:34



C'est bon à savoir Kingmart, merci. Je vais y aller doucement et m'informer longuement. La conclusion m'amènera peut-être à renoncer à cette pratique avant de commencer. De toute façon il faut se
disipliner à ne pas dépasser de petits montants.



Kingmart 10/11/2011 20:51



@ Losange,


Hum, moi je n'ai ni le temps ni l envie d'engraisser les banksters. Pannes Euronext, suspensions de cotation, ou simplement manipulations du spread sont indispensables à ces escrocs. La
volatilité des minières me suffit. Bonne chance pour le virtuel ;)


 


 



Losange 10/11/2011 19:38



Ok Kingmart. Moi, je me conditionne à ne plus bouger et à suivre tranquillement l'évolution mouvementée des minières. Je vais dormir dessus. J'aimerais terminer ma relecture de Murphy
(l'investisseur visuel) et apprendre à trader les turbos dans un portefeuille fictif. Mise minimale possible: 18 euros pour effet de levier de 1,39. Quelque chose me dit que l'apprentissage de la
gestion du stress sera le même que sur un portefeuille réel.



Kingmart 10/11/2011 18:56



Oui Losange, on sait parfois/souvent subodorrer le niveau possible de retournement de cet indice mais difficile d'y associer une probabilité, ca limite sérieusement nos évolutions ...


Là il a confirmé hier son harami baissier sous la résistance. Je lui demanderais bien de repartir au Nord après avoir touché 550. Sinon prochain palier à 500. Facile !



Losange 10/11/2011 18:39



Je m'attendais à des réactions à l'article de Laskine, et merci car je ne savais quoi penser.

Hé bien Kingmart, l'analyse qu'on a faite du Hui était juste.



Marc 10/11/2011 18:31



J'ai lu la discussion sur les clients de l'Allemagne.


Mon avis c'est que l'Allemagne se tourne déjà de plus en plus vers la Russie, la Biélorussie et l'Ukraine, pour ce qui est de l'Europe.


L'Allemagne a besoin de la France sur le plan géopolitique pour montrer qu'elle reste bien en Europe de l'Ouest mais ses yeux sont déjà ailleurs.


Ne pas oublier que ce n'est pas pour rien que les russes et les allemands construisent un immense gazoduc direct Russie-Allemagne sous la mer Caspienne.


L'ancien Chancelier allemand Gerard Schroeder (pardon je ne me souviens plus de l'orthographe de son nom) est à la tête de ce projet.


A++



Kingmart 10/11/2011 18:26



Bonjour,


C'est curieux de constater à quel point cette association automatique entre récession et déflation est répandue, y compris dans des publications "sérieuses". Je n'ai pas d'exemple
en tête mais depuis que je ne suis pas indifférent au cours de l'or ou du HUI ... je le remarque souvent.


En passant le HUI a bien marqué le pas sous une résistance. Graphiquement il n'est pas si surprenant.



Marc 10/11/2011 18:22



Le spread entre les taux allemand et français s'est accru à 175 points.


 


S&P a annoncé par erreur technique à 18h la perte du triple A de la France....


 


Bonne soirée à tous !


Marc



Jean Christophe Bataille 10/11/2011 18:06



Recession n'est pas synonyme de déflation mais de désinflation ... La déflation nait de la suppression de liquidité. On en crée sans arret et si les pays insolvables le deviennent encore plus à
cause de la recession, on imprimera encore plus de monnaie.



Losange 10/11/2011 17:33




Les
difficultés de l'Europe ne profitent pas à l'once d'or
Par Roland Laskine
Publié le 10/11/2011 à 17:11
EXPERTISE BOURSE - Depuis quelques semaines, l'once d'or ne réagit plus à la dégradation de la situation dans la zone euro.
Les craintes de déflation pèsent sur le métal jaune
Extrait: Autre élément d'explication, l'or ne constitue pas seulement une protection contre le désordre politique et financiers qui
peuvent se présenter ici ou là . Il sert surtout à se protéger contre l'inflation, c'est-à-dire contre l'érosion du pouvoir d'achat de la monnaie. Or, aujourd'hui non seulement l'inflation recule
dans tous les pays, y compris en Chine, mais il est surtout question de craintes de récession, synonymes de déflation. C'est notamment l'avis du commissaire européen aux Affaires économiques et
monétaires, Olli Rehn, qui vient de déclarer que « nous pourrions connaître une nouvelle phase de récession ».



J'ai croisé ta mère 10/11/2011 17:19



Et la Belgique, dont la ressource unique est la pêche aux moules et la culture des frites dans les serres de Laeken, elle n'entre, comme d'habitude, dans aucun débat. Pour info, Monsieur Börner,
Benelux signifiait Be comme Moule, Ne comme frite et lux comme Waterzooi. Et Léopold de Saxe-Cobourg-Gotha n'était
pas danois, c'est faux. Ignorant, va !



BA 10/11/2011 16:44



Mercredi 9 novembre 2011 :


 


Les exportateurs allemands "peuvent vivre sans l'euro", a déclaré mercredi le président de leur fédération, le BGA, Anton Börner, s'inscrivant en faux contre les discours
politiques dans le pays qui présentent la monnaie unique comme une nécessité vitale pour son économie.


 


"Ce qui est important pour nous, c'est le marché libre. Nous n'avons pas nécessairement besoin d'une monnaie commune", a dit M. Börner devant un parterre de journalistes
étrangers.


 


"Y a-t-il une vie pour l'Allemagne après l'euro ? Oui, il y en a une", a-t-il dit aussi.


 


Le BGA représente les exportateurs de l'Allemagne, nerf de son économie, dont les petites et moyennes entreprises représentent le gros des troupes. Pour ces sociétés, "que nous
exportions autant dans les pays de la zone euro ne dépend pas de l'euro lui-même mais du marché libre, de l'absence de droits de douane par exemple", a expliqué M. Börner.


 


Alors que la crise de la dette s'aggrave de jour en jour, la chancelière Angela Merkel et ses ministres n'ont cesse de rappeler aux Allemands tout ce qu'ils doivent à la monnaie
unique. Le cabinet de conseil McKinsey a pour sa part estimé dans une étude récente que les deux tiers de la croissance des dix dernières années étaient imputables à l'introduction de
l'euro.


 


Mais "une Italie qui flanche dans l'euro, c'est tout aussi catastrophique qu'une Italie qui flanche hors de l'euro", a estimé M. Börner.


 


Anton Börner s'est montré extrêmement sceptique sur la capacité de l’Italie à mettre en oeuvre les réformes nécessaires pour redresser son économie et ses finances publiques, et
tout aussi inquiet de la France, qui a "un gros problème de croissance et de productivité".


 


Une fin de l'euro poserait certes un problème de compétitivité aux entreprises allemandes, mais "avec une politique monétaire raisonnable, et en s'entendant avec les syndicats",
elles seraient en mesure de le surmonter.


 


"Un bon entrepreneur doit penser au plan B", a encore dit M. Börner, tout en affirmant ne pas souhaiter une fin de la monnaie unique.


 


Si l'union monétaire devait imploser, l'Allemagne se retrouverait vraisemblablement à former "un bloc" avec d'autres pays du Nord de l'Europe aux structures économiques
semblables, comme l'Autriche, la Finlande, les Pays-Bas, mais aussi le Danemark, selon lui.


 


http://www.romandie.com/news/n/FOCUSLes_exportateurs_allemands_peuvent_vivre_sans_l_euro_federation091120111311.asp



Daniela 10/11/2011 16:36



Ce que je veux dire c'est quen ce moment le trading swing sur chandeliers journaliers est exécrable :


 


- on a des gaps d'ouverture "normalement" trop importants pour être comblés qui sont dynamités dans l'autre sens, exemple hier : on ouvre à +1,7% pour plonger direct jusqu'à -3% mi séance.


Exemple encore aujourd'hui avec -2% à l'ouverture se transformant en +1% en moins de deux heures.


 


- On a des grands chandeliers marobozus sur lesquels on peut quantitativement s'appuyer et qui s'invalident dès le lendemain, exemple : on clôture à +4% une journée pour faire -3% le lendemain ou
inversement faire un -2,25% pour revenir à des +3% sur les plus bas en séance etc..


 


- les actions individuelles ont un comportement encore plus erratique avec exemple GLE qui peut faire un +9% suivi dès le lendemain d'un -8% en veux-tu en voilà...


 


Pour les swingers c'est INGERABLE, y en a marre !!!


 


Daniela



Daniela 10/11/2011 16:30



Ce genre de journées est intradable pour les swingers dont je fais partie.


 


Ouverture en forte baisse avec un gap de -2%.


Suivi d'une remontée rapide en ligne droite de +107 points jusqu'à +1% à 11h.


Soit déjà 3% d'amplitude (!!) en seulement une heure et demi.


Suivi d'une redescente de -55 points sur 3964.


Suivi d'une remontée de +47 points à 3111.


Suivi d'une redescente -60 points à 3051.


Suivi...


 


Abominable. Peut-être que els day-traders apprécient cette volatilité mais face à ça je ne fais rien et c'est sans doute le mieux que je puisse faire en ce moment...


 


Daniela


 



Jean Christophe Bataille 10/11/2011 20:39



Comme toi, j'ai perdu quelques stops dans ce bordel.



Pascale 10/11/2011 15:06



Petite question à JCB : ta PV depuis le début de l'année est de ?


 


 



Jean Christophe Bataille 10/11/2011 20:38



Je raisonne sur la globalité du patrimoine et je fais un point très précis lors de la déclaration ISF. Entre 2010 et 2011, il y a eu une bonne progression mais je ne sais pas encore s'il en sera
de meme l'an prochain. L'immobilier va-t-il flancher ? Ou sera l'or ? Je sais que j'achète en général les actions à un niveau très bas. Donc ...



DDL 10/11/2011 13:32



Bonjour,


BA, " Avec quel argent sauver les Etats européens en faillite ? "


Tu as raison, l'Allemagne ne veut (et ne peut) pas payer les dettes des autres etats europeens. Mais, et je pense que c'est ce qui est derriere les postes 226 et 229, la CEE (ou un sous-ensemble,
on progresse toujours en ordre disperse) doit recuperer la main sur le pouvoir regalien de creation monetaire.


   Ca implique la creation/le renforcement du gouvernement europeen pour distribuer et controler cette creation monetaire. Et en consequence immediate, entraine une perte de pouvoir au
niveau des pays : celui de s'endetter tant que les marches veulent bien acheter. D'ou les reticences de l'Allemagne (entre autres) car elle a encore ce pouvoir.


   L'Allemagne regardera ses interets, je suis d'accord. Mais je pense qu'elle ne pourra pas tenir sans ses voisins/clients. (D'ailleurs avec un taux d'emprunt a 6%, l'allemagne serait
egalement incapable de boucler son budget).


Tout avis contraire faisant avancer le debat est le bienvenue.


DDL



Octave 10/11/2011 12:56



Glop > Dynamic Precious Metal A est souvent cité ici et j'entends dire de la part de l'une et l'autre personne compétentes que c'est un bon fond bien géré diversifié de 60 actions:
LU0357130854 - DundeeWealth S.A.




Jean Christophe Bataille 10/11/2011 12:53



L'ETE risque d'etre remis en cause avec la nomination de Mari Monti. La paire s'échappe vers le haut. Il vaut ne pas le jouer.



Jean Christophe Bataille 10/11/2011 12:38



ETE en UT 5 sur le cross EUR USD



Jean Christophe Bataille 10/11/2011 12:12



Bonjour les shorts obligataires européens que nous avons en portefeuille depuis un moment montent lentement mais surement : FR0010823385 S10



Glop 10/11/2011 12:04


Octave > je pense que mon commentaire n'était pas super bien rédigé... JCB > Merci. Si je comprends bien, il serait donc plus judicieux pour moi de chercher un point d'entrée sur des mines
métaux précieux, secteur sur lequel je suis très peu investi (hormis une micro-ligne de SLW.) Il faut aussi que je retrouve l'article ou l'on parlait des obligs.


BA 10/11/2011 11:56



Jeudi 10 novembre 2011 :


Italie : bond des taux à un niveau record lors d'une émission à un an.


Les taux d'intérêt à un an payés par le Trésor italien ont atteint jeudi le niveau record de 6,087 % lors d'une émission obligataire test, alors que l'Italie est menacée à son tour d'être
emportée par la crise de la dette, a annoncé la Banque d'Italie.

Ils ont donc presque doublé par rapport à la dernière opération similaire datant du 11 octobre, où ils s'étaient inscrits à 3,57 %.

Ce niveau de taux est insoutenable sur la durée, étant donné la taille colossale de la dette italienne (1.900 milliards d'euros, environ 120 % du PIB).

Le Trésor a en revanche atteint son objectif en réussissant à lever 5 milliards d'euros lors de cette émission, qui était le premier test sur les marchés pour le pays après l'annonce mardi soir
du départ prochain du chef du gouvernement Silvio Berlusconi.

La demande a été très soutenue, atteignant 9,95 milliards d'euros.

Les craintes de voir l'Italie emportée à son tour par la crise de la dette avaient propulsé mercredi les taux à dix ans, qui servent de référence, largement au-dessus de la barre des 7 %.


http://www.romandie.com/news/n/_Italie_bond_des_taux_a_un_niveau_record_lors_d_une_emission_test101120111111.asp



The NBoc 10/11/2011 11:51



BA, je crois qu'il faut etre assez naif pour croire que c'est une question de choix a court terme que de rediriger son industrie pour qu'elle puisse exporter vers des pays a niveau de vie
tres differents que precedement.


 


Les BRICS ne peuvent pas du jour en lendemain remplacer l'Europe pour ce qui est de l'exportation des BMWs...


 


L'Allemagne est coincee, les gens qui savent, les industriels, comprennent qu'ils ne peuvent pas laisser tomber l'Europe comme ca du jour au lendemain.


 


Prenez le cas de la Suisse, elle n'est pas dans l'Euro, ni meme dans l'UE, mais elle est quand meme obligee d'appareiller sa monnaie a cet euro supposement moribond...



BA 10/11/2011 11:31



Mais pourquoi l'Allemagne se surendetterait encore plus pour sauver les Etats européens en faillite ?


 


Hein ?


 


Pourquoi ?


 


Je rappelle que la dette publique de l'Allemagne est de 2061 milliards d'euros.


 


En pourcentage du PIB, l'Allemagne est le 6 ème Etat européen le plus endetté.


 


Le site Eurostat donne toutes les statistiques : allez voir, c'est très intéressant.


 


Question :


 


Si l'Allemagne choisit de sauver les Etats européens en faillite, où va-t-elle trouver l'argent ?


 


C'est ça, la question.


 


Avec quel argent sauver les Etats européens en faillite ?


 


A mon humble avis, l'Allemagne va regarder d'abord et avant tout les intérêts de l'Allemagne.


 


1- Est-ce que l'Allemagne va privilégier ses acheteurs qui sont en Europe ? A mon avis, ça, c'est terminé. Les voisins de l'Allemagne tombent les uns après les autres. Les voisins de l'Allemagne
sont fauchés et surendettés.


 


2- Est-ce que l'Allemagne va MAINTENANT laisser tomber ses anciens acheteurs européens ? Est-ce que l'Allemagne va MAINTENANT privilégier les nouveaux riches qui, eux, sont solvables ? Est-ce que
l'Allemagne va MAINTENANT privilégier le Brésil, la Russie, l'Inde, la Chine, l'Afrique du Sud, etc ?


 


A mon avis, oui.


 


On va voir ce que l'Allemagne va choisir.



quinndexter 10/11/2011 10:23



Après les préambules sur les PIGS, on arrive maintenant dans ce qui je pense sera la zone de vérité. L'Italie est en première ligne, et éclipse pour l'instant la montée dramatique du spread
France-Allemagne.


Mon sentiment est qu'on est proche du moment où la spirale devient incontrôlable. Si dans 2 mois, l'Italie doit emprunter à 10% et la France à 6%, c'est la zone euro qui est insolvable. Le FESF
sera un lointain souvenir.


J'ai tout de même espoir que le scénario que nous vivons soit en fait assez bien maîtrisé par l'Allemagne. On sait qu'elle est prête à venir en aide à la zone euro et concrétiser un certain
fédéralisme budgétaire, à condition d'avoir la main-mise sur les mauvais élèves. Les changements politiques en cours en Grèce et Italie seraient la concrétisation de la volonté allemande, avec la
mise en place de gouvernements d'union nationale gérés par des techniciens. La signature noir sur blanc d'engagement sur des plans d'austérité. Et donc l'espoir serait qu'après cette phase
d'assainissement, voire de prise de contrôle masquée des états du sud, l'Allemagne autorise enfin la monétisation de la dette via la BCE.


C'était le point de vue de plusieurs experts ce matin sur BFM Business. Quel est votre avis sur ce scénario de prise de contrôle allemande ?



BA 10/11/2011 08:33



Yaku, je n'arrive pas à trouver les taux de l'Italie à 3 mois, ni à 6 mois, ni à 12 mois.


 


Jeudi 10 novembre 2011 :


 


La Bourse de Tokyo chute de 2,91 % en clôture.


 


La Bourse de Tokyo a terminé la séance de jeudi en forte baisse de 2,91 %. Les investisseurs s'alarment des difficultés financières de l'Italie qui menacent la zone euro.


 


http://www.romandie.com/news/n/La_Bourse_de_Tokyo_chute_de_291_en_cloture101120110711.asp



Flasinc 10/11/2011 06:49



Bonjour,


je pense que c'est utile d'écouter aussi ce message :


http://www.ipdj.net/blogue/blogue-video/



Orion 10/11/2011 01:43



La zone euro est à l'aube d'une redéfinition radicale
mercredi 9 novembre 2011 18h55
par Julien Toyer et Annika Breidthardt

BRUXELLES (Reuters) - La zone euro est à l'aube d'une redéfinition radicale autour d'un noyau fédéral constitué de pays désireux d'intégrer leurs politiques fiscales et économiques, quitte à
laisser les récalcitrants au bord du chemin.

Paris et Berlin travaillent discrètement à cette possibilité depuis plusieurs semaines, envisagée avant tout comme une réponse structurelle à la crise de la dette actuelle, mais l'évolution de la
situation en Italie - un pays trop important pour être secouru - a accéléré les réflexions.


Suite sur http://fr.reuters.com/article/businessNews/idFRPAE7A80SX20111109



Jean Christophe Bataille

  • : Futures
  • Futures
  • : Prévisions économiques, financières et boursières. Investissement et trading. Futures, c'est tous les mois la rubrique Forecast, un prévisionnel économique et boursier pour les investisseurs désireux de gérer au mieux leur patrimoine.
  • Contact

Futures

Prévisions économiques, financières et boursières.
Investissement et trading.
Futures, c'est la rubrique Forecast investissement, un prévisionnel économique et boursier pour les investisseurs désireux de gérer au mieux leur patrimoine.
Futures, c'est aussi la rubrique File trading, un billet de trading sur différents sous jacents.
Futures, c'est également la rubrique File SICAV et FCP, une analyse des différents supports de placement collectif.
Futures, c'est régulièrement la publication d'articles de fond sur l'économie, la finance, l'investissement et la bourse.
Futures, c'est  bien sûr un lieu d'échange où les commentaires sont ouvert à tous, débutants ou confirmés, permettant  d'optimiser les idées de trading et de placements.
Futures, c'est enfin une série de modules de formation au trading, au forex et aux CFDs.
 

Recherche

Visiteurs

 

  visiteurs sur Overblog

  visiteurs actuellement sur ce blog