Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 mars 2013 7 03 /03 /mars /2013 23:18

Par Jean Christophe Bataille.

 

Gold-3-mars-2013-mensuel.JPG

 

1520 $ est un support historique important pour l'or. Il va devenir très intéressant d'acheter de l'or en spéculation avec beaucoup de levier entre 1550 et 1520 $. Le pessimisme commence à être très fort sur ce sous-jacent et les hypothèses formulées par Goldman Sachs ne peuvent contaminer le marché que temporairement. L'occident est drogué à la monnaie facile et toute hausse des taux courts se traduirait par une rechute de la croissance. Or cette dernière reste indispensable pour ne pas aggraver une situation budgétaire très dégradé. Les taux courts resteront donc bas et les taux d'intéret réels négatifs. L'argument selon lequel l'appétit pour les actifs risqués reprendrait au détriment de l'or n'a pas beaucoup de sens. Tous les indicateurs de sentiments plaident pour une correction des marchés actions en 2013 et une nouvelle hausse de l'or ensuite. 1500 $ me parait être un cours plancher pour le métal jaune.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Christophe Bataille - dans File Trading
commenter cet article
24 novembre 2012 6 24 /11 /novembre /2012 12:37

Par Jean Christophe Bataille

 

http://www.dailyforex.com/forex-figures/wp-content/uploads/2011/07/gold-bars-real.jpg

 

 

Dans notre dernier article, nous anticipions une hausse de l'or : http://futures.over-blog.com/article-trading-long-sur-l-or-reprise-a-la-hausse-111976982.html

Le pull back prévu a effectivement eu lieu. Il a même dépassé la limite que nous nous étions fixée à 1695. Etant donné le caractère très abrupt du pull back et la remontée rapide qui a suivi, il semble que de grosses mains aient shorté très fortement le Gold Index pour des raisons encore obscures qui nous laissent à penser que l'or est encore et toujours le jeu de manipulations par le truchement des dérivés.

Dans le même temps, certains déflationnistes se sont empressés de crier au loup en anticipant un Gold index à 1520 et en élaborant une théorie fumeuse sur les "COT", les "commerciaux", les "large spec" et les "small traders". Dans les faits, l'or a poursuivi sa hausse confirmant les théories développées par Futures sur la production excessive de monnaie, aux antipodes d'une évolution déflationniste de nos économies.

Quoi qu'il en soit la résistance à 1728 a été franchie et nous sommes aujourd'hui à 1750.63 $ avec encore un potentiel de hausse à 1775 $. Nous devrons alors nous méfier de ce niveau de résistance qui fait barrage à la hausse depuis octobre 2011. Mais une fois franchie, la route vers 1885 $ ou plus serait ouverte.

Je conseille donc de bien garder les positions acquises sous 1600 $. Nos positions de renforcement à 1715 ont été vendues sur stop mais nous devrions avoir de nouvelles occasions de renforcer. Etant donnée la volatilité, il nous faudra mettre moins de levier en achetant de plus petits volumes pour positionner nos stops suffisamment loin.

Un short pourra également être joué à 1780-90 $ avec un stop au dessus de 1800 $ pour profiter d'une éventuelle consolidation. A évaluer en fonction de la vitesse d'évolution des cours. Attention là encore à la volatilité. Eloignez vos stop et réduisez vos positions. 

Je trade beaucoup l'or actuellement car c'est de loin le sous-jacent le plus lisible.

L'évolution de l'euro est beaucoup plus aléatoire et soumise le plus souvent à des décisions politiques. La paire EUR USD est sortie de son canal descendant en UT weeks pour établir probablement une formation en range. Observez bien la résistance 1.3145 qui devrait etre difficile à franchir.

 

Bonne semaine !

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Christophe Bataille - dans File Trading
commenter cet article
1 novembre 2012 4 01 /11 /novembre /2012 07:03

Par Jean Christophe Bataille

 

Regardons le graphe de l'or en dollars et en base journalière.

 

Gold-1-11-12.JPG

Graphe Gold Index de juillet 2012 à novembre 2012

 

Il y a plusieurs mois, nous vous avons fait acheter de l'or entre 1560 et 1580 quand la BCE et la FED ont commencé à envisager leurs programmes respectifs de mesures quantitatives :

http://futures.over-blog.com/article-l-or-a-probablement-touche-son-point-bas-106250843.html

puis http://futures.over-blog.com/article-un-point-sur-l-or-109147596.html

Nous avons pu prendre d'importants bénéfices durant une montée du Gold index qui a culminé sur son ancienne résistance sous 1800 $. Nous avons toutefois conservé une partie des premières positions acquises sous 1600 car nous sommes convaincus que l'or va poursuivre sa course vers les sommets. Vous pouvez les observer en bas du graphe (3 lignes superposées).

L'or en dollar, depuis son plus haut récent à 1800, a naturellement consolidé en suivant un canal descendant bien individualisé en vert sur le graphe. Il vient récemment de sortir de ce canal lors d'une divergence à la hausse du RSI.

Regardons maintenant le graphe de l'or en base 4 heures du 12 octobre au 1 novembre 2012 :

 

Gold-H4-1-11-12-copie-1.JPG

Graphe de l'or en base 4 heures du 12 octobre au 1 novembre 2012

 

Selon la théorie de Dow, il est désormais en trend haussier en base 4 heures et deviendra haussier en base journalière s'il franchit à la hausse sa dernière résistance à 1728 en UT H4. Anticipant cette évolution, nous avons déjà pris de multiples positions sur l'or entre 1715 et 1720 dans les derniers commentaires de Futures pour accompagner ce retournement à la hausse en ayant pour nouvel objectif 1800 voire plus. Un pull-back à la baisse en UT days est possible vers 1695. Le stop doit être situé en dessous.

Après la consolidation de ce dernier mois, le marché de l'or a de fortes chances de redevenir haussier tant la production de monnaie va être forte aux USA, au Japon et en Europe dans l'année qui vient. Toutes les banques centrales ont augmenté leur potentiel de création monétaire pour reflater l'économie occidentale et maintenir les taux au plancher sur toutes les maturités. Les mines d'or ont également beaucoup progressé depuis notre conseil de mai 2012 et ce n'est pas fini : http://futures.over-blog.com/article-achat-sur-les-mines-d-or-105412163.html

Bonne semaine !

Pour toute information sur le vocabulaire utilisé, vous pouvez consulter les modules de formation au trading.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Christophe Bataille - dans File Trading
commenter cet article
21 août 2012 2 21 /08 /août /2012 08:35

Par Jean Christophe Bataille

 

J'écrivais le 28 juin de cette année : Les investisseurs et les medias prévoient la fin du monde pour lundi et les actions européennes sont loin de leurs précédents plus bas. Durant ces périodes de pessimisme majeur, les actions ont tendance à plonger acccompagnée par la panique des mains faibles. Pour moi il n'y a plus beaucoup de vendeurs. Les mains fortes détiennent le papier. Ca ne pourra que remonter dans les mois qui viennent." http://futures.over-blog.com/article-les-marches-finiront-l-annee-plus-haut-qu-aujourd-hui-107553696.html

Le CAC était alors autour de 3000. Il est ce matin à 3500. Nous venons de gagner 500 points de CAC en peu de temps et le marché a besoin de respirer.

Le VIX est désormais très bas. Il est descendu sous 14 hier, un plus bas depuis 5 ans. Le SP 500 est 1418 proche de ses plus hauts. Le risque de correction sur les marchés actions a nettement augmenté :

 

VIX-04-02-12-copie-1.JPG

 

L'espoir d'intervention des banques centrales maintient les cours en lévitation. Quelques bénéfices sur les actions doivent etre engrangés pour ceux qui ont acheté beaucoup de titres de sociétés sous CAC 3000 en 2011, comme conseillé sur Futures à l'époque. Il ne s'agit que de saine gestion. Il faut bien sûr garder dans le patrimoine un volant significatif d'actions diversifiées qui sont des biens tangibles capables de résister dans le délitement monétaire, pour accompagner leur hausse en monnaie courante. Le marché continuera son ascension à moyen terme si, comme je le crois, les injections monétaires attendues par le marché se matérialisent, mais à court terme et pour la partie la plus spéculative de ses avoirs, il faut, comme le veut le vieil adage boursier, acheter la rumeur et vendre la nouvelle !

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Christophe Bataille - dans File Trading
commenter cet article
16 août 2012 4 16 /08 /août /2012 18:06

Par Jean Christophe Bataille.

 

 

J'écrivais début juin un article recommandant d'acheter de l'or après une série de trois méches acheteuses initiées sur le support à 1520 $ : http://futures.over-blog.com/article-l-or-a-probablement-touche-son-point-bas-106250843.html. J'avais dit alors que l'or avait atteint son point bas. J'ai acquis de nombreuses positions en CFD entre 1560 $ et 1590 $. Observons ce qui se passe depuis en base hebdomadaire. L'or a pris une direction ascendante en évoluant dans un triangle dont la partie supérieure est horizontale et limite la progression des cours à la résistance à 1625 $ :

 

 

Gold-17-aout-2012-hebdo.JPG

 

 

Ce triangle correspond à la montée de l'espérance chez les investisseurs d'une intervention large des banques centrales. Si cette espérance se matérialise, le Gold index sortira de ce triangle par le haut et franchira 1625 $ à la hausse pour un rally important qui pourrait le conduire vers ses anciens records. Si les investisseurs sont déçus, le prix de l'or pourrait rebaisser sans toutefois aller sous 1520 $. J'ai actuellement beaucoup de lignes à la hausse, donc un levier important. J'ai positionné des stops en break even sur un certain nombre d'entre elles de façon à faire baisser le levier en cas de déception de marchés. Mon scénario central reste celui d'une intervention monétaire à plus ou moins longue échéance qui catapulterait l'or vers le haut.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Christophe Bataille - dans File Trading
commenter cet article
2 juin 2012 6 02 /06 /juin /2012 12:23

Par Jean Christophe Bataille

 

J'ai rédigé récemment plusieurs articles, encourageant à prendre une position longue sur l'or et à accumuler le métal jaune durant la baisse récente. Pour ce faire, j'ai avancé un certain nombre d'arguments fondamentaux ou graphiques qui militaient en faveur d'une reprise prochaine de l'or et d'un niveau plancher autour de 1520 $ : Achat sur les mines d'or et l'euro va baisser et l'or va monter.

Ceux parmi vous qui suivent les lignes de commentaires et de discussion sur le blog Futures ont pu constater que, positionné en spéculation à la baisse sur l'euro depuis plusieurs semaines, j'ai hedgé hier ces trades avec des positions à la hausse sur les métaux précieux, or et argent. En effet des positions short se sont accumulées sur l'euro et les métaux précieux depuis de nombreuses semaines et il va bien falloir qu'elle se dénouent. Dans ce contexte, j'anticipe une dépréciation du dollar par rapport à l'or et une poursuite plus modérée de la baisse de l'euro, autrement formulé, plus de volatilité sur la paire EUR USD.

J'ai pris ces positions longues sur le Gold index et le Silver index en CFD hier à 14 h30, heure française, lorsque les chiffres du chômage US sont tombés. Pourquoi ? Parce que la chute de l'emploi aux Etats Unis signifie avant tout que l'état fédéral va rencontrer de nouvelles difficultés dans la réduction de ses déficits jumeaux. Or nous savons que si ceux-ci se creusent, les américains ne peuvent plus mettre en avant la qualité de leur monnaie. D'autre part, dans un contexte récessif, la FED va devoir poursuivre sine die une politique accommodante au niveau des taux courts, génératrice d'inflation monétaire. Pire, si la monnaie américaine se révèle moins fiable, les investisseurs vont à nouveau se reporter sur l'or, les métaux précieux et les biens tangibles. Les taux d'intérêt long terme seront alors susceptibles de monter à nouveau du fait d'une moindre demande pour le dollar. Cette désaffection peut amener la Fed à avoir à nouveau recours à la monétisation pour maintenir très bas le taux de refinancement long terme de l'économie américaine, ce qui ne peut qu'augmenter le demande de métaux précieux. C'est pour cela que la croissance, même faible, est vitale aujourd'hui. Elle seule, peut désendetter l'occident en favorisant le contrôle des déficits dans un environnement inflationniste modéré. Autant dire que les taux d'intérêts réels vont rester négatifs encore longtemps. 

Certains d'entre vous, ayant une position insuffisante en métal jaune, ont pu acheter des napoléons à moins de 240 euros et surtout des mines d'or à un prix bradé. Tant mieux, car l'or a encore de beaux jours devant lui !

Graphiquement, en base hebdomadaire, l'or vient de décrire deux marteaux pour les deux dernières semaines puis un troisième cette semaine avec franchissement de la résistance matérialisée par les deux premiers qui sont pour moi assez significatifs d'un retournement de tendance moyen terme. Cette configuration se présente sous la forme de trois longues mèches acheteuses successives indiquant un épuisement des vendeurs et un véritable refus des acheteurs de laisser les cours descendre sous le support à 1520 $. On peut voir en pointillé ma prise de position sur le gold index :


 

Gold-1-juin-2012.JPG

 

J'ai pour ce trade long sur l'or un premier objectif à 1720 $ puis un deuxième objectif à 1850 $. Par sécurité toutes mes positions short sur l'euro sont pour l'instant conservées car une rechute de l'or serait immédiatement accompagnée d'une rechute de l'euro. Je joue donc en réalité une augmentation du Gold index par rapport à l'euro, stratégie de spread à mon avis peu risquée si elle est bien dimensionnée.

 

Trading : je recommande de ne pas dépasser la mise en jeu de plus de 2 % du patrimoine dans les opérations de trading. La proposition de trading de cet article est faite en base hebdomadaire. Elle implique donc de grandes variations de cours avant d'obtenir l'orientation souhaitée. Les règles du money management doivent donc conduire à diminuer la taille des positions prises pour pouvoir absorber la volatilité et placer des stops très éloignés.

 

Investissement : pour les épargnants qui n'ont pas d'or en portefeuille, la période est encore favorable à l'achat de mines d'or. L'or physique est en revanche redevenu plus coûteux à 264.70 euros le napoléon.

 

Bonne semaine !

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Christophe Bataille - dans File Trading
commenter cet article
6 mars 2012 2 06 /03 /mars /2012 13:13

Par Jean Christophe Bataille

 

Le CAC et le SP500 sont en train de sortir de leur canal ascendant. Nous entrons dans une zone de turbulence. La divergence sur le RSI est également plutôt négative.

C'est particulièrement net pour le SP500 en base journalière :

SP500-UT-days-06-03-12.JPG

Prendre quelques bénéfices partiels s'impose, aujourd'hui ou un peu plus haut dans un éventuel pull back. On reste toutefois investi en actions pour le long terme selon une allocation représentative de son profil de risque (16 % du patrimoine, soit autour de 37 % des titres pour le portefeuille de Futures après prises de bénéfices)

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Christophe Bataille - dans File Trading
commenter cet article
3 mars 2012 6 03 /03 /mars /2012 15:49

Par Jean Christophe Bataille

 

Le track record de futures est plutôt bon. Nous avions prévu la hausse des marchés actions malgré les avertissement alarmistes de certains et les titres se sont appréciés largement. Nous avions prévu une hausse de l'or, du silver et de l'euro. Ces trois supports se sont fortement repris. Nous avions prévu une consolidation des métaux précieux, elle s'est produite au moment ou nous l'annoncions

Que va-t-il se passer maintenant ?

 

Les indices actions

Regardons le CAC 40 en base journalière:

CAC-base-journaliere-3-3-12.JPG

et le SP500 en base journalière:

SP-500-03-03-2012.JPG

 

Comme je l'avais anticipé, les biseaux ascendants se sont transformés en canaux ascendants et n'ont pas initié de baisse. Car le moteur des actions se résume à la qualité des statistiques américaines. Tant qu'elles resteront bonnes, le marché montera. Plus le marché montera, plus il sera sensible à une dégradation de ces statistiques et plus la chute sera lourde. Seul un VIX autour de 15 peut amener une consolidation mécanique des cours mais celle-ci ne peut qu'être temporaire si l'économie US reste en forme. Donc pragmatisme sur les indices et prises de bénéfices si le VIX descend autour de 15 ou si les statistiques US se dégradent. Il convient dans tous les cas d'être prudent car la dernière onde de hausse n'a pas atteint la ligne supérieure des canaux haussiers français et américains. Cela semble lié à certaines statistiques moins favorables comme la consommation américaine contrairement à l'amélioration du chômage et de l'immobilier. Le SP500 est de plus en divergence négative sur le RSI et le stochastique. Je reste donc en position, chargé en actions, mais avec la plus grande vigilance.

 

Les métaux précieux

Après la forte hausse de ces dernier mois, incertitude et trading range devraient guider les cours. Je n'attends pas de tendance affirmée pour ce mois, sauf évenement monétaire fort aux US comme un nouveau QE3 mais la croissance américaine et le discours de Ben Bernanke ne va pas dans ce sens. Je n'initierai donc pas de trade conséquent hors intraday sur ces supports, sauf imprévu.

 

Le cross EUR USD

La encore l'incertitude régne. je me risquerai toutefois à faire une analyse. Observons le graphe de la paire en base hedomadaire :

EUR-USD-base-hedo-3-3-12.JPG

On peut constater que chaque avalement baissier est suivi d'un ou plusieurs mois de baisse (signalé par une flèche vers le bas). Je rappelle ce qu'est un avalement baissier :

- L'avalement baissier doit apparaître à la suite d'une tendance haussière.

- Le corps du 2ème chandelier doit avaler celui du premier (et pas forcement avaler les ombres).

- Le 1er chandelier doit être vert et celui qui l'avale doit être rouge.

- Les ombres du 2ème chandelier sont courtes de préférence.

Par ailleurs la pente du RSI reste négative et le stochastique est au sommet de sa plage d'évolution.

Enfin la droite descentante qui coiffe les sommets atteints par la paire a été touchée en début de semaine et n'a pas été franchie.

Si l'histoire se répète, l'euro devrait à nouveau baisser pour au moins un mois.

 

Plusieurs conseils pour réussir ce type de trading :

- Sur le Forex, la volatilité est très élevée. Il faut donc jouer de petites positions pour autoriser des stops éloignés et garder un risque correspondant à 2 % de son compte broker. L'idée est de prolonger le trade beaucoup plus longtemps pour gagner beaucoup plus sans prendre trop de risque si on a des convictions à un mois.

- Entrez en multiframe, si le moment est intéressant pour shorter l'euro en base hebdomadaire, il faut également choisir un moment propice en unités de temps plus courtes (H4 et M15) pour avoir plus de chance de ne pas sortir sur stop.

- Il faut suivre le trade en UT longues (base journalière ou UT H4). Cela évite de se focaliser sur les bruits de marché et de sortir pour rien d'un trade prometteur.

- Rien n'est jamais acquis en trading et le marché peut aller dans le sens opposé au sens mécanique des flux acheteurs-vendeurs à l'occasion d'une news ou d'une statistique. En trading, on perd au minimum une fois sur trois. Il faut en être conscient. Le jeu consiste à avoir à chaque fois un objectif de gain supérieur à son risque de perte.

Traders, à vos souris !

Bonne semaine !

    

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Christophe Bataille - dans File Trading
commenter cet article
15 octobre 2011 6 15 /10 /octobre /2011 08:02

Par Jean Christophe Bataille

 

Revenons sur les évolutions du CAC 40 en base 4 heures, depuis août. 

 

CAC--17-octobre-2011.JPG

 

L’indice a successivement dessiné un rectangle de consolidation entre 3260 et 2980 (en vert) qui nous a conduits à 2690 soit une fois le range en traçant dans le même temps une tête épaule inversée entre 3075 et 2690 (en rouge) qui nous a amené comme nous l'avions prévu en direction de 3260. Il a décrit un mini range bien visible en UT H4 entre 3240 et 3175 (en bleu) puis est retourné vers 3175 comme le prévoyait la divergence baissière constatée sur le RSI. Le plus important pour nous est la sortie de ce mini range car celle-ci va provoquer une impulsion égale à deux fois le range, soit 3370 si on sort par le haut, soit 3045 si on sort par le bas. L'évolution du CAC future ce soir nous oriente vers une sortie vers le sud. Un swing de quelques jours en CFD ou en trackers peut donc être envisagé ce soir ou demain matin en sortie de ce minirange avec un objectif très précis à 3045 en sachant qu'un retour en pull back vers 3175 est possible avant la chute finale

Sur le plan de l'investissement, j'espère que tous ceux qui suivent Futures ont pu prendre des bénéfices partiels à 3250 lorsque je l'ai conseillé sur les actions que nous avons achetées entre 2750 et 2950  .

Un dernier conseil : surveillez le news flow, une nouvelle importante peut à tout moment perturber la plus belle figure chartiste et doit vous conduire à sécuriser votre trade.

Bon trades !

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Christophe Bataille - dans File Trading
commenter cet article
26 mars 2011 6 26 /03 /mars /2011 07:09

Par Jean Christophe Bataille

 

Trading

CAC 40

Observons le CAC en base horaire :

 

CAC-25-mars-2011.JPG

 

Le rectangle de consolidation entre 3875 et 3915 a parfaitement joué son role. Le CAC est sorti par le haut pour une progression qui s'est arrétée à 3990 soit presque 2 fois le range. Nous avons joué ce trade et sommes toujours en position longue sur le CAC avec une quarantaine de ticks de gains ce qui représente pour les traders en CFD 10 euros par tick et par lot. Le fanion en formation actuellement pourrait porter l'indice vers 4020. Mais l'évolution du CAC pourrait aussi devenir plus aléatoire. J'ai une incertitude de taille, les gaps sont en général retracés dans 80 % des cas. Or nous avons 3 gaps encore ouverts dans la remontée récente des cours. Si la théorie se vérifie, nous avons donc une bonne probabilité pour que le CAC retrouve le niveau de 3680 !

La situation internationale étant ce qu'elle est et l'euphorie qui a gagné les marchés se tarissant, il est possible que nous assistions à une nouvelle baisse. Le VIX est passé sous 18 et il ne manque pas grand chose pour que nous voyons apparaitre des signaux de vente. Cette baisse ne serait pour l'instant que temporaire car le trend en base hebdomadaire reste haussier, le dernier plus bas restant plus haut que le dernier plus bas. La bourse francaise devrait dans l'état actuel des choses continuer à monter lentement et avec beaucoup de volatilité cette année contre un mur d'incertitude ...

Il convient donc :

- En trading de suivre les évolutions techniques pour profiter de tous ces mouvements s'ils se dessinent.

- En investissement d'acheter des actions européennes à fort rendement en creux de marché sous 3700 comme nous l'avons fait durant le début de la crise japonaise.

Gold

 

Gold-25-mars-2011.JPG

 

En base journalière, la figure épaule tête épaule inversée décrit par notre ami Salomon est en fin de réalisation. Les bras de cette figure sont trop courts pour qu'on puissent aller bien haut pour l'instant. Le canal de tendance en UT days reste en revanche pertinent et pour moi l'or devrait rejoindre sa borne inférieure la semaine prochaine. L'indice le plus marquant de la probabilité de cette baisse est la divergence sur le RSI bien visible en rouge en bas de graphique. Objectif de la consolidation : autour de 1400.

Silver

Je ne fais pas de prévision précise mais le Silver est en train de rattraper le retard qu'il avait sur l'or et il n'a pas consolidé comme certains l'attendaient. La raison est très simple : l'inflation commence à être forte, beaucoup plus que ne le révèlent les indices officiels.

Oil

L'écart de prix entre le pétrole de la mer du nord (brent) et celui des USA (WTI) se situe actuellement autour de 10 $ bien au dessus de la moyenne historique. Cette anomalie est liée à la crise libyenne qui focalise les distorsions sur l'Europe. Ce grand écart m'a interpellé et j'ai décidé de parier depuis quelques jours sur une normalisation de cette différence de prix (appelée aussi spread). Pour jouer la réduction du spread, je prends en même temps une position baissière sur le brent en le shortant et une position haussière sur le WTI en l'achetant. La différence instantanée de ces deux positions réflète exactement l'écart entre les deux pétroles bruts. Depuis le début du trade (brent à 116.10 WTI à 104,10 soit 12 $ de spread) les gains s'accumulent au fur et à mesure de la baisse de ce spread (brent 115.45 et WTI 104.76 soit 10.69$) soit pour l'instant 143 $ de gains par lots investis. On peut imaginer l'intérêt de ce trade si le spread qui n'a chuté que de 1.41 $ en produisant 143 $ de gains par lots chutait de 6 $ en jouant une grande quantité de lots pour multiplier l'effet de levier.

A noter que l'évolution du spread dépends très peu de la direction prise par les prix du pétrole en général. Il s'agit d'une stratégie neutre au marché.

EUR USD

L'euro ne monte pas vraiment, c'est le dollar qui s'affaiblit. Il le fait de facon inquiétante car il n'a pas servi de valeur refuge dans les crises récentes. Je crois que, grâce à l'intransigance allemande, l'euro va tenir bon pour l'instant malgré la crise portugaise. Il le fera tant que les spreads de taux Italie Allemagne ou France Allemagne resteront bas.

Le dollar australien (AUD)

Il s'agit d'une devise intéressante car elle a fortement chuté au plus fort de la crise japonaise pour des raisons évidentes : AUD est l'habituel support du carry trade (les spéculateurs empruntent du yen à taux presque nul pour acheter un dollar australien qui distribue 3.5 % et encaissent la différence des taux d'intérêt) AUD devient moins intéressant car le yen monte du fait des rapatriements de capitaux nippons destinés à financer la reconstruction. Les emprunteurs de yen sont donc obligés de racheter du yen à la hausse en perdant beaucoup d'argent pour sortir de leurs positions emprunteuses. D'ou les ventes précipitées.

AUD est depuis remonté très fort à son niveau d'avant crise. Or :

- Les freins au carry trade restent les mêmes diminuant l'attrait pour AUD

- La Chine ralentit, donc les taux australiens devraient diminuer avec la baisse des importations des matières premières en rendant AUD moins attractif.

Sur le plan technique, AUD vient de toucher son plus haut historique contre USD, sur une résistance majeure qui devrait sonner le glas de sa hausse.

Je prendrai donc une position short sur le cross AUD USD dès la semaine prochaine pour profiter d'un retour de bâton à la baisse de la monnaie australienne. Pour me prémunir de la baisse du dollar par rapport aux autres monnaies dans ce trade, je couplerais ce trade avec une position short sur USD CHF en arrimant mon trade au franc suisse. En effet en analysant les indices des devises, la monnaie qui diverge le plus à la hausse contre dollar est le franc suisse :

 

Indice-des-devises-25-mars-2011.JPG

Source : http://www.trader-forex.fr/

Ils sont de plus tous les deux en situation inversée en UT courtes par rapport à leur trend moyen terme. Cette situation ne devrait pas durer.


Investissement

Pour ceux qui sont en phase avec le patrimoine type, il ne faut à mon avis pas bouger pour l'instant.

Un mot sur les taux d'intérêt. Ils sont manifestement à la hausse. Les prix de l'immobilier vont subir cinq forces différentes en France.

- Le manque de biens à l'offre poussera les prix à la hausse à Paris. Au contraire dans certaines villes de province où on a fait du Scellier larga manu, les prix seront poussés à la baisse.

- La hausse des taux diminuera la solvabilité des emprunteurs exceptés les primo-accédants grâce au taux 0% et fera donc baisser les prix.

- Les prix dans l'ancien risquent de baisser du fait des coûts à prévoir pour la mise aux normes écologiques et des controles énergétiques avant vente.

- L'avenir sombre des contrats d'assurance vie en euros poussera les épargnants à quitter ce support pour des biens tangibles comme l'immobilier en poussant les prix à la hausse.

- On parle de plus en plus d'une fiscalisation des plus values sur la résidence principale, si cela se confirmait nous pourrions observer un important flux vendeur avec baisse des prix avant la promulgation de la loi puis une rétention des biens ensuite. Cette loi serait selon moi une très mauvaise loi.

Donc une évolution contrastée avec probablement des opportunités l'an prochain mais pas partout ...

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Christophe Bataille - dans File Trading
commenter cet article
22 février 2011 2 22 /02 /février /2011 14:26

Par Jean Christophe Bataille.

 

Forecast image type

 

Un point sur les marchés.

CAC 40

Les marchés actions chutent car, je l'ai dit plusieurs fois, ils devaient consolider. Ils ne pouvaient pas faire autrement car ils étaient surachetés. La nouvelle des désordres du monde arabe n'est que le déclencheur de la baisse. Celle-ci pourrait se poursuivre car le trend vient de passer baissier en base journalière selon la Dow theory. A moyen terme, ça ne remet pas en cause la poursuite de la hausse des marchés actions en monnaie courante liée au délitement des monnaies et la croissance des émergents. Une nouvelle baisse beaucoup plus importante se matérialisera mais pas à brève échéance et elle se fera comme pour l'immobilier en monnaie constante, pas vraiment en monnaie courante.

Gold

Nouvelle consolidation de l'or mais les événements actuels et l'inquiétude qu'ils génèrent ne sont pas faits pour faire baisser l'or. Je garde d'ailleurs mes positions CFD acquises à 1383. Je conserve un niveau d'intervention sur le physique, pour ceux qui n'en ont pas assez, à 185 euros le napoléon.

Silver

Le risque est plus grand pour nos positions Silver car ce métal est nécessairement plus volatil et il ne rejoint l'or que dans une situation d'anticipation de l'inflation, pas dans une situation de crise politique ou de risque systèmique. Il convient pour l'instant de conserver et de renforcer sur les différents supports 25 et 21 $.

Oil Gaz

Les parapétrolières chutent avant tout parce que les actions chutent. Une décorrélation des parapétrolières du marché action est tout simplement impossible. Il ne faut surtout pas paniquer, au contraire ! Entrepose et Vallourec sont très intéressantes car très présentes dans le gaz naturel, mon investissement préféré actuellement. Notons que Entrepose dégringole particulièrement car elle est très investie dans le monde arabe. Une poursuite de cette chute pourrait être l'occasion de la racheter à la casse. De façon plus globale, un embrasement au proche orient, que vous l'avez compris je ne souhaite pas, devrait nous conduire à accumuler fortement ces titres à la baisse. Les PER sur 2012 sont autour de 10. Une contamination à l'Algérie pourrait conduire NGASP vers des niveaux beaucoup plus importants à cause des craintes sur l'approvisionnement en gaz algérien. Je viens de renforcer ma position.

EUR USD

La paire reste pour moi la grande inconnue actuellement. Je ne fais aucun pronostic.

 

Bon trade !

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Christophe Bataille - dans File Trading
commenter cet article
12 février 2011 6 12 /02 /février /2011 08:35

Par Jean Christophe Bataille.

 

Forecast image type

 

J'attends toujours une consolidation sur les indices, le VIX atteignant un niveau de surachat. Cependant, l'invalidation du biseau sur le CAC est en faveur d'une rechute des cours beaucoup moins importante que prévue. La chute brutale du pétrole qui a suivi le départ du dirigeant égyptien montre que le pétrole est pour l'instant à son prix autour de 85 dollars. Cela n'empêchera pas la spéculation sur l'or noir de le faire repartir à la hausse.

La croissance économique en particulier aux USA a pris forme malgré un chomage important et l'aversion au risque tend à diminuer. Le compartiment obligataire risque d'en souffrir et les actions d'en profiter. Nos trackers short sur obligations devraient bénéficier de ce mouvement et nos actions devraient s'apprécier après consolidation. Aucune poussée déflationniste n'a eu lieu depuis deux ans malgré le deleveraging en cours dans de nombreux pays. Les émergents malgré des hausses de taux répétées restent en croissance forte et le principal problème monétaire de la planète n'est pas le renchérissement des monnaies mais leur délitement. L'inflation gagne du terrain en s'infiltrant dans tous les rouages de l'économie.

Trois scénarios sont possibles :

1. Les freins monétaires appliqués en Chine et dans d'autres pays émergents freinent l'inflation tout en conservant un bon niveau de croissance.

2. Le resserrement monétaire chinois est insuffisant et l'inflation s'envole.

3. Les hausses de taux cassent la croissance et font replonger le monde en récession.

On pourrait penser que nous aurons 1,2 ou 3 ... Je crois que nous aurons 1,2 puis 3 !

Nous sommes au début d'un nouveau cycle de croissance alimenté par les émergents et l'expansion monétaire. La croissance repart, on le voit bien dans les chiffres en particulier aux Etats Unis. Ce cycle sera inflationniste car si les taux longs vont avoir tendance à monter comme dans tout début de cycle, les autorités monétaires vont être très réticentes à augmenter suffisamment les taux courts et vont continuer à laisser grand ouvert un robinet du crédit toujours malade. Les matières premières vont poursuivre leur hausse, alimentant l'inflation importée avec la hausse des salaires émergents. Et c'est cette augmentation du prix des matières premières qui finira par casser la croissance et provoquer la prochaine récession. Il faut avoir à l'esprit que ce cycle peut prendre encore 2 à 4 ans. Il devrait toutefois être plus court que le précédent.

L'or comme prévu consolide beaucoup moins que certains l'attendaient. Les allocations d'actifs du Forecast restent inchangées avec une bonne moitié du patrimoine en immobilier, l'autre moitié étant composée pour un tiers d'actions, un tiers d'obligations ou de monétaire et un tiers en métaux précieux.

Bonne semaine !

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Christophe Bataille - dans File Trading
commenter cet article
30 janvier 2011 7 30 /01 /janvier /2011 07:52

Par Jean Christophe Bataille

 

Trading


CAC 40

Comme prévu le CAC 40 a buté sur sa résistance à 4080, qui correspond au double top antérieur, et a brutalement consolidé, le VIX ayant approché 15, niveau d'optimisme excessif dans un contexte d'incertitude pour les actions. L'analyse en UT weeks (chaque chandelier représente une semaine) montre la formation d'un biseau ascendant plutôt favorable à une rechute assez conséquente des marchés dans les mois qui viennent. Si le biseau tenait ses promesses, l'objectif serait à 3350 ! Il n'existe en revanche pas de divergence sur le RSI ou le stochastique, les volumes ne sont pas en diminution et cet objectif théorique peut être battu en brèche par les faits. On évitera toutefois d'initier de nouveaux achats sur les actions occidentales, le biseau étant une figure plutôt fiable. Il est difficile pour l'instant de connaitre la date de cette éventuelle correction. Le CAC peut tout à fait remonter le long de son oblique ascendante supérieure avant de rechuter.


Biseau-ascendant-29-01-11.JPG

EUR USD

Comme prévu également, la paire n'a pas poursuivi sa hausse et finit la semaine autour de 1.36. Son évolution est désormais pour moi totalement imprévisible. L'émission d'euro bonds pourrait rassurer les marchés et faire repartir la paire à la hausse mais de nombreuses incertitudes pèsent sur la tendance et je me garderai de formuler une opinion tranchée.

 

Gold Silver

Le Gold index a rebondi sur ses deux supports 1330 dollars et 1315 et semble pour l'instant échapper à une nouvelle baisse. Je fais partie des analystes qui pensent que les fortes consolidations attendues par certains sur l'or n'auront pas lieu. Le courant acheteur restent très fort et la tendance haussière est solide malgré les tentatives de la FED et des primaries dealers pour faire baisser son cours. 

J'espère que les gens qui n'ont pas d'or ont pu profiter des 1300 $ pour commencer une ligne de FCP mines d'or. Je rappelle le niveau d'intervention sur le napoléon : 185 euros. Il serait toujours possible ensuite d'accumuler à la baisse si le Gold index consolidait plus amplement avec deux supports : 1264 qui peut être un occasion de renforcer et surtout 1156 qui devrait se révéler solide. Je n'ai pas aujourd'hui de certitude sur la poursuite de cette baisse tant la situation mondiale justifie l'achat de métal jaune.

Pour le Silver, 26.75 a été touché. Nous avons acquis Silver Wheaton conseillé par notre ami Bxx pour renforcer la position en trackers SLV. L'objectif est d'avoir 1% du patrimoine en argent métal.

Oil

Le canal haussier a été franchi à la baisse en UT jours puis le cours du WTI s'est fortement repris. Le baril devait rebondir sur 88 dollars. Il a en fait rebondi sur 85.35 et le canal haussier est resté intact en UT weeks. Le cours du brut pourrait donc reprendre sa progression en direction de 97 $.

 Oil-290111.JPG

 

Investissement

Dans le contexte graphique du CAC 40 précédemment décrit, je renouvelle mon conseil de ne pas acheter d'actions occidentales mais de garder les positions actuelles sur les actions européennes à haut rendement qui, de par leur caractère défensif, sont plutôt stables dans les consolidations en cours. Sur un plan fondamental, c'est la hausse des taux européens qui pourrait être le starter de la baisse des actions du continent. Tout va se jouer sur les décisions de la BCE. Une trop forte hausse des taux pour lutter contre l'inflation ferait monter l'euro, ralentirait nos exportations et freinerait une croissance européenne déjà poussive. Si la BCE conservait une politique monétaire accommodante, les actions resteraient probablement autour de leur niveau actuel et l'inflation commencerait à se manifester plus nettement chez nous.

On m'a demandé pourquoi le pourcentage de support euros était si faible dans mon patrimoine. Je vais répondre sans détour. Je n'ai plus confiance dans les supports en euros de l'assurance-vie. Le risque de hausse des taux européens est de plus en plus élevé. Nul doute que cette appréciation aura un effet délétère sur ces supports gavés d'obligations à taux très bas. L'effet de cliquet et la politique d'amortissement des lignes obligataires des contrats d'assurance vie empêcheraient une réévaluation des rendements en cas de hausse des taux. De plus certaines des obligations en portefeuilles sont émises par les PIGs et pourraient être irrécouvrables sans l'aide des pays plus solvables. Le risque de décote est loin d'être négligeable.

L'inflation flambe chez les émergents. Son importation chez nous va prendre un peu de temps mais se concrétisera. L'or reste indispensable pour faire face à cette évolution.

Il faudra profiter de la poursuite de la baisse en cours du CRB pour acheter des matières premières, petit à petit en accumulation lente pour ceux qui n'en ont pas.

L'achat du yuan est de plus en plus d'actualité pour les gros portefeuilles, je guette le meilleur moment pour renforcer le fond EDRAM Chinagora, actions A et B en yuans et conserve la part monétaire Chinabsolute.

On peut encore se couvrir contre une hausse des taux avec les trackers short toujours en accumulation lente car les taux peuvent évoluer à nouveau à la baisse avant de regrimper dans quelques mois. SU7 parait plus intéressant que S10, actuellement assez haut et susceptible de rechuter avec les émissions d'eurobonds.


Les allocations des patrimoines types reste donc à  :

Pour les patrimoines supérieurs à 1.5 millions d'euros :

 

Or physique 10,00%
Mines d'or 7,00%
Mines d'or moyenne importance 1,00%
Silver 1,00%
Euros 1,00%
Obligations taux fixes 0,00%
Produit monétaires chinois en Yuan 2,00%
Obligations émergents 4,00%
Obligations taux variables 5,00%
Obligations High Yield 2,00%
Trackers short sur taux longs 1,00%
Actions chinoises compartiment A et B en yuan 1,00%
Actions Emergents 4,00%
Energie matières premieres 5,00%
Actions défensives européennes à gros rendement 4,00%
Avoirs spéculatifs 2,00%
Immobilier 50,00%

 

Pour les patrimoines sités entre 400 000 euros et 1.5 millions d'euros :

 

Or physique 10,00%
Mines d'or 7,00%
Mines d'or moyenne importance 1,00%
Silver 1,00%
Euros 0,00%
Obligations taux fixes 0,00%
Obligations émergents 5,00%
Obligations taux variables 5,00%
Obligations High Yield 2,00%
Trackers short sur taux longs 1,00%
Actions Emergents 5,00%
Energie matières premieres 5,00%
Actions défensives européennes à gros rendement 3,00%
Avoirs spéculatifs 2,00%
Immobilier 53,00%

 

Pour les patrimoines inférieurs à 400 000 euros : 

 

Or physique 11,00%
Mines d'or 9,00%
Mines d'or moyenne importance 1,00%
Silver 2,00%
Euros 19,00%
Obligations taux fixes 0,00%
Obligations émergents 5,00%
Obligations taux variables 5,00%
Obligations High Yield 2,00%
Trackers short sur taux longs 2,00%
Actions Emergents 5,00%
Energie matières premieres 5,00%
Actions défensives européennes à gros rendement 6,00%
Avoirs spéculatifs 5,00%
Immobilier 23,00%

 

Précision importante : le ratio immobilier représente, comme dans une déclaration ISF, la partie amortie du bien soit sa valeur vénale inscrite à l'actif otée du capital restant dû inscrit au passif. En cas de nouvelle acquisition, il correspond à l'apport en fond propre mais est amené à croitre avec l'évolution et l'amortissement du crédit.

 

Synthèse


Pour synthétiser un peu mieux les allocations d'actifs, le portefeuille de plus de 1.5 millions d'Euros est réparti comme suit :

 

Camembert-allocation-22012011.JPG

 

 

Bonne semaine !

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Christophe Bataille - dans File Trading
commenter cet article
15 janvier 2011 6 15 /01 /janvier /2011 10:58

Par Jean Christophe Bataille

 

Forecast image type

C'est donc tout d'abord une baisse qui a eu lieu sur le CAC 40 et notre objectif de 3810 à plus ou moins été respecté. Depuis, le CAC a pris un nouveau départ en direction des 4000 points.

L'euro, comme prévu, n'a pas sombré mais évolue désormais vers 1.3400 $. Il est possible que ce mouvement continue en direction de 1.3700 $ si, après l'élargissement du fond d'aide européen, le feu des médias se focalise sur les USA.

L'or et le Silver poursuivent une consolidation salutaire comme prévu également.

Le VIX vient de toucher 16. Son niveau est proche de celui d'avril 2010 et de mai 2008. Le Bull Bear Spread atteint lui aussi un niveau extrême à 38.5 %. L'Equity Put Call Ratio 5 DMA évolue encore dans son canal descendant et va bientôt toucher - 2 écarts types, un niveau très fort d'optimisme. Le CAC cash a franchi 3960 hier matin et les CAC futures ont touché 4000 en soirée. Rien ne semble arrêter la progression des actions.

Mon opinion est que cela ne va pas durer. Il est très improbable que le CAC dépasse 4088 et une consolidation me parait inévitable. Les émergents tentent de limiter l'inflation par un resserement monétaire qui ne peut que freiner l'économie. Les pays européens réduisent leur budget pour limiter leur endettement et l'Allemagne seul moteur de l'Europe va voir ses premiers clients se serrer la ceinture. L'Amérique va être confrontée au problème des muni-bonds.

Je déconseille donc d'acheter des actions en ce moment. Quelques prises de bénéfices peuvent être initiées si le CAC poursuit sa hausse. Pour shorter avec un trackers ou en CFD et avoir une chance de trouver le bon point d'entrée, il faut maîtriser parfaitement le day-trading et l'analyse multiframe. Chacun est libre mais il faut garder à l'esprit que ce type d'opération ne doit concerner que 2 à 5% du patrimoine. Mon objectif de baisse se situe autour de 3750 pour le CAC. 

Nous allons probablement avoir à nouveau l'opportunité d'acheter de l'or et de l'argent à la baisse avec un euro en ascension. Le napoléon serait à un bon prix d'achat à 185 euros. Un silver à 25 $ pourrait également être mis à profit pour acheter des mines ou un ETF adossé à du physique.

Bonne semaine !

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Christophe Bataille - dans File Trading
commenter cet article
8 janvier 2011 6 08 /01 /janvier /2011 16:12

TRADING

 

CAC 40

Observons le CAC en base horaire le 7 janvier 2011 :


CAC-7-janvier-2011.JPG

 

Le CAC est guidé sur ses bases par une oblique haussière et a buté récemment sur ses plus hauts contre la résistance horizontale à 3943 en inscrivant un double top.

Deux trades sont possibles pour la semaine à venir :

- Dans un premier temps, jouer une remontée dans le canal haussier en se fixant comme objectif 3940 et en positionnant un stop loss à 3835 (adapter le montant investi à la perte acceptée sur cette amplitude de stop), ce qui donne un excellent risk reward de 30/100.

- Si ce scénario est invalidé et que l'oblique haussière est franchie à la baisse avec pull back, on pourra tenter un short en direction de 3810. On serrera le stop grâce à une analyse multiframe des vagues de baisse (viser le franchissement des trend lines de reprise en UT courtes).

Sachez par ailleurs qu'une flambée du CAC au dessus de 3950 n'est pas l'hypothèse la plus probable à court terme car le Bull Bear spread est déjà à 35 % au USA et le VIX est à 17.14. Les investisseurs ont clairement signifié par le double top inscrit récemment qu'ils étaient majoritairement vendeurs au dessus de ce niveau.


Paire EUR USD

Selon de nombreux analystes, la paire a un potentiel de baisse à 1.27 voire 1.25. Je reste personnellement haussier à moyen terme même si l'euro peut continuer à s'effriter vers ces niveaux. Je ne doute pas que le dollar sera à nouveau sous pression dès que les muni-bonds arriveront sur le devant de la scène.


Gold et Silver

Observons l'or en dollars en base journalière depuis août 2010.


Gold-index-7-janvier-2011.JPG


On peut constater que l'index sort par le bas du canal ascendant dans lequel il s'inscrit depuis octobre 2010. Il y a de fortes chances pour que la nouvelle tendance soit temporairement baissière et que la consolidation de l'or se poursuive. L'or peut remonter buter contre la borne basse du canal mais il devrait ensuite à nouveau corriger. Cette configuration et les meilleures nouvelles qu'attendues concernant l'économie américaine me font shorter l'or en CFD depuis quelques jours avec pour premier objectif 1335 puis 1320. Nous aviserons ensuite. Si 1320 était franchi le signal baissier pourrait être important le prochain support étant 1260. Ce niveau serait une aubaine pour les acheteurs mais il n'est pas le plus probable car la pression acheteuse risque de redevenir rapidement forte en particulier si les problèmes de solvabilité des collectivités territoriales américaines reviennent à la mode dans les médias financiers.

Sur le long terme la tendance reste fortement haussière. Il suffit d'observer le graphe long terme du Gold index en base mensuelle depuis 2003 :


Gold-long-terme-7-janvier-2011.JPG


On note d'emblée que l'or est sorti par le haut de son canal de long terme en 2009 et que la pente de sa progression s'accentue. Cette pentification est pour moi significative d'un passage en phase 3 de la bulle de l'or en court de constitution (je l'avais mentionnée à l'époque et elle est entérinée aujourd'hui). L'or va poursuivre son ascension selon une pente de plus en plus raide pour atteindre des niveaux beaucoup plus élevés, 3000 dollars n'étant pas impossible pour moi. On pourra racheter le gold index en spéculation swing lorsqu'il reviendra toucher son oblique haussière, c'est à dire vers 1335, niveau identique à celui que nous déduisons de l'analyse court terme en base journalière. Un franchissement à la baisse de cette oblique haussière serait le signe d'une forte consolidation de l'or et ne pourrait être corrélés qu'à des indicateurs américains de très bonne facture, ce qui est encore loin d'être gagné ...

Un mot sur le Silver qui a pris résolument une direction conforme à l'hypothèse inflationniste. Il devrait reproduire les mouvements de l'or en les amplifiant. Mon niveau d'intervention à l'achat spéculatif devrait être corrélé à un Gold index à 1335 $.

L'ensemble de ces positions sont spéculatives et doivent être assorties d'un stop.


Oil

En base journalière depuis mai 2010, la pente de progression du pétrole s'est accentuée en août 2010 :


Oil-7-janvier-2011.JPG


Si le pétrole infléchit sa progression depuis quelques semaines, il devrait rapidement buter contre sa borne inférieure puis poursuivre sa hausse en direction de 100 $ si la Chine ne freine pas trop son économie. Le potentiel de consolidation serait ensuite non négligeable, la hausse des matières premières pouvant avoir un effet freinateur significatif sur la forte croissance des émergents.


INVESTISSEMENT

Dans le mois qui vient :

- Je renforcerai, en profitant d'une consolidation, ma ligne d'actions Saint Honoré ChinAgora N, FR0010341222, libellés en euros, fonds d'actions chinoises ayant accès aux compartiment A et B permettant de profiter de la croissance domestique chinoise, également couvert contre le risque de change EUR USD, mais exposé au risque RMB USD (http://futures.over-blog.com/article-jouer-la-hausse-du-yuan-2-60012400.html). La hausse des taux chinois risque de provoquer une petite baisse salutaire de ce fonds qui ne représente pour l'instant que le quart de mon investissement en yuans. La déclinaison N de ce fonds me permet de l'acheter sans souffrir de la baisse de l'euro par rapport au dollar.

 - Je continue de bannir de mes avoirs la dette souveraine à taux fixe des états occidentaux et je conserve une allocation significative en dettes émergentes et en devises locales, les obligations courtes en yuan représentant désormais 2 % de mon patrimoine.

- En l'absence de consolidation depuis que nous en avons parlé, je vais commencer à accumuler de petites lignes short sur les obligations européennes et américaines, sans pour l'instant charger la barque car les obligations occidentales peuvent tout à fait bénéficier d'un sursis lié aux interventions chinoises en Europe et aux bonnes statistiques américaines.

AMUNDI ETF SHT US7
FR0010892745 - SU7

Notice

Pour les obligations européennes : 

AMUNDI ETF SHT 10

FR0010823385 - S10

Notice

- Il est possible, en cas de consolidation, que j'intervienne encore à l'achat sur le Silver et sur le gaz naturel par les trackers SLV et NSGAP ou par les sociétés conseillées par nos brillants intervenants sur Futures dans les articles consacrés à ces deux matières à bon potentiel.


Bons trades et bons investissements à tous !

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Christophe Bataille - dans File Trading
commenter cet article
19 décembre 2010 7 19 /12 /décembre /2010 20:01

Par Jean Christophe Bataille

 

Forecast image type

Je fais un point rapide avant les fêtes de Noel.

Le CAC 40

Sur le plan graphique, l'indice national a refusé plusieurs fois de franchir 3900 points, témoignage d'une réticence forte à imaginer une progression supplémentaire dans le contexte de la désolvabilisation de certains états européens. Il pourrait donc continuer à latéraliser dans un range dont la borne inférieure serait à 3590 au plus bas mais dont le niveau pourrait être supérieur, 3750 par exemple. A noter un VIX à 16.11 annonciateur d'une prochaine baisse des marchés en direction du niveau précité.
Je l'ai dit de nombreuses fois, pour que les marchés montent, il faudrait de très bonnes nouvelles sur le front de l'économie et ce n'est pas le cas. Pour qu'ils baissent nettement, il faudrait que les taux d'intérêt long terme montent franchement. Cela ferait baisser la prime de risque et ferait chuter les actions. Mais combien de temps les taux vont-ils rester à ce niveaux ? Je l'ignore ... Les mécanismes que j'ai déjà évoqués dans de précédents articles sont encore à l'oeuvre et les investisseurs auront du mal à s'affranchir du compartiment obligataire malgré des taux d'intérêt réels négatifs et une inflation très largement sous-évaluée. Le CAC 40 risque de poursuivre sa latéralisation.
Le seuls déclencheur d'une baisse mondiale des marchés actions serait un resserrement excessif de la politique monétaire des plus gros pays émergents mais ceux-ci, en particulier la Chine, pilotent leur croissance avec beaucoup de bon sens malgré un important flux de liquidités issu du QE2 américain.

La paire EURUSD

On inscrit un point bas que nous avons pu trader en short avec succès en day trading. Je reste toutefois haussier sur la paire en UT plus longues. Les marchés ne se focaliseront pas indéfiniment sur les problèmes européens et finiront par considérer la situation américaine avec plus d'objectivité.
Sur le plan graphique, on a atteint le bas d'un range vers 1.3170 qui devrait faire rebondir le cross en direction de 1.3400. A moins que les medias continuent à s'acharner sur l'euro, ce qui aurait pour effet bénéfique de maintenir notre compétitivité à l'export ...

Gold

L'or atteint le bas de son canal haussier en UT week et il devrait repartir à la hausse. Il est très étonnant de constater que le métal jaune ne consolide que très peu tant l'appétit des investisseurs, en particulier asiatiques, est grand.

Oil et énergies fossiles.

Accélération à la hausse de l'or noir qui semble être en retard par rapport à d'autres matières premières. Le canal en UT week se verticalise. En base journalière, la situation est peu claire puisque le cours du brut est en milieu de canal avec possibilité de rejoindre directement la borne basse vers 86 $ ou passer par le haut du canal pour redescendre ensuite vers 87 $. Là encore la consolidation n'est pas énorme.
Je continuerai à jouer sur repli le pétrole, le gaz, l'uranium et pourquoi pas le charbon. Ce sont les matières premières les plus précieuses. Il n'y a pas de croissance sans énergie. Or il faut désormais, chauffer, animer, transporter, nourrir de plus en plus de gens. Il faut de l'énergie pour fabriquer pour eux de plus en plus de produits industriels. Il en faut également de plus en plus pour extraire les matières premières nécessaires à cette production et il faut également de plus en plus d'énergie pour extraire les ressources énergétiques elles-mêmes. Nul doute pour moi que c'est un pari gagnant à tous les coups sur le long terme malgré les efforts louables de développement des énergies renouvelables.
Tous nos achats sur ce secteur sont largement positifs mis à part notre début de ligne sur tracker gazier NGASP. Je suis à accumuler plus nettement vers 0.20 euros et reste confiant sur son potentiel long terme.

Passez tous de très bonnes fêtes de fin d'année. Je ne serai pas nécessairement toujours présent mais vous pouvez donner, dans cette file trading et investissement, libre cours à vos commentaires sur les sujets les plus variés concernant la bourse et les produits d'épargne .

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Christophe Bataille - dans File Trading
commenter cet article
7 décembre 2010 2 07 /12 /décembre /2010 21:33

Par Jean Christophe Bataille.

CAC 40

Simple suivi du CAC 40 en chandeliers journaliers qui pour l'instant obéit parfaitement à nos prévisions :

CAC 7122010

La CAC 40 pourrait maintenant évoluer en range pendant un ou deux jours puis rechuter à l'intersection de la résistance 3800 et l'oblique baissière. Tout franchissement de cette oblique serait favorable à une hausse avec pour objectif 3900. Je jouerai cependant l'option inverse, pour moi la plus probable : un retournement sur l'oblique baissière avec pour premier objectif 3745. Le stop doit être positionné un peu dessus de l'oblique selon les critères de la théorie de Dow en étude multiframe sur les UT courtes.

OR et pétrole

Notons que l'or et le pétrole sont tous les deux en divergence baissière sur le RSI et que le stochastique est au sommet depuis plusieurs jours pour ces deux sous-jacents. Un mouvement de consolidation est probable. Le pétrole en particulier à dessiné aujourd'hui une mêche baissière en chandelier journalier en chevauchant la Bollinger supérieure. Short possible dans les jours qui viennent. Comme toujours on trade en multiframe en analysant les graphes dans toutes les unités de temps et en choisissant les points d'entrée en UT courtes pour être le plus précis possible.

EUR USD

J'anticipe un EUR USD stable à haussier en direction de la résistance 1.3780. Attention, quand les medias se focaliseront sur l'Amérique, le début de position en SU7 pourrait prendre de la valeur.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Christophe Bataille - dans File Trading
commenter cet article
6 décembre 2010 1 06 /12 /décembre /2010 06:38

Par Jean Christophe Bataille.

 

Trading

Un point rapide sur le CAC 40. Observons le graphe de l'indice national en base journalière :

 

CAC 5122010

 

Le CAC a bien buté comme prévu antérieurement sur la zone des 3650-3600 mais il l'a fait en prenant des chemins détournés puisqu'il a quitté l'oblique baissière inférieure de son biseau d'élargissement et est venu toucher 3900 pour redescendre ensuite vers les niveaux prévus en zone de rachat. Dans les jours à venir, l'indice va être confronté à la résistance à 3800, elle même bornée par l'oblique baissière créée lors du dernier sommet à 3900. Le point d'intersection entre l'overlap historique à 3800 et cette oblique baissière pourrait devenir une forte résistance et une opportunité pour lancer un short. En attendant, le passage récent de la résistance à 3745 est plutôt haussier et peut justifier un trade long.

 

Investissement

La partie investissement de cette rubrique à déjà été abordée dans l'article Où va l'économie mondiale à moyen-long terme ? - N°3.

Nous allons dans l'esprit de cet article et dans la philosophie de cet autre billet Krach obligataire ou hausse lente des taux longs ? nous intéresser particulièrement aux deux ETFs short sur obligations en couverture long terme contre une montée des taux :

 

AMUNDI ETF SHT US7
FR0010892745 - SU7

Notice

Pour les obligations européennes : 

AMUNDI ETF SHT 10

FR0010823385 - S10

Notice

 

Comme exprimé dans le dernier article cité ci-dessus, la montée des taux longs peut être rapide ou au contraire reportée. Sa survenue me parait cependant plus probable qu'une forte montée du CAC 40. Autant s'en prémunir ... Il faut donc bien comprendre qu'il s'agit d'une couverture sur les taux à moyen terme sans échéance prédéfinie. Les spécialistes des ETFs pourront tenter d'évaluer l'érosion de ces produits sur quelques mois. Nous nous intéresserons pour l'instant essentiellement à SU7 (obligations américaines) dont la valeur est actuellement suffisamment basse (elle a bien sur déjà été plus basse ...).

S10 (obligations européennes) subit la tension sur les taux liés à la crise irlandaise et il faut probablement attendre que les choses se calment pour entrer.

Pour les lecteurs que cette couverture sur la hausse des taux à moyen terme intéressent, il faut accumuler à la baisse et dans les creux de petites lignes pour optimiser au maximum le prix d'achat. 90 pour SU7 et 100 pour S10 seraient de très bons niveaux d'intervention.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Christophe Bataille - dans File Trading
commenter cet article
21 novembre 2010 7 21 /11 /novembre /2010 16:44

Par Jean Christophe Bataille.

 

Trading

 

La configuration du biseau d'élargissement proposée la semaine dernière a fait long feu et le CAC 40 est sorti par le haut de son oblique descendante supérieure. Il a en rechanche buté sur sa résistance majeure à 3873 en effectuant un double top en UT 1H. Ces deux résistances ont été l'occasion de conduire des trades en UT courtes. Le premier, long, a été perdant, l'oblique baissière ayant cédée sur bonne nouvelle concernant l'Irlande, le deuxième, short, a été gagnant en jouant sur le non franchissement de la résistance à 3873. Le premier coûtant 13 ticks sur deux soldats et le second rapportant 17 et 48 tick sur deux soldats, le bilan est positif grâce à la précision du positionnement en CFDs et un risk reward avantageux sur chaque trade.


CAC21112010.JPG

 

Il est très difficile de dire si les 3873 vont être franchis à la hausse lundi. Les dernières nouvelles venues des US semblent être en faveur d'une reprise des Permanent Open Market Operations ou achats d'actions par les primaries dealers. La poursuite des ces programmes qui ont pour but de maintenir les marchés à un bon niveau d'optimisme et de cultiver l'effet richesse aux Etats-Unis me conduit à la plus grande prudence dans les prévisions sur les indices actions occidentaux qui sont pour la plupart corrélés au SP 500.

 

En day trading pour lundi, on se contente de jouer les impulsions sans se soucier des fondamentaux. Rejouer le non franchissement de 3873 avec triple top est une option intéressante en shortant 3873 et en positionant un stop de 7 à 8 ticks (1 ticks = 1 points de CAC = 1 ou 2 euros pour un mini contrat ou 10 euros pour un contrat ) pour un reward à 25-35 ticks maxi 50 ticks. Une chance sur deux de réussite mais risk reward intéressant.

 

Dans ce cas de non franchissement, le premier potentiel short est à 3822. Cela matérialiserait un range 3873-3822. Le deuxième potentiel serait à 3742 pour un range beaucoup plus large qui reprendrait en borne inférieur le triple top constaté à 3873. On peut noter que le stochastique croise par le haut sa ligne de référence et que les volumes CFDs sont en baisse ce qui incite à favoriser l'hypothèse baissière.

 

Si le CAC franchit 3873 de plus de 8 ou 10 points, il faut impérativement sortir sur stop. Un trade up peut alors être tenté surtout si l'indice revient prendre appui sur la résistance à 3873 devenue support. L'objectif serait celui d'une ascension vers 3907, seule résistance bien individualisée sur le graphe.

 

Si le CAC démarre demain matin au dessus de 3873, attention au comblement du gap hebdomadaire avant de prendre position.

 

Il me semble préférable d'éviter de swinguer au delà de la journée car l'incertitude entretenue d'un coté par une force haussière liée au QE2 et aux POMOs et de l'autre coté une force baissière de rappel liée à des indicateurs de sentiment en état d'alerte :

 

- Bull bear spread à 36 %

- Rydex Nova/Ursa Sentiment Indicator (S&P 500 Sentiment) 14 DMA en territoire positif depuis fin aout.

- Total Put Call Ratio qui approche les - 2 écarts types.

- VIX à 18.4 près de sa borne basse.

- VXV à 21.4 près de sa borne basse.

- VIX:VXV à 0.83 près de sa borne basse.

 

Si on rajoute les effets du trading automatique programmé en trend following qui représente désormais une grande partie des transactions sur indices, je reste sur l'idée que les cours évoluent de façon trop capricieuses pour trader les indices à plus d'une journée. Une baisse plus importante aurait déjà dû se produire et elle a avorté.

 

Réponse la semaine prochaine !

 

 

Investissement

 

Plusieurs commentaires montrent que bon nombre de lecteurs de Futures sont actuellement presque exclusivement en cash ou en support euros de contrats d'assurance vie. La question qu'ils se posent est quand rentrer sur les produits conseilllés dans le Forecast s'ils ont manqué le train de l'achat ?

 

Il y a plusieurs niveaux de réponse. Voici quelques conseils :

 

- Diversifier les supports en achetant régulièrement des petites lignes de ceux présents au Forecast mais en choisissant ceux qui baissent ou qui ont peu grimpé au moment de l'investissement. Par exemple, en ce moment, les actions européennes de rendement ne sont pas à un prix excessif. Les obligations indexées sur l'inflation sont en repli. Il peut être avisé d'acheter une petite ligne de chaque. En revanche, les actions émergents et les commodities sont déjà chères. Les obligations émergentes sont également chères. Concernant l'or qui est incontournable l'once à 900 euros serait une belle opportunité. J'ai signalé par deux fois un fenètre d'achat sur le Napoléon à 180-185 euros. L'argent à 24 $ pourrait être prometteur via le tracker SLV, les CFD silver et les mines. Il est un peu tard pour l'or si vous êtes totalement en cash mais il me parait inconcevable de ne pas avoir d'or métal dans un patrimoine.

 

- L'investissement le plus intéressant actuellement est probablement le yuan qui est artificiellement sous évalué, échappant au jeu de l'offre et de la demande. Le fonds monétaire Chinabsolute N que j'ai signalé est probablement la meilleure opportunité à saisir par achat progressif sur 2 à 5 % du patrimoine.

 

- Investir très progressivement et régulièrement des sommes toujours identiques représentant une petite partie du patrimoine est efficace. Si les cours du support baissent, la constance de la somme investie fait que l'on investit plus quand les cours sont bas et moins quand les cours sont hauts, ce qui permet d'optimiser le prix moyen d'achat.

 

- N'investissez pas trop vite. Les cours et les prix peuvent évoluer fortement à la hausse comme à la baisse dans le futur. Il vaut parfois mieux ne pas prendre une plus value qu'être pris à contre pied et perdre beaucoup en capital. Le fait d'être partiellement investi permet de faire face à toutes les situations et d'optimiser le prix moyen d'achat.

 

Bonne semaine !

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Christophe Bataille - dans File Trading
commenter cet article
17 novembre 2010 3 17 /11 /novembre /2010 06:10

Par Jean Christophe Bataille

 

File trading

 

Cette file trading reprend un certain nombre d'éléments que nous avons déjà vus en formation trading. Elle met en avant plusieurs techniques d'analyse déjà apprises.

 

Les prévisions de la dernière file trading se sont révélées parfaitement exactes. Elles anticipaient :

 

- Une baisse du CAC 40. On est à 3750.

- Une baisse de l'Or en dollar, stabilité ou légère baisse en euros. On est à 1335 $.

- Une baisse de la paire EUR USD. On est à 1,35.

 

Fondamentalement.

 

L'évolution à la baisse de ces sous jacents montre bien que QE2 était déjà pricé dans les cours.

Que va-t-il se passer maintenant ? A mon avis, QE2 finira pas produire son effet et une hausse devrait se matérialiser sur les actions en particulier émergents et les matières premières. Cette anticipation s'appuie sur un mouvement de fond : la remontée des taux obligataires des pays aux finances solides traduit une baisse de l'aversion au risque qui devrait reprendre après la consolidation en cours. Cependant le pourcentage de cash n'a jamais été aussi bas chez les gérants et la baisse des indices actions alimentant la course au cash actuelle devrait se poursuivre encore avant l'amorce d'un nouveau rebond.

 

Techniquement

   

Le CAC 40 risque de baisser de plus de 100 à 150 points pour atteindre par vagues une zone située entre 3650 et 3600 points. Il pourrait ensuite remonter et rejoindre la zone des 4000 points avec 4088 en ligne de mire.

 

Observons le CAC 40 en base horaire ce 16 novembre 2010 sur un graphe affichant 40 jours d'évolution

 

CAC16112010.JPG Pour grossir le graphe taper CTRL + sur votre clavier

 

Le CAC 40 a confirmé son trend baissier depuis 3 jours lorsqu'il a atteint 3770 (ligne rose, flèche rose). En effet ce plus bas était inférieur au précédent plus bas du 29 octobre à 3770 (ligne orange, flèche orange). En Dow theory, c'est un signe d'inversion de tendance vers le bas. On a détecté également cette inversion de tendance lorsque le Donchian à 20 périodes a été franchi, réalisant un break out à la baisse en UT days (visible sur le graphique en base journalière non publié dans cet article.

Ce passage en trend baissier avait déjà commencé après la sortie de l'indice par le bas de son canal ascendant (canal vert). Mais ce signe est très précoce, il ne préjuge habituellement pas de la direction prise par la nouvelle tendance. C'est véritablement le break out qui l'a entériné

 

On peut donc conclure qu'il y a eu changement de tendance du CAC 40 le 11 novembre et que cette nouvelle tendance a confirmé son caractère baissier le 14 novembre.

 

La nouvelle tendance se dessine sous la forme d'un biseau d'élargissement descendant (en rouge). Ce type de biseau est une figure de consolidation qui anticipe une poursuite de la hausse qui existait avant lui. Cette hausse ne devrait se matérialiser que lorsque le CAC aura touché 3 fois la borne haute et trois fois la borne basse. Ce qui nous laisse encore du temps étant donné la forte pente du biseau. L'objectif de la baisse actuelle se situe entre 3650 et 3600 points en extrapolant la courbe. Il est donc possible de poursuivre les swings short pour ceux qui les ont engagés. Cet objectif est plutôt fiable car 3627 est la dernière résistance majeure en base journalière. Une position à la hausse pourrait être engagée ensuite à partir du niveau 3600-3650. Nous ne pourrons vraiment calculer le potentiel de hausse que lorsque le CAC aura franchi la droite supérieure du biseau à la hausse.

Bien évidemment ce scénario n'est qu'une prévision probabiliste et peut être invalidé à tout moment par un évènement intercurrent. Stop de rigueur.


Forecast

 

Les perspectives de hausse de l'inflation dans les pays émergents me font réduire la part de l'allocation obligations émergents à échéance longue dans les fonds libellés en dollars qui ont beaucoup progressé depuis le début de l'année. Le risque d'une montée des taux longs dans ces pays n'est pas négligeable du fait de la surchauffe économique même si les capitaux du QE2 viendront au final s'investir pour une bonne partie sur le compartiment obligataire des pays à forte croissance, limitant ainsi cette hausse des taux par un attrait persistant pour la dette émergente. Nous avions récemment augmenté ce poste avec Chinabsolute pour 2 % du patrimoine car les obligations qu'il détient sont à échéance très courtes et ne peuvent au contraire que profiter d'une hausse des taux et d'une montée en puissance du Yuan. Nous prenons donc nos bénéfices pour 1 % de nos FCP obligataires à échéances longues des pays émergents sauf Chine. Il reste donc 6% du patrimoine sur ce poste pondéré antérieurement à 7 % et nous arbitrons les 1% désinvestis vers le compartiment obligations corporate High Yield européen qui passe à 2 %. Les prévisions d'inflation en zone Euro sont en effet réduites à court terme et le compartiment obligataire des entreprises reste intéressant dans cette zone à l'abri du risque de change. Dans le contexte d'incertitude sur les dettes souveraines européennes, nos avoirs en support euros assurance vie restent très réduits.

 

La répartition du patrimoine type à plus de 1.5 millions d'euros devient :

 

Or physique 10,00%
Mines d'or 7,00%
Mines d'or moyenne importance 1,00%
Euros 3,00%
Obligations taux fixes 0,00%
Obligations émergents 6,00%
Obligations taux variables 5,00%
Obligations High Yield 2,00%
Actions Emergents 5,00%
Energie matières premieres 5,00%
Actions défensives européennes 4,00%
Avoirs spéculatifs 2,00%
Immobilier 50,00%

 

Les patrimoines de montant inférieur ne bougent pas car ils n'ont pas intégré de titres de créance libellés en yuan pour des raisons d'éligibilité.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Christophe Bataille - dans File Trading
commenter cet article
9 novembre 2010 2 09 /11 /novembre /2010 12:51

Par Jean Christophe Bataille.

 

Forecast image type

 

En ce début de mois de novembre, nous étudierons le marché sous un angle contrariant. Selon l'adage "acheter la rumeur et vendre la nouvelle", les effets du QE2 pourraient être déjà largement inscrits dans les cours. La moindre déception sur les résultats des entreprises, sur l'importance du Quantitative Easing ou sur les statistiques économiques à venir pourrait faire replonger les indices actions. C'est aussi vrai pour l'or en dollars qui, ces derniers mois, a pulvérisé ses plafonds. Jouer un retournement de tendance à l'opposé du consensus pourrait être une stratégie payante. Pour spéculer sur cet éventuel retournement, il est préférable, afin d'éviter toute surprise, de saisir ces mouvements lorsqu'ils se dessinent et de ne pas shorter si les sous jacents veulent poursuivre leur hausse malgré nos anticipations. Pour ce faire, nous utiliserons la méthode du break out sur Donchian utilisée dans la stratégie des tortues, capable d'identifier un certain nombre de retournements et de changements de tendance par le franchissement de niveaux respectés depuis plus de 20 ou 55 périodes dans l'UT considérée. Quatre sous-jacents vont nous intéresser particulièrement :

 

Les indices actions

 

On guettera les breaks out à la baisse sur Donchian 55 en UT 1H, c'est à dire le franchissement à la baisse des 3806 points sur le CAC 40 et celui des 1171 points sur le SP 500 pour prendre une position short en positionnant un stop à deux fois la volatilité mesurée par l'Average True Range en UT H1 (indicateur que l'on peut installer sur la plupart des graphes fournis par les brokers, à paramètrer à 20 périodes). Pour les puristes, quelques points de stops supplémentaires peuvent être rajoutés quand l'ATR est en croissance pour absorber l'augmentation de la volatilité.

 

Gold en dollars et cross EUR USD

 

La probabilité que les républicains reprennent une partie du pouvoir aux Etats-Unis est grande selon les sondages. Cela signifierait moins de déficit budgétaire, moins de mesures non conventionnelles et donc un ralentissement de la printing press.

 

Les mouvements sur les sous jacents qui nous intéressent devraient être :

 

- Baisse de l'or en dollar, stabilité ou légère baisse en euros.

- Baisse de la paire EUR USD

 

Pour ceux qui ont accès aux CFDs et au FOREX, il est possible à très peu de frais de vendre l'or en dollars et de vendre le cross EUR USD. Les points d'entrée pourront là encore être choisis sur le principe du break out sur Donchian. Les positions sur la paire EUR USD devront être de faible volume et les stops très éloignés. Cela permet de garder constant le risque accepté dans cette unité de temps relativement longue qu'est l'UT 1H tout en se donnant les meilleurs chances de ne pas sortir sur un à coup de ce marché très volatile.

 

On guettera les breaks out à la baisse sur le Donchian 20 en UT 1H en particulier le niveau des 1.3806 sur la paire EUR USD et le niveau 1353 sur le Gold Index pour prendre une position short. On positionnera un stop à trois fois la volatilité mesurée par l'Average True Range dans l'UT 1H pour la paire EUR USD et à deux fois la volatilité mesurée par l'Average True Range dans l'UT 1H pour l'or. Concernant l'or, un niveau d'entrée short encore plus efficient serait le break out à la baisse sur Donchian 55 en UT 1H à 1319 dollars l'once.

 

Pour ceux qui ne connaissent pas les techniques de break out sur Donchian, je vous renvoie à cet article de formation au trading de Futures : http://futures.over-blog.com/article-formation-cfd-et-forex-n-15-break-out-sur-donchian-49254705.html

 

J'essaierai, si mon emploi du temps le permet, de signaler en temps réel les entrées possibles pour ces différents shorts.


Pour les lecteurs qui n'ont pas de comptes FOREX ou CFDs et qui souhaitent en ouvrir un, je publierai bientôt un ou deux articles pour vous aider dans le choix d'un broker et pour entreprendre les démarches d'ouverture d'un compte en toute sécurité.

 

Pour la partie Forecast investissement de cet article, je surveille particulièrement les tractations sur la parité Yuan-Dollar US et vous donnerai bientot une piste d'investissement intéressante sur une part conséquente de vos actifs.

 

Enfin, l'achat d'or physique en euros sur repli pour le long terme reste plus que jamais d'actualité.

 

 

Bons trades !


 

Cet article du 30 octobre est remonté dans la liste pour faciliter la lecture du blog pour le trading.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Christophe Bataille - dans File Trading
commenter cet article
24 octobre 2010 7 24 /10 /octobre /2010 21:52

Par Jean Christophe Bataille.

 

Il faut bien le reconnaitre, la figure du biseau sur le CAC 40 identifiée lors du dernier file trading n'a pas tenu ses promesses.

La mise en défaut de cette figure généralement assez fiable tient en deux lettres et un chiffre : QE2. La perspective de l'argent gratuit distribué par la Fed a donné des ailes aux acheteurs. Les indices risquent toutefois de varier fortement au gré des sondages dans les prochains jours car l'équipe qui sortira vainqueur de l'élection américaine de novembre influencera fortement la politique monétaire américaine. La volatilité sera d'autant plus forte qu'il est très difficile d'anticiper les effets d'une victoire républicaine. Celle-ci apporterait un renouveau sur les marchés, mais les limitations de la monétisation que les républicains imposeraient pourraient rapidement assécher la liquidité et faire grimper le dollar tout en faisant retomber les indices actions et le prix de l'or en dollars.

Pour analyser techniquement l'évolution de l'indice et identifier les overlaps possibles, restons en base hebdomadaire puisque le CAC 40 n'a pas atteint le niveau actuel depuis de nombreux mois.

 

Nous avions précédemment :

  UT semaines

Biseau ascendant 12102010


Le graphe UT weeks a évolué comme suit :

  UT semaines

CAC23102010.JPG

Devant l'incertitude qui va guider les indices, je recommande donc d'éviter les swings longs et les positions spéculatives en base supérieure à une heure et de soigner particulièrement le money management. Comme je l'ai déjà expliqué, les trackers sont à proscrire. Seuls les CFD ou éventuellement les futures ont un intérêt dans ces unités de temps.

Si le CAC a inscrit récemment un double top haussier en base horaire, il reste en trend ascendant (son dernier point bas n'a pas franchi à la baisse l'ancien point bas dans cette UT. Il est par ailleurs sous l'influence haussière de la sortie du biseau ascendant après avoir clairement pris appui sur la borne supérieure de celui-ci. Nous considèrerons donc que pour la semaine à venir, la probabilité d'une baisse de l'indice sous 3735 est assez faible.

Trois possibilités pour la suite :

- Le CAC latéralise et s'inscrit dans un rectangle de consolidation entre 3835 et 3890. Les vendeurs semblant encore nombreux à 3890 comme l'atteste le double top récent en base horaire.

  UT 1 heure

CACUTH23102010.JPG


- Le CAC franchit la zone des 3890 et installe son range de consolidation dans la zone 3950-3890 correspondant à l'overlap majeur à 3925 qui a servi de champ de bataille aux bears et aux bulls durant tout le mois de mars 2010.

  UT semaines

CAC23102010


- Le CAC reste en trend haussier sans latéraliser et monte rapidement en direction de 4080. C'est l'hypothèse la moins probable.

La détermination de ces niveaux est intéressante car c'est à l'approche de ces supports et résistances, qui restent à affiner le moment venu par l'analyse dans plusieurs unités de temps (multiframe), que se situent les meilleures impulsions haussières ou baissières. Il est donc possible de les aborder avec un risk reward maximum (rapport stop/ take profit) tout en gardant à l'esprit une règle fondamentale, on achète les supports et on vend les résistances.

 

Bons trades !

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Christophe Bataille - dans File Trading
commenter cet article
12 octobre 2010 2 12 /10 /octobre /2010 08:24

Par Jean Christophe Bataille

 

Biseau-ascendant-12102010.JPG

 

Observons le graphe du CAC 40 en base hebdomadaire depuis le printemps 2010 : il traduit bien l'envie qu'ont les marchés de reprendre le chemin de la hausse et le frein que constitue l'évolution économique. Ces deux forces antagonistes dessinent sur le graphe du CAC 40 la figure classique du biseau ascendant. Une conclusion s'impose : les haussiers s'épuisent et les baissiers devraient reprendre la main. Le potentiel de hausse de ce biseau est 3820 et la rechute de l'indice à prévoir est 3340 voire 3320 si on tient compte des mèches de la base du biseau.

 

Une précision pour les puristes. Le VIX instantané est à 18.96. Rydex Funds Nova/Ursa Sentiment Indicator 14 DMA reste en territoire nettement positif. L'EPCR moving average 20 jours se stabilise sur un plancher solide comme lors de la dernière rechute du CAC 40. Ce n'est pas vraiment haussier dans la philosophie contrariante.

 

En parcourant mes interventions sur ce blog et antérieurement sur d'autres, je m'aperçois que j'ai anticipé depuis le début de 2009 presque tous les retournements du CAC 40 à la hausse comme à la baisse. Je n'en tire aucune gloire, il y a toujours une part de bonne fortune dans le trading. A l'inverse, je n'ai pas toujours été aussi heureux sur le Gold Index et il faudra bien un jour que je me trompe lourdement sur le CAC. J'espère que ce ne sera pas ce coup-ci : je reste en dérivé baissier sur le CAC 40.  Mais comme d'habitude sur 1 % de mon patrimoine, avec un stop à 3835 et le doigt sur le bouton achat à la baisse sur de beaucoup plus gros volumes pour les matières premières et les émergents.

 

Bons trades !

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Christophe Bataille - dans File Trading
commenter cet article
29 septembre 2010 3 29 /09 /septembre /2010 18:09

 

Par Jean Christophe Bataille

Forecast image type

 

 

ACTIONS - OBLIGATIONS

 

Existe-t-il un risque de krach ?

 

J'aimerais rassurer ceux qui pensent que nous allons vivre un monstrueux krach boursier. Je crois sincèrement que c'est impossible. Une descente progressive des cours sur deux ou trois ans est envisageable mais une chute vertigineuse comme en 2008, en 2000, en 1987 ou en 1929 : non. Actuellement l'aversion au risque est maximum à tel points que le compartiment obligataire enfle de façon très inhabituelle. Les actions sont dans les mains fortes et sont délaissées par le public. Comment les indices pourraient-ils chuter fortement et rapidement alors que ces mains sont les plus solides ? Une baisse importante ne peut se faire que progressivement et seulement si le double dip de l'économie US se réalise. Je n'ai jamais vu, de ma vie boursière, un krach se produire durant une période d'incertitude. Les krachs surviennent toujours dans un ciel serein. C'est logique car pour que les cours s'effondrent, il faut que les mains faibles aient beaucoup acheté et que l'optimisme les ait conduits à se gaver d'actions. Une grande vague qui emporterait tout sur son passage sur quelques mois pour emmener les indices sous CAC 2500 est tout simplement irréaliste.

 

Trading

 

En base journalière, le CAC cash dessine depuis quelques jours une figure technique bien connue, le diamant :

 

Diamant.jpg

 

Selon cette figure chartiste, une baisse est probable demain ou après demain avec un objectif à plusieurs jours de 3600 point pour le CAC. Mais comme toujours, il ne s'agit que d'une prévision statistique et le CAC peut tout a fait monter sur une très bonne nouvelle en provenance des US. N'oubliez pas vos stops !

 

Evolution des indices pour le moyen terme

L'avenir économique occidental reste incertain et le CAC pourrait à court terme rester dans son range 3350 -3820. Les perspectives économiques gardent tout leur poids et vont décider de la montée ou de la baisse des actions. Toutefois l'application des mesures non conventionnelles par les banques centrales pourrait fausser les pronostics. Sur le plan monétaire, nous devons nous méfier de l'argent injecté par ces mesures. Tout d'abord parce que les Permanent Open Market Operations orchestrées par les primaries dealers font monter artificiellement les cours. Ensuite parce que les liquidités créées ex nihilo pourraient reflater le compartiment actions par un mécanisme de fuite devant la monnaie, identique à celui qui nourrit la hausse de l'or, de l'énergie, des matières premières, des actions émergentes en devise locale et dans certains pays peu touchés par le deleveraging privé, de l'immobilier. La précocité de cette reflation du compartiment actions dépendra de la puissance du quantitative easing mis en place par la Fed à l'automne, donc de l'importance d'une éventuelle rechute économique. Si les méthodes non conventionnelles restent raisonnables, les indices ne devrait pas grimper de façon conséquente. Si elles sont excessives, les investisseurs finiront par se rendre compte qu'ils achètent de la dette destinée à être diluée dans l'inflation et ils achèteront des actions. Les actions restent des biens tangibles représentant des sociétés qui se développent et délivrent un rendement régulier. Les entreprises parviendront donc toujours à flotter sur la dévalorisation monétaire en s'appréciant en monnaie courante.

L'équation n'est donc pas simple quant à l'évolution des indices qui obéissent à des forces contradictoires.

Tout ceci doit nous conduire à rester prudent. Il convient de rester partiellement investi et d'éviter de n'avoir que du cash. En sachant que tant que les taux pointent vers la déflation, la montée des actions en monnaie courante ne se matérialisera pas. Ce scénario reste pour moi le plus probable à court terme. Pour ceux qui n'ont pas d'actions, achetez en baisse, des occasions devraient se reproduire. Notre choix d'allocation a peu changé avec 18 % d'or et 11 % d'actions qui privilégient le rendement, les émergents et les matières premières. Le compartiment obligataire ne comporte que des obligations des pays émergents et des obligations indexées sur l'inflation.

 

DEVISES

 

L'ascension de l'euro va atteindre bientot des niveaux plus aléatoires et des résistances plus difficiles à franchir. Le consensus des haussiers est majeur ( 97 % de bull !) Une rechute est donc possible. Elle pourrait faire replonger temporairement les indices actions américains et le CAC qui pourrait retourner flirter avec les 3450.

 

GOLD

 

L'or suivra un chemin diamétralement opposé à celui du dollar, ce qui finalement limitera la baisse de l'or en euros. Un prix de 170-180 euros le napoléon serait une opportunité d'achat correcte pour ceux qui n'ont pas d'or physique.

 

CRUDE OIL

 

Pour le court terme, le pétrole est situé dans le même range que les indices actions et évoluera de concert avec eux pour les mêmes raisons.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Christophe Bataille - dans File Trading
commenter cet article
25 septembre 2010 6 25 /09 /septembre /2010 10:02

Par Jean Christophe Bataille

 

Quand l'optimisme devient béat !

 

CAC 40

Nous avons assisté hier à un rally haussier de 1.94 % sur le CAC 40 et de 2.12% sur le SP 500. Les cours ont flambé sur des statitisques qui ont du mal faire croire à une reprise économique forte. Si les commandes de biens durables hors transport ont bien progressé de +2% en août, elle ne font pas oublier les -2,8% subis en juillet. Ce même vendredi, l'évaluation des ventes de logements neufs a montré une stagnation à 280 000 logements alors que le consensus en attendait 295 000. Le plus étonnant est que ce rally se produit dans un optimisme irréaliste alors que le Dow Jones a déjà gagné +8,3% depuis le 31 août en réalisant sa meilleure performance pour un mois de septembre en 70 ans ! (chiffres Cercle Finance)

En réalité, je crois que :

- le marché avait besoin de monter après sa chute brutale de ces dernier jours,

- la proximité des élections de mi-mandat aux USA pourrait avoir poussé certains banquiers d'affaire a soutenir le marché,

- la perspective d'un assouplissement quantitatif de la fed, inflate automatiquement le prix des sociétés cotées par le phénomène de fuite devant la monnaie sans que celles-ci ne se valorisent vraiment en monnaie constante,

- la volatilité est maximum à cause de l'aversion au risque des opérateurs entretenue par un contexte économique occidental délétère affichant des résultats de sociétés paradoxalement plutot bons, essentiellement liés à la restructuration drastique de leur effectifs et à la bonne santé des émergents.

 

Graphiquement en UT jours :

 

CAC-24-septembre-2010.JPG

 

Le CAC évolue désormais dans un range légèrement ascendant. Le RSI, sans véritablement diverger, ne suit pas la progression de l'indice. Nous verrons si la semaine prochaine l'indice sort de son range ou si le rally de vendredi n'était qu'un feu de paille. Je ne vois pas, en tout cas pour l'instant, ce qui pourrait justifier un franchissement durable de la borne supérieure.

 

Notre allocation actions ne change pas dans le patrimoine type. Nous prendrons la décision en début de semaine de conserver ou de vendre les dérivés baissiers inclus dans sa portion spéculative (2 à 5% des actifs selon la taille des patrimoines). Pour l'instant l'indice est toujours dans son range et les périodes d'euphorie maximum préfigurent souvent une rechute des marchés.

 

Cross EUR USD

Comme nous l'avions prévu, l'euro ne s'est pas effondré mais a au contraire suivi une progression très rapide. Notre objectif technique se situe toujours autour de 1.3625-1.3775, overlap ancien et répétitif en UT weeks. Le mouvement de hausse de l'euro est engagé et se poursuivra tant que la BCE ne réagira pas. Les USA ont mis en place une politique de dévalorisation de leur monnaie versus le yen et l'euro, et font désormais pression pour que le yuan se désolidarise du dollar. Les américains ont bien compris que la seule planche de salut pour leur économie était de gonfler leurs exportations. Les autres pays exportateurs ne resteront pas sans rien faire et la guerre des monnaies que je prévoyais déjà l'an dernier me parait bien engagée.

 

Gold

Sans tomber dans le satisfecit permanent, l'or vient d'atteindre les objectifs que nous avions fixés (1285$). Je pense que le potentiel de consolidation est non négligeable même si le gold index possède une capacité à dépasser momentanément ce prix. Cette consolidation pourrait être une aubaine pour les acheteurs d'or physique européens car la hausse de l'euro et la consolidation de l'or amenerait le prix de l'once vers 900 euros l'once.

 

Pétrole

Je n'ai qu'un crédo, accumuler en baisse. Le rapport Gold sur Oil est actuellement dans sa zone médiane à 16.95 ($GOLD:$WTIC sur stockcharts). Le pétrole via les parapétrolières est pour moi aussi intéressant que l'or physique pour lutter contre la poursuite de l'inflation monétaire en cours.

 

Emergents

Mon analyse rejoint celle de l'or. La montée de l'euro versus dollar et la stabilité actuelle du yuan versus dollar devrait devenir favorable à l'achat de produit collectifs actions chinoises sans couverture de change.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Christophe Bataille - dans File Trading
commenter cet article

Jean Christophe Bataille

  • : Futures
  • Futures
  • : Prévisions économiques, financières et boursières. Investissement et trading. Futures, c'est tous les mois la rubrique Forecast, un prévisionnel économique et boursier pour les investisseurs désireux de gérer au mieux leur patrimoine.
  • Contact

Futures

Prévisions économiques, financières et boursières.
Investissement et trading.
Futures, c'est la rubrique Forecast investissement, un prévisionnel économique et boursier pour les investisseurs désireux de gérer au mieux leur patrimoine.
Futures, c'est aussi la rubrique File trading, un billet de trading sur différents sous jacents.
Futures, c'est également la rubrique File SICAV et FCP, une analyse des différents supports de placement collectif.
Futures, c'est régulièrement la publication d'articles de fond sur l'économie, la finance, l'investissement et la bourse.
Futures, c'est  bien sûr un lieu d'échange où les commentaires sont ouvert à tous, débutants ou confirmés, permettant  d'optimiser les idées de trading et de placements.
Futures, c'est enfin une série de modules de formation au trading, au forex et aux CFDs.
 

Recherche

Visiteurs

 

  visiteurs sur Overblog

  visiteurs actuellement sur ce blog