Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 mars 2011 2 15 /03 /mars /2011 07:54

Par Jean Christophe Bataille

 http://www.sudouest.fr/images/2011/03/12/340594_nucleaire-japon.jpg

 

Situation générale

L'impact de la crise du Japon et de la hausse du pétrole est important sur les marchés. Deux événement majeurs sont à surveiller :

- L'aggravation du problème nucléaire japonais qui serait récessif, le PIB Japonais étant le troisième du monde, et à la fois inflationniste car la baisse temporaire des capacités de production japonaises peut alimenter une nouvelle hausse de prix par diminution de l'offre de produits manufacturés.

- Une contamination de l'Arabie saoudite et de l'Algérie par les révoltes en cours qui seraient très inflationnistes et récessives.

Trois actifs dans lesquels nous sommes beaucoup investis devraient tirer leur épingle du jeu :

- L'or et l'argent car tous ces phénomènes ne peuvent qu'avoir un effet délétère sur les monnaies.

- Le gaz naturel dont l'usage va s'élargir avec le retrait du nucléaire de certains acteurs en tout cas à court terme (la suisse gèle déjà ses programmes) et l'augmentation du prix du pétrole qui outre sa propension à polluer est soumis aux caprices géopolitiques des zones de production. La production d'energie étant vitale pour nos sociétés, les réticences sur l'exploitation des Shales gaz risquent de s'envoler rapidement. Nos actions ENCANA et CHESAPEAKE se sont appréciées significativement hier dans la débacle et NGASP fait bonne figure.

L'évolution des autres actifs devrait être fonction du ralentissement de la croissance et de la hausse de l'inflation. Ces deux éléments, nous l'avons vu, sont très dépendants de l'évolution des crises japonaises et arabes. 


Trading en cours

Le CAC a poursuivi sa baisse comme anticipé. Nous sommes sortis hier de nos positions shorts sur le CAC à 3875 avec une belle plus value. Le pallier de 3800 points a été atteint ce matin dans un gap qui devrait etre comblé prochainement. Il s'agit d'un overlap majeur, nous attendons donc de voir l'évolution de l'indice pour prendre une nouvelle direction.

Arbitrages

Nous avons vendu hier à l'ouverture de Toronto toutes nos positions sur l'uranium.

Nous accumulons des shorts sur les taux à la baisse.

Nous accumulerons les matières premières et les émergents à la baisse dans la consolidation actuelle. Il faut toujours acheter au maximum du pessimisme. J'ai l'habitude de dire qu'on fait de bonnes affaires quand on s'est fait violence pour acheter. Pour ce faire, il faut prélever sur la part obligataire ou les supports en euros et suivre dans la pratique la méthode d'accumulation régulière que j'ai préconisée dans la dernière file trading. Il faut accumuler lentement en envisageant des amplitudes de cours importantes étant donné le potentiel explosif de la situation en Arabie Saoudite.

La possibilité d'un accident de type Tchernobyl qui impacterait gravement la santé des gens au Japon semblant improbable d'après l'AIE, le Japon est à surveiller car je pense de plus en plus que quand la dette japonaise implosera, les actions japonaises totalement sous évaluées seront bénéficiaires de la crise. La reconstruction du pays relancera probablement l'économie domestique japonaise après avoir affaibli un peu plus la structure de la dette. Seule incertitude : la parité yen euro en cas de crise obligataire japonaise. Le Nikkei sera à acheter par le biais de fonds actions japonaises couverts en euros et au plus bas en essayant d'utiliser au maximum l'analyse technique.

Warren Buffet vient d'acheter Lubrizol Corp. En clin d'oeil, j'en achèterai une ligne à la baisse par principe, le vieux sage ayant probablement bien étudié la société.

Addendum : l'actualité se précipite et les experts semblent être moins surs d'eux concernant la catastrophe nucléaire au Japon. Celle-ci serait potentiellement plus grave que prévue et susceptible de mettre en jeu la santé humaine. Il est évident que dans ce cas, le désastre humain primerait sur les considérations économiques et que le Japon entrerait dans une récession beaucoup plus grave qu'anticipée dans cet article.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Christophe Bataille - dans Flash spécial
commenter cet article
7 octobre 2010 4 07 /10 /octobre /2010 07:23

Par Jean Christophe Bataille

 

http://www.lesfrancs.com/francais/100f1869fh.jpg

 

J'ai conseillé dans la file trading, hier, 6 octobre, à ceux qui n'avait pas d'or d'acheter une première ligne de Napoléons à 183.5 euros. Je l'avais d'ailleurs déjà fait, il y a un mois pour un cours du Napoléon à 180 euros. J'ai donné ce conseil alors que l'once d'or avait fortement progressé en dollars. On pourrait s'en étonner car une consolidation devrait s'opérer après la hausse fulgurante du Gold Index.

En fait, l'or ne se valorise pas, c'est le dollar qui perd de sa valeur. En euros, l'or est stable et le Napoléon a présenté hier une caractéristique particulière, sa prime s'est rapproché de zéro. Cela a donné un prix plutot attractif pour la pièce à 182 euros en journée. Ce phénomène a pour moi une explication : les français ne se ruent pas actuellement sur l'or physique car la phase 3 de la bulle de l'or n'a pas encore véritablement commencé chez nous. En revanche, elle a probablement débuté en Chine où l'état a fortement encouragé les particuliers peu fortunés à acheter de l'or. Par ailleurs, les investisseurs commencent un peu partout dans le monde à pondérer l'or à 5 ou 7 % des patrimoines, ce qui correspond à la fin de la phase 2 de la bulle de l'or, celle des épargnants initiés.

Pourquoi acheter des pièces et pourquoi en ce moment ?

- Tout d'abord parce que l'or physique est une valeur refuge et que l'évolution de la crise de la dette pourrait ne pas évoluer aussi bien qu'on le dit dans les médias dans un contexte de stagnation économique et démographique en occident. La socialisation des pertes bancaires et le traitement monétaire de la crise comporte un vrai risque inflationniste, souhaité par les banques centrales de l'OCDE, potentiellement hyperinflationniste si son contrôle devenait inopérant. En cas de radicalisation de la crise, la détention d'or serait une vraie protection. L'usage des pièces est bien sûr une sécurité supplémentaire par rapport aux lingots car elles se revendent très facilement en cas de besoin. Il faut préciser que le conditionnement sous enveloppe scellée est une garantie de qualité.

- Ensuite, parce que si l'once peut à nouveau baisser en dollars, je suis porté à croire que cela sera de peu car les acheteurs sont au coin du bois et à des niveaux d'intervention de plus en plus élevés. A tel point que les amplitudes de consolidation deviennent très faibles. Rappelons que les banques centrales des pays émergents ont manifesté leur intention d'acheter de très importantes quantités d'or physique. En revanche, si l'euro baisse, les pièces d'or s'apprécieront pour les européens. Et si la prime remonte, ce qui semble inévitable, les pièces d'or augmenteront également. Pour acheter plus bas, on peut toujours attendre que l'or baisse en dollars et que l'euro continue à s'apprécier mais ce ne serait pas logique puisque l'or monte essentiellement parce que le dollar se dévalorise. L'or et l'euro sont actuellement actuellement au même niveau d'optimisme. Les deux risquent d'évoluer à la baisse, ce qui pourrait stabiliser le prix de la pièce durant la baisse de l'once en dollars. Le risque d'attendre une chute significative du métal jaune en euros pour les épargnants dépourvus d'or serait de ne plus pouvoir l'acheter à un prix raisonnable. Seule une montée de l'euro et une stabilisation de l'or pourrait encore baisser le prix du Napoléon mais encore faudrait-il que la prime reste aussi basse. Dans ce cas, pour ceux qui achètent aujourd'hui le Napoléon autour de 180 euros, il serait tout simplement temps de renforcer la position à un prix inférieur.

- Enfin parce que les politiques monétaires des banques centrales des pays de l'OCDE maintiennent les taux d'intérêt à un niveau proche de 0 % afin de soutenir une croissance défaillante. Dans ces conditions, l'absence de rendement ne pénalise plus le placement en or physique.

Ce conseil s'adresse bien sur à ceux qui veulent prendre le train de l'or en route, mais ce n'est en aucun cas une incitation à acheter. Il faut savoir que l'or pourrait baisser significativement, au moins temporairement, si toutes les économies du monde s'effondraient en meme temps. Mais ce n'est pas mon scénario central et le découplage des émergents que j'ai beaucoup défendu dans le passé est devenu une réalité. Il est également certain que le potentiel de progression du métal jaune n'est pas celui d'il y a 5 ans. Mais si on considère que la bulle aura touché son maximum quand on achetera le Dow jones avec deux ou trois onces d'or, la cible évolutive du métal est plutot comprise entre 2500 et 5000 dollars selon l'importance du délitement des monnaies.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Christophe Bataille - dans Flash spécial
commenter cet article
6 mai 2010 4 06 /05 /mai /2010 17:29

Par Jean Christophe Bataille

 

 

http://3.bp.blogspot.com/_zwTVhW1Eroo/SOvklzheosI/AAAAAAAAAqQ/TWv8fQq50HE/s400-R/panic+on+wall+street.jpg

 

 

Le dernier flash du 9 avril 2010 a été écrit en plein optimisme et annoncait une baisse imminente des indices. Sa prévision s'est révélée exacte. Le dernier support à 3550 euros que nous nous sommes fixés dans la dernière file trading vient d'etre atteint. Bien sur, le CAC peut rebondir sur ce support. Je pense toutefois que nous n'en avons pas fini avec les inquiétudes sur l'Europe et que celles-ci sont en train de contaminer toutes les places financières.


Il est donc possible que l'indice national aille plus bas et connaisse un excès de pessimisme. Devant cette situation, il convient  d'observer attentivement les mouvements sur l'indice et sur l'euro avant de prendre des positions à l'achat sur actions. La configuration technique n'est pas bonne du tout. Un franchissement net en UT Day des 3550 points nous enverrait vers de nouveaux supports beaucoup plus bas situés, autour de 2970. Entre ces deux points, les seuls supports crédibles se situent autour de 3400 et 3300 points. Rien ne dit qu'ils résisteront. Devant la force baissière du mouvement en cours, je recommande donc de ne pas acheter d'actions pour l'instant.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Christophe Bataille - dans Flash spécial
commenter cet article
9 avril 2010 5 09 /04 /avril /2010 16:19

Par Jean Christophe Bataille


http://www.mageneration.com/medias/nw/articles/images/200838/bourses-finances.jpg


Les indices montent, montent et le marché commence à bien valoriser les actions. En chandeliers semaines, les volumes sont en chute libre :


CAC9032010.jpg


La chute de ces volumes rappelle fortement la dernière rechute du CAC vers 3600. Si les volumes baissent encore sur les deux semaines à venir, les chances de plongeon ne peuvent qu'augmenter.


Et le VIX tombe à 16.11 aujourd'hui :


VIX9042010.jpg


Une correction n'est jamais certaine mais l'euphorie d'aujourd'hui m'inquiète un peu. Prendre quelques bénéfices dans ce type de contexte est une saine précaution.


Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Christophe Bataille - dans Flash spécial
commenter cet article

Jean Christophe Bataille

  • : Futures
  • Futures
  • : Prévisions économiques, financières et boursières. Investissement et trading. Futures, c'est tous les mois la rubrique Forecast, un prévisionnel économique et boursier pour les investisseurs désireux de gérer au mieux leur patrimoine.
  • Contact

Futures

Prévisions économiques, financières et boursières.
Investissement et trading.
Futures, c'est la rubrique Forecast investissement, un prévisionnel économique et boursier pour les investisseurs désireux de gérer au mieux leur patrimoine.
Futures, c'est aussi la rubrique File trading, un billet de trading sur différents sous jacents.
Futures, c'est également la rubrique File SICAV et FCP, une analyse des différents supports de placement collectif.
Futures, c'est régulièrement la publication d'articles de fond sur l'économie, la finance, l'investissement et la bourse.
Futures, c'est  bien sûr un lieu d'échange où les commentaires sont ouvert à tous, débutants ou confirmés, permettant  d'optimiser les idées de trading et de placements.
Futures, c'est enfin une série de modules de formation au trading, au forex et aux CFDs.
 

Recherche

Visiteurs

 

  visiteurs sur Overblog

  visiteurs actuellement sur ce blog